Bibliothèque numérique‘HoumashParasha/HaftaraLectures des jours solennelsLes Cinq Méguilot

Ḥoumaš en français | חומש בצרפתית

Quatrième jour de ‘Hol haMoed de Pessa’h / פֶּסַח חוֹל הַמּוֹעֵד יוֹם ד׳

Traduction Samuel Cahen (1831-1851)


Si le quatrième jour de ‘Hol haMoed de Pess’ah coïncide avec un jour de shabbat, voir : Pessa’h ‘Hol haMoed shabbat.

Première portion (Bamidbar 9:1-5)

 

וַיְדַבֵּ֣ר יְהֹוָ֣ה אֶל־מֹשֶׁ֣ה בְמִדְבַּר־סִ֠ינַ֠י בַּשָּׁנָ֨ה הַשֵּׁנִ֜ית לְצֵאתָ֨ם מֵאֶ֧רֶץ מִצְרַ֛יִם בַּחֹ֥דֶשׁ הָרִאשׁ֖וֹן לֵאמֹֽר׃

9:1

L’Éternel parla à Mosché au désert de Sinaï, la seconde année de leur sortie d’Égypte, le premier mois, savoir :

 

וְיַעֲשׂ֧וּ בְנֵי־יִשְׂרָאֵ֛ל אֶת־הַפָּ֖סַח בְּמוֹעֲדֽוֹ׃

9:2

Que les enfants d’Israël fassent le pessa’h en son temps

 

בְּאַרְבָּעָ֣ה עָשָֽׂר־י֠וֹם בַּחֹ֨דֶשׁ הַזֶּ֜ה בֵּ֧ין הָֽעַרְבַּ֛יִם תַּעֲשׂ֥וּ אֹת֖וֹ בְּמֹעֲד֑וֹ כְּכׇל־חֻקֹּתָ֥יו וּכְכׇל־מִשְׁפָּטָ֖יו תַּעֲשׂ֥וּ אֹתֽוֹ׃

9:3

Le quatorzième jour dans ce mois, entre les soirs, vous le ferez en son temps, vous le ferez selon tous ses statuts et toutes ses prescriptions.

 

וַיְדַבֵּ֥ר מֹשֶׁ֛ה אֶל־בְּנֵ֥י יִשְׂרָאֵ֖ל לַעֲשֹׂ֥ת הַפָּֽסַח׃

9:4

Mosché dit aux enfants d’Israël de faire le pessa’h (pâque).

 

וַיַּעֲשׂ֣וּ אֶת־הַפֶּ֡סַח בָּרִאשׁ֡וֹן בְּאַרְבָּעָה֩ עָשָׂ֨ר י֥וֹם לַחֹ֛דֶשׁ בֵּ֥ין הָעַרְבַּ֖יִם בְּמִדְבַּ֣ר סִינָ֑י כְּ֠כֹ֠ל אֲשֶׁ֨ר צִוָּ֤ה יְהֹוָה֙ אֶת־מֹשֶׁ֔ה כֵּ֥ן עָשׂ֖וּ בְּנֵ֥י יִשְׂרָאֵֽל׃

9:5

Ils firent le pessa’h le quatorzième jour du mois, entre les soirs, au désert de Sinaï ; selon tout ce que l’Éternel avait ordonné à Mosché, ainsi firent les enfants d’Israël.

 

Deuxième portion (Bamidbar 9:6-8)

 

וַיְהִ֣י אֲנָשִׁ֗ים אֲשֶׁ֨ר הָי֤וּ טְמֵאִים֙ לְנֶ֣פֶשׁ אָדָ֔ם וְלֹא־יָכְל֥וּ לַעֲשֹׂת־הַפֶּ֖סַח בַּיּ֣וֹם הַה֑וּא וַֽיִּקְרְב֞וּ לִפְנֵ֥י מֹשֶׁ֛ה וְלִפְנֵ֥י אַהֲרֹ֖ן בַּיּ֥וֹם הַהֽוּא׃

9:6

Il y eut des hommes qui s’étaient rendus impurs par un cadavre humain, et qui ne purent pas faire le pessa’h ce jour-là. Ils se présentèrent en ce jour devant Mosché et devant Aharone.

