חומש בצרפתית | Ḥoumaš en français
Édition bilingue de la Torah, des Haftarot et des cinq Méguilot avec les traductions de Samuel Cahen (1831-1851) et du Rabbinat français (1899-1906). Rites ashkénazes, séfarades et ‘Habad.

Haftarat Éqev / הַפְטָרַת עֵקֶב

Deuxième des sept haftarot de consolation après Tisha beAv.

Rites ashkénazes, séfarades et ‘Habad (Isaïe 49:14-51:3)

וַתֹּ֥אמֶר צִיּ֖וֹן עֲזָבַ֣נִי יְהֹוָ֑ה וַאדֹנָ֖י שְׁכֵחָֽנִי׃

49:14

Tsione avait dit : « *YHWH* m’a abandonné, mon Dieu m’a oublié. »

הֲתִשְׁכַּ֤ח אִשָּׁה֙ עוּלָ֔הּ מֵרַחֵ֖ם בֶּן־בִּטְנָ֑הּ גַּם־אֵ֣לֶּה תִשְׁכַּ֔חְנָה וְאָנֹכִ֖י לֹ֥א אֶשְׁכָּחֵֽךְ׃

49:15

Mais une femme peut-elle oublier son nourrisson, n’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles ? si elle pouvait l’oublier, moi je ne t’oublierais pas.

הֵ֥ן עַל־כַּפַּ֖יִם חַקֹּתִ֑יךְ חוֹמֹתַ֥יִךְ נֶגְדִּ֖י תָּמִֽיד׃

49:16

Voici je t’ai gravé sur mes mains, tes murailles me sont toujours présentes.

מִהֲר֖וּ בָּנָ֑יִךְ מְהָֽרְסַ֥יִךְ וּמַחֲרִיבַ֖יִךְ מִמֵּ֥ךְ יֵצֵֽאוּ׃

49:17

Tes fils se hâtent de revenir ; tes démolisseurs et tes dévastateurs sortent du milieu de toi.

שְׂאִֽי־סָבִ֤יב עֵינַ֙יִךְ֙ וּרְאִ֔י כֻּלָּ֖ם נִקְבְּצ֣וּ בָֽאוּ־לָ֑ךְ חַי־אָ֣נִי נְאֻם־יְהֹוָ֗ה כִּ֤י כֻלָּם֙ כָּעֲדִ֣י תִלְבָּ֔שִׁי וּֽתְקַשְּׁרִ֖ים כַּכַּלָּֽה׃

49:18

Porte tes yeux à l’entour et regarde ; tous se réunissent, viennent vers toi : Par ma vie ! dit *YHWH*, tu te revêtiras d’eux tous comme d’un ornement, et tu les étreindras comme une fiancée.

כִּ֤י חׇרְבֹתַ֙יִךְ֙ וְשֹׁ֣מְמֹתַ֔יִךְ וְאֶ֖רֶץ הֲרִסֻתֵ֑ךְ כִּ֤י עַתָּה֙ תֵּצְרִ֣י מִיּוֹשֵׁ֔ב וְרָחֲק֖וּ מְבַלְּעָֽיִךְ׃

49:19

Car ton pays, ruiné, dévasté, détruit, est maintenant trop étroit pour ses habitants ; ils sont loin tes dévorateurs.

ע֚וֹד יֹאמְר֣וּ בְאׇזְנַ֔יִךְ בְּנֵ֖י שִׁכֻּלָ֑יִךְ צַר־לִ֥י הַמָּק֖וֹם גְּשָׁה־לִּ֥י וְאֵשֵֽׁבָה׃

49:20

Tu les entendras dire à tes oreilles, tes enfants (jadis) perdus : « Ce lieu est trop étroit pour moi, donne-moi de l’espace pour que je m’établisse. »

וְאָמַ֣רְתְּ בִּלְבָבֵ֗ךְ מִ֤י יָֽלַד־לִי֙ אֶת־אֵ֔לֶּה וַאֲנִ֥י שְׁכוּלָ֖ה וְגַלְמוּדָ֑ה גֹּלָ֣ה ׀ וְסוּרָ֗ה וְאֵ֙לֶּה֙ מִ֣י גִדֵּ֔ל הֵ֤ן אֲנִי֙ נִשְׁאַ֣רְתִּי לְבַדִּ֔י אֵ֖לֶּה אֵיפֹ֥ה הֵֽם׃ {פ}

49:21

Et tu diras en ton cœur : Qui m’a enfanté ceux-là ? j’étais privée d’enfants, solitaire, bannie et repoussée ; qui a élevé ceux-ci ? mais j’étais restée seule, où étaient ceux-là ?

