Bibliothèque numérique‘HoumashParasha/HaftaraLectures des jours solennelsLes Cinq Méguilot

Ḥoumaš en français | חומש בצרפתית

Haftarat Vayéshev / הַפְטָרַת וַיֵּשֶׁב

Traduction Samuel Cahen (1831-1851)


Rites ashkénazes, séfarades et ‘Habad (Amos 2:6–3:8)

 

כֹּ֚ה אָמַ֣ר יְהֹוָ֔ה עַל־שְׁלֹשָׁה֙ פִּשְׁעֵ֣י יִשְׂרָאֵ֔ל וְעַל־אַרְבָּעָ֖ה לֹ֣א אֲשִׁיבֶ֑נּוּ עַל־מִכְרָ֤ם בַּכֶּ֙סֶף֙ צַדִּ֔יק וְאֶבְי֖וֹן בַּֽעֲב֥וּר נַעֲלָֽיִם׃

2:6

Ainsi dit *YHWH* : Pour trois péchés d’Israël, et pour le quatrième je ne retiendrai pas le châtiment, parce qu’ils ont vendu le juste pour de l’argent et le pauvre pour une (vile) chaussure.

 

הַשֹּׁאֲפִ֤ים עַל־עֲפַר־אֶ֙רֶץ֙ בְּרֹ֣אשׁ דַּלִּ֔ים וְדֶ֥רֶךְ עֲנָוִ֖ים יַטּ֑וּ וְאִ֣ישׁ וְאָבִ֗יו יֵֽלְכוּ֙ אֶל־הַֽנַּעֲרָ֔ה לְמַ֥עַן חַלֵּ֖ל אֶת־שֵׁ֥ם קׇדְשִֽׁי׃

2:7

Ils sont avides de la poussière de la terre qui est sur la tête des misérables, et inclinent le droit des humbles ; l’homme va avec son père vers la (même) jeune fille, afin de profaner mon saint nom.

 

וְעַל־בְּגָדִ֤ים חֲבֻלִים֙ יַטּ֔וּ אֵ֖צֶל כׇּל־מִזְבֵּ֑חַ וְיֵ֤ין עֲנוּשִׁים֙ יִשְׁתּ֔וּ בֵּ֖ית אֱלֹהֵיהֶֽם׃

2:8

Ils s’étendent sur les vêtements mis en gage auprès de chaque autel, boivent dans la maison de leurs dieux le vin des gens pressurés.

 

וְאָ֨נֹכִ֜י הִשְׁמַ֤דְתִּי אֶת־הָאֱמֹרִי֙ מִפְּנֵיהֶ֔ם אֲשֶׁ֨ר כְּגֹ֤בַהּ אֲרָזִים֙ גׇּבְה֔וֹ וְחָסֹ֥ן ה֖וּא כָּאַלּוֹנִ֑ים וָאַשְׁמִ֤יד פִּרְיוֹ֙ מִמַּ֔עַל וְשׇׁרָשָׁ֖יו מִתָּֽחַת׃

2:9

Et moi je détruis devant eux l’Amoréen, dont la hauteur était celle des cèdres, et dont la force est celle des arbres ; j’ai détruit son fruit en haut et ses racines en bas.

 

וְאָנֹכִ֛י הֶעֱלֵ֥יתִי אֶתְכֶ֖ם מֵאֶ֣רֶץ מִצְרָ֑יִם וָאוֹלֵ֨ךְ אֶתְכֶ֤ם בַּמִּדְבָּר֙ אַרְבָּעִ֣ים שָׁנָ֔ה לָרֶ֖שֶׁת אֶת־אֶ֥רֶץ הָאֱמֹרִֽי׃

2:10

Moi qui vous ai fait monter du pays d’Égypte, (qui vous ai conduits quarante ans dans le désert) pour vous mettre en possession du pays de l’Amoréen ;

 

וָאָקִ֤ים מִבְּנֵיכֶם֙ לִנְבִיאִ֔ים וּמִבַּחוּרֵיכֶ֖ם לִנְזִרִ֑ים הַאַ֥ף אֵֽין־זֹ֛את בְּנֵ֥י יִשְׂרָאֵ֖ל נְאֻם־יְהֹוָֽה׃

2:11

J’ai suscité d’entre vos enfants des prophètes, et d’entre vos jeunes gens des naziréens. N’est-ce pas cela, ô enfants d’Israël ? dit *YHWH*.

 

וַתַּשְׁק֥וּ אֶת־הַנְּזִרִ֖ים יָ֑יִן וְעַל־הַנְּבִיאִים֙ צִוִּיתֶ֣ם לֵאמֹ֔ר לֹ֖א תִּנָּבְאֽוּ׃

2:12

Vous avez fait boire du vin aux naziréens, et aux prophètes vous avez dit, savoir : Ne prophétisez pas.

 

הִנֵּ֛ה אָנֹכִ֥י מֵעִ֖יק תַּחְתֵּיכֶ֑ם כַּאֲשֶׁ֤ר תָּעִיק֙ הָֽעֲגָלָ֔ה הַֽמְלֵאָ֥ה לָ֖הּ עָמִֽיר׃

2:13

Voilà que je vais peser sur vous comme pèse le chariot chargé de gerbes.

 

וְאָבַ֤ד מָנוֹס֙ מִקָּ֔ל וְחָזָ֖ק לֹא־יְאַמֵּ֣ץ כֹּח֑וֹ וְגִבּ֖וֹר לֹא־יְמַלֵּ֥ט נַפְשֽׁוֹ׃

2:14

La fuite manquera au rapide (coureur) ; le robuste n’usera pas de sa force, et le vaillant ne sauvera pas sa vie ;

 

וְתֹפֵ֤שׂ הַקֶּ֙שֶׁת֙ לֹ֣א יַעֲמֹ֔ד וְקַ֥ל בְּרַגְלָ֖יו לֹ֣א יְמַלֵּ֑ט וְרֹכֵ֣ב הַסּ֔וּס לֹ֥א יְמַלֵּ֖ט נַפְשֽׁוֹ׃

2:15

Celui qui manie l’arc ne résistera pas ; l’homme aux pieds légers ne se sauvera pas, et le cavalier ne sauvera pas sa vie.