 

וַ֠יֹּאמְר֠וּ הָאֲנָשִׁ֤ים הָהֵ֙מָּה֙ אֵלָ֔יו אֲנַ֥חְנוּ טְמֵאִ֖ים לְנֶ֣פֶשׁ אָדָ֑ם לָ֣מָּה נִגָּרַ֗ע לְבִלְתִּ֨י הַקְרִ֜יב אֶת־קׇרְבַּ֤ן יְהֹוָה֙ בְּמֹ֣עֲד֔וֹ בְּת֖וֹךְ בְּנֵ֥י יִשְׂרָאֵֽל׃

9:7

Ces hommes lui dirent : nous sommes impurs par un cadavre humain ; pourquoi serons-nous frustrés, en n’offrant pas l’offrande de l’Éternel, en son temps, au milieu des enfants d’Israël ?

 

וַיֹּ֥אמֶר אֲלֵהֶ֖ם מֹשֶׁ֑ה עִמְד֣וּ וְאֶשְׁמְעָ֔ה מַה־יְצַוֶּ֥ה יְהֹוָ֖ה לָכֶֽם׃ {פ}

9:8

Mosché leur dit : attendez, et j’apprendrai ce que l’Éternel ordonnera au sujet de vous.

 

Troisième portion (Bamidbar 9:9-14)

 

וַיְדַבֵּ֥ר יְהֹוָ֖ה אֶל־מֹשֶׁ֥ה לֵּאמֹֽר׃

9:9

L’Éternel parla à Mosché, savoir :

 

דַּבֵּ֛ר אֶל־בְּנֵ֥י יִשְׂרָאֵ֖ל לֵאמֹ֑ר אִ֣ישׁ אִ֣ישׁ כִּי־יִהְיֶֽה־טָמֵ֣א ׀ לָנֶ֡פֶשׁ אוֹ֩ בְדֶ֨רֶךְ רְחֹקָ֜הׄ לָכֶ֗ם א֚וֹ לְדֹרֹ֣תֵיכֶ֔ם וְעָ֥שָׂה פֶ֖סַח לַיהֹוָֽה׃

9:10

Parle aux enfants d’Israël en disant : un homme quelconque qui sera impur par un cadavre, ou qui sera en voyage lointain, parmi vous ou dans vos générations, et voudrait faire le pessa’h à l’Éternel

 

בַּחֹ֨דֶשׁ הַשֵּׁנִ֜י בְּאַרְבָּעָ֨ה עָשָׂ֥ר י֛וֹם בֵּ֥ין הָעַרְבַּ֖יִם יַעֲשׂ֣וּ אֹת֑וֹ עַל־מַצּ֥וֹת וּמְרֹרִ֖ים יֹאכְלֻֽהוּ׃

9:11

Qu’ils le fassent au second mois, le quatorzième jour, entre les soirs ; ils le mangeront avec des pains non levés et des (herbes) amères.

 

לֹֽא־יַשְׁאִ֤ירוּ מִמֶּ֙נּוּ֙ עַד־בֹּ֔קֶר וְעֶ֖צֶם לֹ֣א יִשְׁבְּרוּ־ב֑וֹ כְּכׇל־חֻקַּ֥ת הַפֶּ֖סַח יַעֲשׂ֥וּ אֹתֽוֹ׃

9:12

Ils n’en laisseront pas jusqu’au matin ; ils n’en briseront pas un os ; ils le feront selon les statuts du pessa’h.

 

וְהָאִישׁ֩ אֲשֶׁר־ה֨וּא טָה֜וֹר וּבְדֶ֣רֶךְ לֹא־הָיָ֗ה וְחָדַל֙ לַעֲשׂ֣וֹת הַפֶּ֔סַח וְנִכְרְתָ֛ה הַנֶּ֥פֶשׁ הַהִ֖וא מֵֽעַמֶּ֑יהָ כִּ֣י ׀ קׇרְבַּ֣ן יְהֹוָ֗ה לֹ֤א הִקְרִיב֙ בְּמֹ֣עֲד֔וֹ חֶטְא֥וֹ יִשָּׂ֖א הָאִ֥ישׁ הַהֽוּא׃

9:13

Mais l’homme qui, étant pur, et n’étant pas en voyage, s’abstiendrait de faire le pessa’h, cette personne sera retranchée du milieu de ses peuples, car elle n’a pas offert l’offrande de l’Éternel en son temps ; qu’il porte son péché cet homme-là.

 

וְכִֽי־יָג֨וּר אִתְּכֶ֜ם גֵּ֗ר וְעָ֤שָֽׂה פֶ֙סַח֙ לַֽיהֹוָ֔ה כְּחֻקַּ֥ת הַפֶּ֛סַח וּכְמִשְׁפָּט֖וֹ כֵּ֣ן יַעֲשֶׂ֑ה חֻקָּ֤ה אַחַת֙ יִהְיֶ֣ה לָכֶ֔ם וְלַגֵּ֖ר וּלְאֶזְרַ֥ח הָאָֽרֶץ׃ {ס}        

9:14

Et s’il demeure avec vous un étranger, et qu’il fasse le pessa’h de l’Éternel, qu’il fasse selon le statut du pessa’h et selon sa prescription. Il y aura un seul statut pour vous, comme pour l’étranger et l’indigène au pays.