כֹּֽה־אָמַ֞ר אֲדֹנָ֣י יֱהֹוִ֗ה הִנֵּ֨ה אֶשָּׂ֤א אֶל־גּוֹיִם֙ יָדִ֔י וְאֶל־עַמִּ֖ים אָרִ֣ים נִסִּ֑י וְהֵבִ֤יאוּ בָנַ֙יִךְ֙ בְּחֹ֔צֶן וּבְנֹתַ֖יִךְ עַל־כָּתֵ֥ף תִּנָּשֶֽׂאנָה׃

49:22

Ainsi dit le Seigneur *YHWH* : Voilà que je lève ma main vers les nations, et vers les peuples j’élève ma bannière ; ils apportent tes fils dans les bras et portent sur les épaules tes filles.

וְהָי֨וּ מְלָכִ֜ים אֹמְנַ֗יִךְ וְשָׂרֽוֹתֵיהֶם֙ מֵינִ֣יקֹתַ֔יִךְ אַפַּ֗יִם אֶ֚רֶץ יִשְׁתַּ֣חֲווּ לָ֔ךְ וַעֲפַ֥ר רַגְלַ֖יִךְ יְלַחֵ֑כוּ וְיָדַ֙עַתְּ֙ כִּי־אֲנִ֣י יְהֹוָ֔ה אֲשֶׁ֥ר לֹא־יֵבֹ֖שׁוּ קֹוָֽי׃ {ס}

49:23

Des rois seront tes gardiens, des princesses, tes nourrices ; ils s’inclineront devant toi, la face contre terre, et lécheront la poussière de tes pieds ; tu sauras que je suis *YHWH*, et que ceux qui espèrent en moi ne seront pas confus.

הֲיֻקַּ֥ח מִגִּבּ֖וֹר מַלְק֑וֹחַ וְאִם־שְׁבִ֥י צַדִּ֖יק יִמָּלֵֽט׃ {ס}

49:24

Enlève-t-on le butin au fort ? le juste captif peut-il échapper ?

כִּי־כֹ֣ה ׀ אָמַ֣ר יְהֹוָ֗ה גַּם־שְׁבִ֤י גִבּוֹר֙ יֻקָּ֔ח וּמַלְק֥וֹחַ עָרִ֖יץ יִמָּלֵ֑ט וְאֶת־יְרִיבֵךְ֙ אָנֹכִ֣י אָרִ֔יב וְאֶת־בָּנַ֖יִךְ אָנֹכִ֥י אוֹשִֽׁיעַ׃

49:25

Car ainsi dit *YHWH* : Même la capture faite par le fort sera arrachée, le butin fait par le tyran lui sera repris, je me porterai adversaire contre tes adversaires ; quant à tes enfants, je les secourrai.

וְהַאֲכַלְתִּ֤י אֶת־מוֹנַ֙יִךְ֙ אֶת־בְּשָׂרָ֔ם וְכֶעָסִ֖יס דָּמָ֣ם יִשְׁכָּר֑וּן וְיָדְע֣וּ כׇל־בָּשָׂ֗ר כִּ֣י אֲנִ֤י יְהֹוָה֙ מֽוֹשִׁיעֵ֔ךְ וְגֹאֲלֵ֖ךְ אֲבִ֥יר יַעֲקֹֽב׃ {ס}

49:26

Je ferai manger à tes oppresseurs leur propre chair, ils s’enivreront de leur sang comme avec du moût ; toute chair reconnaîtra que moi *YHWH* je suis ton sauveur, ton rédempteur, le fort de Jacob.

כֹּ֣ה ׀ אָמַ֣ר יְהֹוָ֗ה אֵ֣י זֶ֠ה סֵ֣פֶר כְּרִית֤וּת אִמְּכֶם֙ אֲשֶׁ֣ר שִׁלַּחְתִּ֔יהָ א֚וֹ מִ֣י מִנּוֹשַׁ֔י אֲשֶׁר־מָכַ֥רְתִּי אֶתְכֶ֖ם ל֑וֹ הֵ֤ן בַּעֲוֺנֹֽתֵיכֶם֙ נִמְכַּרְתֶּ֔ם וּבְפִשְׁעֵיכֶ֖ם שֻׁלְּחָ֥ה אִמְּכֶֽם׃

50:1

Ainsi dit *YHWH* : Où donc est l’acte de scission de votre mère par laquelle je l’ai renvoyée ? auquel de mes créanciers vous ai-je vendu ? certes, c’est par vos crimes et par vos iniquités que votre mère a été renvoyée.

