Bibliothèque numérique‘HoumashParasha/HaftaraLectures des jours solennelsLes Cinq Méguilot

Haftarat Nitzavim-Vayélekh / הַפְטָרַת נִצָּבִים־וַיֵּלֶךְ

(traduction Samuel Cahen, 1838)

Rites ashkénazes, séfarades et ‘Habad (Isaïe 61:10-63:9)

 

שׂ֧וֹשׂ אָשִׂ֣ישׂ בַּֽיהֹוָ֗ה תָּגֵ֤ל נַפְשִׁי֙ בֵּֽאלֹהַ֔י כִּ֤י הִלְבִּישַׁ֙נִי֙ בִּגְדֵי־יֶ֔שַׁע מְעִ֥יל צְדָקָ֖ה יְעָטָ֑נִי כֶּֽחָתָן֙ יְכַהֵ֣ן פְּאֵ֔ר וְכַכַּלָּ֖ה תַּעְדֶּ֥ה כֵלֶֽיהָ׃

61:10

Je me réjouirai intimement en *YHWH*, mon âme sera ravie d’allégresse, car il m’a revêtu des vêtements de la délivrance, m’a enveloppé du manteau de la justice, comme un fiancé d’un diadème, comme une fiancée parée d’ornements.

 

כִּ֤י כָאָ֙רֶץ֙ תּוֹצִ֣יא צִמְחָ֔הּ וּכְגַנָּ֖ה זֵרוּעֶ֣יהָ תַצְמִ֑יחַ כֵּ֣ן ׀ אֲדֹנָ֣י יֱהֹוִ֗ה יַצְמִ֤יחַ צְדָקָה֙ וּתְהִלָּ֔ה נֶ֖גֶד כׇּל־הַגּוֹיִֽם׃

61:11

Car comme la terre fait éclore son germe et un jardin fait pousser ses plantes, ainsi le Seigneur *YHWH* fera pousser la justice et la gloire de toutes les nations.

 

לְמַ֤עַן צִיּוֹן֙ לֹ֣א אֶחֱשֶׁ֔ה וּלְמַ֥עַן יְרוּשָׁלַ֖͏ִם לֹ֣א אֶשְׁק֑וֹט עַד־יֵצֵ֤א כַנֹּ֙גַהּ֙ צִדְקָ֔הּ וִישׁוּעָתָ֖הּ כְּלַפִּ֥יד יִבְעָֽר׃

62:1

À cause de Tsione je ne me tairai pas, et à cause de Ierouschalaïme je ne me tranquilliserai pas, jusqu’à ce que sa vertu ressorte comme l’éclat (du soleil) et que sa délivrance s’enflamme comme une torche.

 

וְרָא֤וּ גוֹיִם֙ צִדְקֵ֔ךְ וְכׇל־מְלָכִ֖ים כְּבוֹדֵ֑ךְ וְקֹ֤רָא לָךְ֙ שֵׁ֣ם חָדָ֔שׁ אֲשֶׁ֛ר פִּ֥י יְהֹוָ֖ה יִקֳּבֶֽנּוּ׃

62:2

Les nations verront ta vertu, et tous les rois, ta gloire ; on te dénommera par un nom nouveau que la bouche de *YHWH* proférera.

 

וְהָיִ֛ית עֲטֶ֥רֶת תִּפְאֶ֖רֶת בְּיַד־יְהֹוָ֑ה (וצנוף) [וּצְנִ֥יף] מְלוּכָ֖ה בְּכַף־אֱלֹהָֽיִךְ׃

62:3

Tu seras une couronne magnifique dans la main de *YHWH*, et un turban royal dans la main de ton Dieu.