 

Qautrième portion (Bamidbar 28:19-25)

 

וְהִקְרַבְתֶּ֨ם אִשֶּׁ֤ה עֹלָה֙ לַֽיהֹוָ֔ה פָּרִ֧ים בְּנֵי־בָקָ֛ר שְׁנַ֖יִם וְאַ֣יִל אֶחָ֑ד וְשִׁבְעָ֤ה כְבָשִׂים֙ בְּנֵ֣י שָׁנָ֔ה תְּמִימִ֖ם יִהְי֥וּ לָכֶֽם׃

28:19

Vous offrirez par feu un holocauste à l’Éternel ; il y aura pour vous deux jeunes taureaux, un bélier, et sept agneaux d’un an, intacts

 

וּמִ֨נְחָתָ֔ם סֹ֖לֶת בְּלוּלָ֣ה בַשָּׁ֑מֶן שְׁלֹשָׁ֨ה עֶשְׂרֹנִ֜ים לַפָּ֗ר וּשְׁנֵ֧י עֶשְׂרֹנִ֛ים לָאַ֖יִל תַּעֲשֽׂוּ׃

28:20

Leur offrande ; vous exécuterez trois dixièmes de fine farine, pétrie à l’huile, pour un taureau, et deux dixièmes pour un bélier

 

עִשָּׂר֤וֹן עִשָּׂרוֹן֙ תַּעֲשֶׂ֔ה לַכֶּ֖בֶשׂ הָאֶחָ֑ד לְשִׁבְעַ֖ת הַכְּבָשִֽׂים׃

28:21

Un dixième, tu exécuteras, un dixième pour un agneau, pour les sept agneaux.

 

וּשְׂעִ֥יר חַטָּ֖את אֶחָ֑ד לְכַפֵּ֖ר עֲלֵיכֶֽם׃

28:22

Un bouc pour le péché, pour rédimer sur vous.

 

מִלְּבַד֙ עֹלַ֣ת הַבֹּ֔קֶר אֲשֶׁ֖ר לְעֹלַ֣ת הַתָּמִ֑יד תַּעֲשׂ֖וּ אֶת־אֵֽלֶּה׃

28:23

Vous exécuterez ces (choses-là) sans l’holocauste du matin, qui est l’holocauste perpétuel.

 

כָּאֵ֜לֶּה תַּעֲשׂ֤וּ לַיּוֹם֙ שִׁבְעַ֣ת יָמִ֔ים לֶ֛חֶם אִשֵּׁ֥ה רֵֽיחַ־נִיחֹ֖חַ לַיהֹוָ֑ה עַל־עוֹלַ֧ת הַתָּמִ֛יד יֵעָשֶׂ֖ה וְנִסְכּֽוֹ׃

28:24

Ainsi vous exécuterez par jour, pendant sept jours, aliment par feu, offrande agréable à l’Éternel ; ce sera exécuté avec sa libation, outre l’holocauste perpétuel.

 

וּבַיּוֹם֙ הַשְּׁבִיעִ֔י מִקְרָא־קֹ֖דֶשׁ יִהְיֶ֣ה לָכֶ֑ם כׇּל־מְלֶ֥אכֶת עֲבֹדָ֖ה לֹ֥א תַעֲשֽׂוּ׃ {ס}        

28:25

Et le septième jour sera pour vous une convocation de sainteté, vous n’y ferez aucune œuvre servile.

 

Traduction française :  La Bible : traduction nouvelle avec l’hébreu en regard, accompagné des points-voyelles et des accents toniques (נגינהות) avec des notes philologiques, géographiques et littéraires et les principales variantes de la version des Septante et du texte samaritain ; dédiée à S. M. Louis-Philippe Ier, roi des Français, par Samuel Cahen. Pentateuque. Tome Quatrième – Les Nombres / ספר במדבר. Paris (chez l’auteur), 1833. [Version numérisée : Bibliothèque municipale de Lyon].

Texte massorétique : Miqra according to the Mesorah (édition digitale du TaNaKh fondée en partie sur le Codex d’Alep). Version adaptée par Sefaria. [Licence : CC-BY-SA].

Police hébraïque : Ezra SIL. [Open Font License].

Retour en haut