מַדּ֨וּעַ בָּ֜אתִי וְאֵ֣ין אִ֗ישׁ קָרָ֘אתִי֮ וְאֵ֣ין עוֹנֶה֒ הֲקָצ֨וֹר קָצְרָ֤ה יָדִי֙ מִפְּד֔וּת וְאִם־אֵֽין־בִּ֥י כֹ֖חַ לְהַצִּ֑יל הֵ֣ן בְּגַעֲרָתִ֞י אַחֲרִ֣יב יָ֗ם אָשִׂ֤ים נְהָרוֹת֙ מִדְבָּ֔ר תִּבְאַ֤שׁ דְּגָתָם֙ מֵאֵ֣ין מַ֔יִם וְתָמֹ֖ת בַּצָּמָֽא׃

50:2

Lorsque je suis venu, pourquoi n’y eut-il personne ? J’ai appelé, pourquoi nul n’a-t-il répondu ? ma main est-elle devenue trop courte pour rédimer ? n’y a-t-il plus en moi de force pour sauver ? certes, par un cri de menace je dessèche la mer et je convertis les torrents en désert, leurs poissons pourrissent par défaut d’eau, et périssent de soif.

אַלְבִּ֥ישׁ שָׁמַ֖יִם קַדְר֑וּת וְשַׂ֖ק אָשִׂ֥ים כְּסוּתָֽם׃ {פ}

50:3

Je couvre les cieux de ténèbres, et je les revêts d’habits de deuil.

אֲדֹנָ֣י יֱהֹוִ֗ה נָ֤תַן לִי֙ לְשׁ֣וֹן לִמּוּדִ֔ים לָדַ֛עַת לָע֥וּת אֶת־יָעֵ֖ף דָּבָ֑ר יָעִ֣יר ׀ בַּבֹּ֣קֶר בַּבֹּ֗קֶר יָעִ֥יר לִי֙ אֹ֔זֶן לִשְׁמֹ֖עַ כַּלִּמּוּדִֽים׃

50:4

Le seigneur *YHWH* m’a donné une langue exercée, pour que je sache soutenir par la parole l’affligé ; il (me) réveille chaque matin, il réveille mon oreille pour que je l’écoute comme un disciple.

אֲדֹנָ֤י יֱהֹוִה֙ פָּתַֽח־לִ֣י אֹ֔זֶן וְאָנֹכִ֖י לֹ֣א מָרִ֑יתִי אָח֖וֹר לֹ֥א נְסוּגֹֽתִי׃

50:5

Le seigneur *YHWH* m’a ouvert l’oreille, et je ne regimbe pas, je ne me retire pas en arrière.

גֵּוִי֙ נָתַ֣תִּי לְמַכִּ֔ים וּלְחָיַ֖י לְמֹֽרְטִ֑ים פָּנַי֙ לֹ֣א הִסְתַּ֔רְתִּי מִכְּלִמּ֖וֹת וָרֹֽק׃

50:6

J’ai abandonné mon dos aux flagellants, mes joues aux épilateurs de barbe, je n’ai pas détourné mon visage de l’ignominie et des crachats.

וַֽאדֹנָ֤י יֱהֹוִה֙ יַֽעֲזׇר־לִ֔י עַל־כֵּ֖ן לֹ֣א נִכְלָ֑מְתִּי עַל־כֵּ֞ן שַׂ֤מְתִּי פָנַי֙ כַּחַלָּמִ֔ישׁ וָאֵדַ֖ע כִּי־לֹ֥א אֵבֽוֹשׁ׃

50:7

Mais le Seigneur *YHWH* m’assistera, c’est pourquoi je n’ai pas à rougir ; c’est pourquoi j’ai fait de mon visage un rocher, je sais que je ne serai pas confondu.

קָרוֹב֙ מַצְדִּיקִ֔י מִֽי־יָרִ֥יב אִתִּ֖י נַ֣עַמְדָה יָּ֑חַד מִי־בַ֥עַל מִשְׁפָּטִ֖י יִגַּ֥שׁ אֵלָֽי׃

50:8

Celui qui me justifiera est proche ; qui disputera contre moi ? présentons-nous ensemble ; que celui qui est mon adversaire s’approche de moi.

הֵ֣ן אֲדֹנָ֤י יֱהֹוִה֙ יַעֲזׇר־לִ֔י מִי־ה֖וּא יַרְשִׁיעֵ֑נִי הֵ֤ן כֻּלָּם֙ כַּבֶּ֣גֶד יִבְל֔וּ עָ֖שׁ יֹאכְלֵֽם׃ {ס}

50:9

Certes ! le Seigneur *YHWH* m’assistera ; qui est-ce qui voudrait me condamner ? voilà que tous seront rongés comme un vêtement ; la mite les dévorera.

