Bibliothèque numérique‘HoumashParasha/HaftaraLectures des jours solennelsLes Cinq Méguilot

Ḥoumaš en français | חומש בצרפתית

Haftarat Reéh / הַפְטָרַת רְאֵה

Traduction Samuel Cahen (1831-1851)


Troisième des sept haftarot de consolation après Tisha beAv.

Rites ashkénazes, séfarades et ‘Habad (Isaïe 54:11-55:5)

 

עֲנִיָּ֥ה סֹעֲרָ֖ה לֹ֣א נֻחָ֑מָה הִנֵּ֨ה אָנֹכִ֜י מַרְבִּ֤יץ בַּפּוּךְ֙ אֲבָנַ֔יִךְ וִֽיסַדְתִּ֖יךְ בַּסַּפִּירִֽים׃

54:11

Toi, pauvre, battue par la tempête, non consolée, voici je garnirai de rubis tes pierres, et je te donnerai une fondation de saphirs.

 

וְשַׂמְתִּ֤י כַּֽדְכֹד֙ שִׁמְשֹׁתַ֔יִךְ וּשְׁעָרַ֖יִךְ לְאַבְנֵ֣י אֶקְדָּ֑ח וְכׇל־גְּבוּלֵ֖ךְ לְאַבְנֵי־חֵֽפֶץ׃

54:12

Je ferai tes fenêtres en cristal et tes portes en escarboucles ; tes confins seront pleins de pierres précieuses.

 

וְכׇל־בָּנַ֖יִךְ לִמּוּדֵ֣י יְהֹוָ֑ה וְרַ֖ב שְׁל֥וֹם בָּנָֽיִךְ׃

54:13

Tous tes fils seront disciples de *YHWH*, grand sera le bonheur de tes enfants.

 

בִּצְדָקָ֖ה תִּכּוֹנָ֑נִי רַחֲקִ֤י מֵעֹ֙שֶׁק֙ כִּי־לֹ֣א תִירָ֔אִי וּמִ֨מְּחִתָּ֔ה כִּ֥י לֹֽא־תִקְרַ֖ב אֵלָֽיִךְ׃

54:14

Par la justice tu seras consolidée, tu seras éloignée de la violence, car tu n’as rien à craindre, et de l’anxiété, car elle ne t’atteindra pas.

 

הֵ֣ן גּ֥וֹר יָג֛וּר אֶ֖פֶס מֵאוֹתִ֑י מִי־גָ֥ר אִתָּ֖ךְ עָלַ֥יִךְ יִפּֽוֹל׃

54:15

Que s’il y en a qui s’ameutent, ce n’est plus par moi ; celui qui s’ameute contre toi succombera devant toi.

 

(הן) [הִנֵּ֤ה] אָנֹכִי֙ בָּרָ֣אתִי חָרָ֔שׁ נֹפֵ֙חַ֙ בְּאֵ֣שׁ פֶּחָ֔ם וּמוֹצִ֥יא כְלִ֖י לְמַעֲשֵׂ֑הוּ וְאָנֹכִ֛י בָּרָ֥אתִי מַשְׁחִ֖ית לְחַבֵּֽל׃

54:16

Certes ! c’est moi qui ai créé le forgeron qui souffle dans le feu avec le soufflet et exécute un instrument pour son travail, et moi j’ai créé le destructeur pour faire périr.

 

כׇּל־כְּלִ֞י יוּצַ֤ר עָלַ֙יִךְ֙ לֹ֣א יִצְלָ֔ח וְכׇל־לָשׁ֛וֹן תָּקוּם־אִתָּ֥ךְ לַמִּשְׁפָּ֖ט תַּרְשִׁ֑יעִי זֹ֡את נַחֲלַת֩ עַבְדֵ֨י יְהֹוָ֧ה וְצִדְקָתָ֛ם מֵאִתִּ֖י נְאֻם־יְהֹוָֽה׃ {ס}

54:17

Tout instrument forgé contre toi ne réussira pas, toute langue qui s’élèvera contre toi en justice, tu la réfuteras. Tel est l’héritage des serviteurs de *YHWH* et leur salut de moi, dit *YHWH*.