 

לֹא־יֵאָמֵר֩ לָ֨ךְ ע֜וֹד עֲזוּבָ֗ה וּלְאַרְצֵךְ֙ לֹֽא־יֵאָמֵ֥ר עוֹד֙ שְׁמָמָ֔ה כִּ֣י לָ֗ךְ יִקָּרֵא֙ חֶפְצִי־בָ֔הּ וּלְאַרְצֵ֖ךְ בְּעוּלָ֑ה כִּֽי־חָפֵ֤ץ יְהֹוָה֙ בָּ֔ךְ וְאַרְצֵ֖ךְ תִּבָּעֵֽל׃

62:4

On ne dira plus de toi : La délaissée, et de ton pays, on ne dira plus : Le dévasté ; mais on te nommera : Mon plaisir en toi, et (l’on nommera) ton pays, Habité ; car *YHWH* trouve du et ton pays sera possédé (par toi).

 

כִּֽי־יִבְעַ֤ל בָּחוּר֙ בְּתוּלָ֔ה יִבְעָל֖וּךְ בָּנָ֑יִךְ וּמְשׂ֤וֹשׂ חָתָן֙ עַל־כַּלָּ֔ה יָשִׂ֥ישׂ עָלַ֖יִךְ אֱלֹהָֽיִךְ׃

62:5

Comme le jeune homme étreint la vierge, ainsi tes enfants t’étreindront ; et comme le fiancé se réjouit de sa fiancée, plaisir en toi, ainsi ton Dieu se réjouira de toi.

 

עַל־חֽוֹמֹתַ֣יִךְ יְרוּשָׁלַ֗͏ִם הִפְקַ֙דְתִּי֙ שֹֽׁמְרִ֔ים כׇּל־הַיּ֧וֹם וְכׇל־הַלַּ֛יְלָה תָּמִ֖יד לֹ֣א יֶחֱשׁ֑וּ הַמַּזְכִּרִים֙ אֶת־יְהֹוָ֔ה אַל־דֳּמִ֖י לָכֶֽם׃

62:6

Sur tes murs, Ierouschalaïme, j’ai placé des gardes, tout le jour et toute la nuit ils ne se tairont pas ; vous qui rappelez *YHWH*, ne vous livrez pas au repos,

 

וְאַֽל־תִּתְּנ֥וּ דֳמִ֖י ל֑וֹ עַד־יְכוֹנֵ֞ן וְעַד־יָשִׂ֧ים אֶת־יְרוּשָׁלַ֛͏ִם תְּהִלָּ֖ה בָּאָֽרֶץ׃

62:7

Et ne lui donnez pas de repos jusqu’à ce qu’il ait affermi Ierouschalaïme et qu’il la rende (un sujet de) louange sur la terre.

 

נִשְׁבַּ֧ע יְהֹוָ֛ה בִּימִינ֖וֹ וּבִזְר֣וֹעַ עֻזּ֑וֹ אִם־אֶתֵּן֩ אֶת־דְּגָנֵ֨ךְ ע֤וֹד מַֽאֲכָל֙ לְאֹ֣יְבַ֔יִךְ וְאִם־יִשְׁתּ֤וּ בְנֵֽי־נֵכָר֙ תִּֽירוֹשֵׁ֔ךְ אֲשֶׁ֥ר יָגַ֖עַתְּ בּֽוֹ׃

62:8

*YHWH* a juré par sa droite et par son bras puissant : Je ne donnerai plus ton blé pour nourriture à tes ennemis, et les fils de l’étranger ne boiront plus ton moût pour lequel tu t’es fatigué.

 

כִּ֤י מְאַסְפָיו֙ יֹאכְלֻ֔הוּ וְהִֽלְל֖וּ אֶת־יְהֹוָ֑ה וּמְקַבְּצָ֥יו יִשְׁתֻּ֖הוּ בְּחַצְר֥וֹת קׇדְשִֽׁי׃ {ס}

62:9

Mais ceux qui l’ont récolté le mangeront et loueront *YHWH*, ceux qui l’ont vendangé le boiront dans les parvis de mon sanctuaire.