מִ֤י בָכֶם֙ יְרֵ֣א יְהֹוָ֔ה שֹׁמֵ֖עַ בְּק֣וֹל עַבְדּ֑וֹ אֲשֶׁ֣ר ׀ הָלַ֣ךְ חֲשֵׁכִ֗ים וְאֵ֥ין נֹ֙גַהּ֙ ל֔וֹ יִבְטַח֙ בְּשֵׁ֣ם יְהֹוָ֔ה וְיִשָּׁעֵ֖ן בֵּאלֹהָֽיו׃ {ס}

50:10

Quiconque parmi vous craint *YHWH*, qu’il écoute la voix de son serviteur ; quiconque marche dans les ténèbres, sans qu’une lumière l’éclaire, qu’il se confie au nom de *YHWH* et s’appuie sur son Dieu.

הֵ֧ן כֻּלְּכֶ֛ם קֹ֥דְחֵי אֵ֖שׁ מְאַזְּרֵ֣י זִיק֑וֹת לְכ֣וּ ׀ בְּא֣וּר אֶשְׁכֶ֗ם וּבְזִיקוֹת֙ בִּֽעַרְתֶּ֔ם מִיָּדִי֙ הָיְתָה־זֹּ֣את לָכֶ֔ם לְמַעֲצֵבָ֖ה תִּשְׁכָּבֽוּן׃ {ס}

50:11

Certes ! vous tous qui allumez du feu, qui êtes armés de flèches enflammées, allez à la lueur de votre feu et des flèches que vous avez enflammées. De ma part vous vient cela ; vous vous coucherez dans les douleurs.

שִׁמְע֥וּ אֵלַ֛י רֹ֥דְפֵי צֶ֖דֶק מְבַקְשֵׁ֣י יְהֹוָ֑ה הַבִּ֙יטוּ֙ אֶל־צ֣וּר חֻצַּבְתֶּ֔ם וְאֶל־מַקֶּ֥בֶת בּ֖וֹר נֻקַּרְתֶּֽם׃

51:1

Écoutez-moi, vous qui poursuivez la justice, qui recherchez *YHWH* ; portez vos regards sur le rocher d’où vous êtes taillés et vers la fosse creusée d’où vous avez été tirés.

הַבִּ֙יטוּ֙ אֶל־אַבְרָהָ֣ם אֲבִיכֶ֔ם וְאֶל־שָׂרָ֖ה תְּחוֹלֶלְכֶ֑ם כִּֽי־אֶחָ֣ד קְרָאתִ֔יו וַאֲבָרְכֵ֖הוּ וְאַרְבֵּֽהוּ׃

51:2

Regardez sur Abraham, votre père, et sur Sara, qui vous a enfantés, car, lui seul, je l’ai appelé, je l’ai béni et multiplié.

כִּֽי־נִחַ֨ם יְהֹוָ֜ה צִיּ֗וֹן נִחַם֙ כׇּל־חׇרְבֹתֶ֔יהָ וַיָּ֤שֶׂם מִדְבָּרָהּ֙ כְּעֵ֔דֶן וְעַרְבָתָ֖הּ כְּגַן־יְהֹוָ֑ה שָׂשׂ֤וֹן וְשִׂמְחָה֙ יִמָּ֣צֵא בָ֔הּ תּוֹדָ֖ה וְק֥וֹל זִמְרָֽה׃ {ס}

51:3

Ainsi *YHWH* aura pitié de Tsione (Sion), aura pitié de toutes ses ruines ; il en rendra le désert comme un Éden et leur solitude comme un jardin de *YHWH* ; la joie et l’allégresse y seront trouvées, les actions de grâces et les chants de louanges.

Sources
Traduction française
La Bible : traduction nouvelle avec l’hébreu en regard, accompagné des points-voyelles et des accents toniques (נגינהות) avec des notes philologiques, géographiques et littéraires et les principales variantes de la version des Septante et du texte samaritain ; dédiée à S. M. Louis-Philippe Ier, roi des Français. Par Samuel Cahen. Tome Neuvième. Les Prophètes. Tome Quatrième. ספר ישעיהו – Ieschaïahou (Isaïe). Paris (chez l’auteur), 1838.
Licence : domaine public.
Notes pour l’édition en ligne : L’orthographe a été modernisée. Seules les notes succinctes ont été intégrées (introduites par une astérisque). Dans certains passages, S. Cahen vocalise le tétragramme divin יהוה. Nous le rendons simplement par *YHWH*.
Bibliographie
Voir notice complète.
Texte massorétique
Miqra according to the Mesorah (édition digitale du TaNaKh fondée en partie sur le Codex d’Alep). Version adaptée par Sefaria.
Licence : CC-BY-SA.
Police hébraïque
Ezra SIL.
Licence : Open Font License.
Retour en haut