Bibliothèque numérique‘HoumashParasha/HaftaraLectures des jours solennelsLes Cinq Méguilot

Haftarat Ki Tetzé / הַפְטָרַת כִּי־תֵצֵא

(traduction Samuel Cahen, 1838)

Cinquième des sept haftarot de consolation après Tisha beAv.

Rites ashkénazes, séfarades et ‘Habad (Isaïe 54:1-10)

 

רׇנִּ֥י עֲקָרָ֖ה לֹ֣א יָלָ֑דָה פִּצְחִ֨י רִנָּ֤ה וְצַהֲלִי֙ לֹא־חָ֔לָה כִּֽי־רַבִּ֧ים בְּֽנֵי־שׁוֹמֵמָ֛ה מִבְּנֵ֥י בְעוּלָ֖ה אָמַ֥ר יְהֹוָֽה׃

54:1

Réjouis-toi, stérile, qui n’enfantes pas, éclate en cantiques et pousse des cris de joie, toi qui ne souffris pas les douleurs de l’enfantement, car les fils de la femme abandonnée sont plus nombreux que les fils de celle qui a son époux, dit *YHWH*.

 

הַרְחִ֣יבִי ׀ מְק֣וֹם אׇהֳלֵ֗ךְ וִֽירִיע֧וֹת מִשְׁכְּנוֹתַ֛יִךְ יַטּ֖וּ אַל־תַּחְשֹׂ֑כִי הַאֲרִ֙יכִי֙ מֵיתָרַ֔יִךְ וִיתֵדֹתַ֖יִךְ חַזֵּֽקִי׃

54:2

Élargis l’enceinte de ta tente, que les voiles de tes demeures s’étendent, ne t’épargne pas : allonge tes cordes et affermis tes pieux.

 

כִּֽי־יָמִ֥ין וּשְׂמֹ֖אול תִּפְרֹ֑צִי וְזַרְעֵךְ֙ גּוֹיִ֣ם יִירָ֔שׁ וְעָרִ֥ים נְשַׁמּ֖וֹת יוֹשִֽׁיבוּ׃

54:3

Car tu t’étendras à droite et à gauche ; ta postérité expulsera des peuples et peuplera des villes désertes.

 

אַל־תִּֽירְאִי֙ כִּי־לֹ֣א תֵב֔וֹשִׁי וְאַל־תִּכָּֽלְמִ֖י כִּ֣י לֹ֣א תַחְפִּ֑ירִי כִּ֣י בֹ֤שֶׁת עֲלוּמַ֙יִךְ֙ תִּשְׁכָּ֔חִי וְחֶרְפַּ֥ת אַלְמְנוּתַ֖יִךְ לֹ֥א תִזְכְּרִי־עֽוֹד׃

54:4

Ne crains pas, car tu ne seras pas confondue, ne sois pas confuse, car tu ne connaîtras pas la honte ; tu oublieras l’ignominie de ta jeunesse, et tu ne te rappelleras plus l’opprobre de ton veuvage.

 

כִּ֤י בֹעֲלַ֙יִךְ֙ עֹשַׂ֔יִךְ יְהֹוָ֥ה צְבָא֖וֹת שְׁמ֑וֹ וְגֹֽאֲלֵךְ֙ קְד֣וֹשׁ יִשְׂרָאֵ֔ל אֱלֹהֵ֥י כׇל־הָאָ֖רֶץ יִקָּרֵֽא׃

54:5

Car ton créateur est ton époux, *YHWH* Tsebaoth est son nom, ton Rédempteur est le saint d’Israël, il s’appelle Dieu de toute la terre.

 

כִּֽי־כְאִשָּׁ֧ה עֲזוּבָ֛ה וַעֲצ֥וּבַת ר֖וּחַ קְרָאָ֣ךְ יְהֹוָ֑ה וְאֵ֧שֶׁת נְעוּרִ֛ים כִּ֥י תִמָּאֵ֖ס אָמַ֥ר אֱלֹהָֽיִךְ׃

54:6

Car *YHWH* t’a appelée comme une femme délaissée et au cœur affligé, comme une épouse de sa jeunesse, jadis répudiée, dit ton Dieu.

 

בְּרֶ֥גַע קָטֹ֖ן עֲזַבְתִּ֑יךְ וּבְרַחֲמִ֥ים גְּדֹלִ֖ים אֲקַבְּצֵֽךְ׃

54:7

Un petit moment je t’avais délaissée, mais je te ressaisirai avec une grande pitié.

 

בְּשֶׁ֣צֶף קֶ֗צֶף הִסְתַּ֨רְתִּי פָנַ֥י רֶ֙גַע֙ מִמֵּ֔ךְ וּבְחֶ֥סֶד עוֹלָ֖ם רִחַמְתִּ֑יךְ אָמַ֥ר גֹּאֲלֵ֖ךְ יְהֹוָֽה׃ {ס}

54:8

Dans un accès de colère j’avais un moment caché ma face devant toi, mais avec une éternelle faveur j’ai eu pitié de toi, dit ton Rédempteur *YHWH*.

 

כִּֽי־מֵ֥י נֹ֙חַ֙ זֹ֣את לִ֔י אֲשֶׁ֣ר נִשְׁבַּ֗עְתִּי מֵעֲבֹ֥ר מֵי־נֹ֛חַ ע֖וֹד עַל־הָאָ֑רֶץ כֵּ֥ן נִשְׁבַּ֛עְתִּי מִקְּצֹ֥ף עָלַ֖יִךְ וּמִגְּעׇר־בָּֽךְ׃

54:9

Ce sera pour moi comme des eaux de Noa’h : comme j’ai juré que les eaux de Noa’h n’inonderont plus la terre, ainsi j’ai juré de ne plus m’irriter contre toi, et de ne plus t’insulter.

 

כִּ֤י הֶהָרִים֙ יָמ֔וּשׁוּ וְהַגְּבָע֖וֹת תְּמוּטֶ֑ינָה וְחַסְדִּ֞י מֵאִתֵּ֣ךְ לֹא־יָמ֗וּשׁ וּבְרִ֤ית שְׁלוֹמִי֙ לֹ֣א תָמ֔וּט אָמַ֥ר מְרַחֲמֵ֖ךְ יְהֹוָֽה׃ {ס}

54:10

Que les montagnes s’éloignent, que les collines chancellent ; ma faveur ne s’éloignera pas, et mon alliance de paix ne chancellera pas, dit *YHWH*, qui a pitié de toi.

 

Traduction française :  La Bible : traduction nouvelle avec l’hébreu en regard, accompagné des points-voyelles et des accents toniques (נגינהות) avec des notes philologiques, géographiques et littéraires et les principales variantes de la version des Septante et du texte samaritain ; dédiée à S. M. Louis-Philippe Ier, roi des Français, par Samuel Cahen. Tome Neuvième. Les Prophètes. Tome Quatrième. ספר ישעיהו – Ieschaïahou (Isaïe). Paris (chez l’auteur), 1838. [Version numérisée : Bibliothèque municipale de Lyon].

Texte massorétique : Miqra according to the Mesorah (édition digitale du TaNaKh fondée en partie sur le Codex d’Alep). Version adaptée par Sefaria. [Licence : CC-BY-SA].

Police hébraïque : Ezra SIL. [Open Font License].

Retour en haut