 

עִבְר֤וּ עִבְרוּ֙ בַּשְּׁעָרִ֔ים פַּנּ֖וּ דֶּ֣רֶךְ הָעָ֑ם סֹ֣לּוּ סֹ֤לּוּ הַֽמְסִלָּה֙ סַקְּל֣וּ מֵאֶ֔בֶן הָרִ֥ימוּ נֵ֖ס עַל־הָֽעַמִּֽים׃

62:10

Franchissez, franchissez les portes, préparez la voie au peuple, frayez, frayez la route, ôtez-en les pierres, élevez une bannière au-dessus des peuples.

 

הִנֵּ֣ה יְהֹוָ֗ה הִשְׁמִ֙יעַ֙ אֶל־קְצֵ֣ה הָאָ֔רֶץ אִמְרוּ֙ לְבַת־צִיּ֔וֹן הִנֵּ֥ה יִשְׁעֵ֖ךְ בָּ֑א הִנֵּ֤ה שְׂכָרוֹ֙ אִתּ֔וֹ וּפְעֻלָּת֖וֹ לְפָנָֽיו׃

62:11

Voici que *YHWH* a fait entendre à l’extrémité de la terre : Dites à la fille de Tsione : Voici, ton libérateur arrive, voilà, sa récompense est avec lui, et son œuvre, devant lui.

 

וְקָרְא֥וּ לָהֶ֛ם עַם־הַקֹּ֖דֶשׁ גְּאוּלֵ֣י יְהֹוָ֑ה וְלָךְ֙ יִקָּרֵ֣א דְרוּשָׁ֔ה עִ֖יר לֹ֥א נֶעֱזָֽבָה׃ {ס}

62:12

On les appellera (les arrivants), peuple saint, racheté de *YHWH*, et on te nommera la recherchée, ville non délaissée.

 

מִי־זֶ֣ה ׀ בָּ֣א מֵאֱד֗וֹם חֲמ֤וּץ בְּגָדִים֙ מִבׇּצְרָ֔ה זֶ֚ה הָד֣וּר בִּלְבוּשׁ֔וֹ צֹעֶ֖ה בְּרֹ֣ב כֹּח֑וֹ אֲנִ֛י מְדַבֵּ֥ר בִּצְדָקָ֖ה רַ֥ב לְהוֹשִֽׁיעַ׃

63:1

(Le peuple 🙂 Qui est celui qui vient d’Édome, de Botsra, dans des vêtements tachés ? Lui paré dans son habillement, s’avançant dans la plénitude de sa force ? (Dieu 🙂 C’est moi qui enseigne la vertu, puissant pour délivrer.

 

מַדּ֥וּעַ אָדֹ֖ם לִלְבוּשֶׁ֑ךָ וּבְגָדֶ֖יךָ כְּדֹרֵ֥ךְ בְּגַֽת׃

63:2

(Le peuple 🙂 Pourquoi ton habillement est-il rouge et tes vêtements comme ceux du fouleur de la cuve ?

 

פּוּרָ֣ה ׀ דָּרַ֣כְתִּי לְבַדִּ֗י וּמֵֽעַמִּים֙ אֵֽין־אִ֣ישׁ אִתִּ֔י וְאֶדְרְכֵ֣ם בְּאַפִּ֔י וְאֶרְמְסֵ֖ם בַּחֲמָתִ֑י וְיֵ֤ז נִצְחָם֙ עַל־בְּגָדַ֔י וְכׇל־מַלְבּוּשַׁ֖י אֶגְאָֽלְתִּי׃

63:3

(Dieu 🙂 Moi, moi seul, j’ai foulé le pressoir, et des peuples nul n’était avec moi ; je les ai foulés dans ma colère et écrasés dans ma fureur, leur sang a jailli sur mes vêtements et j’ai sali tous mes habillements.

 

כִּ֛י י֥וֹם נָקָ֖ם בְּלִבִּ֑י וּשְׁנַ֥ת גְּאוּלַ֖י בָּֽאָה׃

63:4

Car le jour de la vengeance est dans mon cœur, et l’année de la délivrance des miens était arrivée.