 

וְאַמִּ֥יץ לִבּ֖וֹ בַּגִּבּוֹרִ֑ים עָר֛וֹם יָנ֥וּס בַּיּוֹם־הַה֖וּא נְאֻם־יְהֹוָֽה׃ {פ}

2:16

Le plus hardi entre les hommes vaillants fuira nu en ce jour, dit *YHWH*.

 

שִׁמְע֞וּ אֶת־הַדָּבָ֣ר הַזֶּ֗ה אֲשֶׁ֨ר דִּבֶּ֧ר יְהֹוָ֛ה עֲלֵיכֶ֖ם בְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֑ל עַ֚ל כׇּל־הַמִּשְׁפָּחָ֔ה אֲשֶׁ֧ר הֶעֱלֵ֛יתִי מֵאֶ֥רֶץ מִצְרַ֖יִם לֵאמֹֽר׃

3:1

Enfants d’Israël, écoutez cette parole que *YHWH* a proférée : Contre vous, contre toute la famille que je fais monter du pays d’Égypte, savoir :

 

רַ֚ק אֶתְכֶ֣ם יָדַ֔עְתִּי מִכֹּ֖ל מִשְׁפְּח֣וֹת הָאֲדָמָ֑ה עַל־כֵּן֙ אֶפְקֹ֣ד עֲלֵיכֶ֔ם אֵ֖ת כׇּל־עֲוֺנֹתֵיכֶֽם׃

3:2

Vous seuls, je vous ai choisis parmi toutes les familles de la terre ; c’est pourquoi je visiterai en vous toutes vos iniquités.

 

הֲיֵלְכ֥וּ שְׁנַ֖יִם יַחְדָּ֑ו בִּלְתִּ֖י אִם־נוֹעָֽדוּ׃

3:3

Deux (hommes) marchent-ils ensemble sans s’être concertés ?

 

הֲיִשְׁאַ֤ג אַרְיֵה֙ בַּיַּ֔עַר וְטֶ֖רֶף אֵ֣ין ל֑וֹ הֲיִתֵּ֨ן כְּפִ֤יר קוֹלוֹ֙ מִמְּעֹ֣נָת֔וֹ בִּלְתִּ֖י אִם־לָכָֽד׃

3:4

Le lion rugit-il dans la forêt, s’il n’a pas de proie ? le lionceau fait-il retentir sa voix (du fond) de sa tanière, s’il n’a rien pris ?

 

הֲתִפֹּ֤ל צִפּוֹר֙ עַל־פַּ֣ח הָאָ֔רֶץ וּמוֹקֵ֖שׁ אֵ֣ין לָ֑הּ הֲיַֽעֲלֶה־פַּח֙ מִן־הָ֣אֲדָמָ֔ה וְלָכ֖וֹד לֹ֥א יִלְכּֽוֹד׃

3:5

L’oiseau tombe-t-il dans le filet étendu par terre, s’il n’y a pas de piège ? enlève-t-on le filet de la terre, si l’on n’a rien pris ?

 

אִם־יִתָּקַ֤ע שׁוֹפָר֙ בְּעִ֔יר וְעָ֖ם לֹ֣א יֶחֱרָ֑דוּ אִם־תִּֽהְיֶ֤ה רָעָה֙ בְּעִ֔יר וַיהֹוָ֖ה לֹ֥א עָשָֽׂה׃

3:6

Sonne-t-on du schophar dans une ville sans que le peuple soit dans l’épouvante ? une calamité sera-t-elle dans une ville sans que *YHWH* l’ait occasionnée ?

 

כִּ֣י לֹ֧א יַעֲשֶׂ֛ה אֲדֹנָ֥י יֱהֹוִ֖ה דָּבָ֑ר כִּ֚י אִם־גָּלָ֣ה סוֹד֔וֹ אֶל־עֲבָדָ֖יו הַנְּבִיאִֽים׃

3:7

Car *YHWH* le Seigneur ne fait rien dont il n’ait révélé le secret à ses serviteurs les prophètes ?

 

אַרְיֵ֥ה שָׁאָ֖ג מִ֣י לֹ֣א יִירָ֑א אֲדֹנָ֤י יֱהֹוִה֙ דִּבֶּ֔ר מִ֖י לֹ֥א יִנָּבֵֽא׃

3:8

Le lion a rugi ; qui ne sera effrayé ? *YHWH* le Seigneur a parlé, qui ne prophétisera pas ?

 

Traduction française :  La Bible : traduction nouvelle avec l’hébreu en regard, accompagné des points-voyelles et des accents toniques (נגינהות) avec des notes philologiques, géographiques et littéraires et les principales variantes de la version des Septante et du texte samaritain ; dédiée à S. M. Louis-Philippe Ier, roi des Français, par Samuel Cahen. Tome Douzième. Les Prophètes. Tome Septième. תרי עשר – Les Douze petits prophètes. Paris (chez l’auteur), 1843. [Version numérisée : Bibliothèque municipale de Lyon].

Texte massorétique : Miqra according to the Mesorah (édition digitale du TaNaKh fondée en partie sur le Codex d’Alep). Version adaptée par Sefaria. [Licence : CC-BY-SA].

Police hébraïque : Ezra SIL. [Open Font License].

Retour en haut