 

וְאַבִּיט֙ וְאֵ֣ין עֹזֵ֔ר וְאֶשְׁתּוֹמֵ֖ם וְאֵ֣ין סוֹמֵ֑ךְ וַתּ֤וֹשַֽׁע לִי֙ זְרֹעִ֔י וַחֲמָתִ֖י הִ֥יא סְמָכָֽתְנִי׃

63:5

Je regardai, et il n’y eut pas de sauveur, je fus stupéfait, et point de soutien ; alors mon bras m’a assisté, et ma fureur fut ce qui m’a soutenu.

 

וְאָב֤וּס עַמִּים֙ בְּאַפִּ֔י וַאֲשַׁכְּרֵ֖ם בַּחֲמָתִ֑י וְאוֹרִ֥יד לָאָ֖רֶץ נִצְחָֽם׃ {ס}

63:6

J’ai foulé des peuples dans ma colère et je les ai brisés dans ma fureur, et j’ai répandu à terre leur sang.

 

חַֽסְדֵ֨י יְהֹוָ֤ה ׀ אַזְכִּיר֙ תְּהִלֹּ֣ת יְהֹוָ֔ה כְּעַ֕ל כֹּ֥ל אֲשֶׁר־גְּמָלָ֖נוּ יְהֹוָ֑ה וְרַב־טוּב֙ לְבֵ֣ית יִשְׂרָאֵ֔ל אֲשֶׁר־גְּמָלָ֥ם כְּֽרַחֲמָ֖יו וּכְרֹ֥ב חֲסָדָֽיו׃

63:7

Je veux rappeler les grâces de *YHWH*, les louanges de *YHWH*, pour tout ce que *YHWH* a fait pour nous, sa grande faveur envers la maison d’Israël, dont il l’a comblée par sa miséricorde et sa grande bonté.

 

וַיֹּ֙אמֶר֙ אַךְ־עַמִּ֣י הֵ֔מָּה בָּנִ֖ים לֹ֣א יְשַׁקֵּ֑רוּ וַיְהִ֥י לָהֶ֖ם לְמוֹשִֽׁיעַ׃

63:8

Il dit : Ils sont pourtant mon peuple, des enfants qui ne sont pas menteurs ! et il devient leur libérateur.

 

בְּֽכׇל־צָרָתָ֣ם ׀ (לא) [ל֣וֹ] צָ֗ר וּמַלְאַ֤ךְ פָּנָיו֙ הוֹשִׁיעָ֔ם בְּאַהֲבָת֥וֹ וּבְחֶמְלָת֖וֹ ה֣וּא גְאָלָ֑ם וַֽיְנַטְּלֵ֥ם וַֽיְנַשְּׂאֵ֖ם כׇּל־יְמֵ֥י עוֹלָֽם׃

63:9

Dans toute leur oppression c’est lui qui a été opprimé ; l’ange qui est devant sa face les a délivrés ; par son amour et sa miséricorde il les a rachetés, il les a soulevés et portés durant tous les jours de l’antiquité.

 

Traduction française :  La Bible : traduction nouvelle avec l’hébreu en regard, accompagné des points-voyelles et des accents toniques (נגינהות) avec des notes philologiques, géographiques et littéraires et les principales variantes de la version des Septante et du texte samaritain ; dédiée à S. M. Louis-Philippe Ier, roi des Français, par Samuel Cahen. Tome Neuvième. Les Prophètes. Tome Quatrième. ספר ישעיהו – Ieschaïahou (Isaïe). Paris (chez l’auteur), 1838. [Version numérisée : Bibliothèque municipale de Lyon].

Texte massorétique : Miqra according to the Mesorah (édition digitale du TaNaKh fondée en partie sur le Codex d’Alep). Version adaptée par Sefaria. [Licence : CC-BY-SA].

Police hébraïque : Ezra SIL. [Open Font License].

Retour en haut