 

ה֤וֹי כׇּל־צָמֵא֙ לְכ֣וּ לַמַּ֔יִם וַאֲשֶׁ֥ר אֵֽין־ל֖וֹ כָּ֑סֶף לְכ֤וּ שִׁבְרוּ֙ וֶאֱכֹ֔לוּ וּלְכ֣וּ שִׁבְר֗וּ בְּלוֹא־כֶ֛סֶף וּבְל֥וֹא מְחִ֖יר יַ֥יִן וְחָלָֽב׃

55:1

Eh bien ! que toute personne altérée aille vers l’eau, qui n’a pas d’argent, vienne, achète et mange ; venez, achetez sans argent, sans donner le prix, (prenez) du vin et du lait.

 

לָ֤מָּה תִשְׁקְלוּ־כֶ֙סֶף֙ בְּלוֹא־לֶ֔חֶם וִיגִֽיעֲכֶ֖ם בְּל֣וֹא לְשׇׂבְעָ֑ה שִׁמְע֨וּ שָׁמ֤וֹעַ אֵלַי֙ וְאִכְלוּ־ט֔וֹב וְתִתְעַנַּ֥ג בַּדֶּ֖שֶׁן נַפְשְׁכֶֽם׃

55:2

Pourquoi pesez-vous l’argent pour ce qui n’est pas du pain ? (prodiguez-vous) vos sueurs pour ce qui ne vous rassasie pas ? Écoutez-moi plutôt et vous mangerez ce qui est bon, et votre âme se délectera de moelle.

 

הַטּ֤וּ אׇזְנְכֶם֙ וּלְכ֣וּ אֵלַ֔י שִׁמְע֖וּ וּתְחִ֣י נַפְשְׁכֶ֑ם וְאֶכְרְתָ֤ה לָכֶם֙ בְּרִ֣ית עוֹלָ֔ם חַֽסְדֵ֥י דָוִ֖ד הַנֶּֽאֱמָנִֽים׃

55:3

Penchez votre oreille et venez vers moi, écoutez, que votre âme vive ; je contracterai avec vous une alliance éternelle, miséricorde durable de David.

 

הֵ֛ן עֵ֥ד לְאוּמִּ֖ים נְתַתִּ֑יו נָגִ֥יד וּמְצַוֵּ֖ה לְאֻמִּֽים׃

55:4

Voici ! je l’ai fait donner pour dominateur aux peuples, pour prince et commandant aux nations.

 

הֵ֣ן גּ֤וֹי לֹֽא־תֵדַע֙ תִּקְרָ֔א וְג֥וֹי לֹֽא־יְדָע֖וּךָ אֵלֶ֣יךָ יָר֑וּצוּ לְמַ֙עַן֙ יְהֹוָ֣ה אֱלֹהֶ֔יךָ וְלִקְד֥וֹשׁ יִשְׂרָאֵ֖ל כִּ֥י פֵאֲרָֽךְ׃ {ס}

55:5

Voici ! tu appelleras une nation que tu ne connais pas, les nations qui ne te connaissent pas accourront vers toi, à cause de *YHWH*, ton Dieu, du saint d’Israël qui te magnifie.

 

Traduction française :  La Bible : traduction nouvelle avec l’hébreu en regard, accompagné des points-voyelles et des accents toniques (נגינהות) avec des notes philologiques, géographiques et littéraires et les principales variantes de la version des Septante et du texte samaritain ; dédiée à S. M. Louis-Philippe Ier, roi des Français, par Samuel Cahen. Tome Neuvième. Les Prophètes. Tome Quatrième. ספר ישעיהו – Ieschaïahou (Isaïe). Paris (chez l’auteur), 1838. [Version numérisée : Bibliothèque municipale de Lyon].

Texte massorétique : Miqra according to the Mesorah (édition digitale du TaNaKh fondée en partie sur le Codex d’Alep). Version adaptée par Sefaria. [Licence : CC-BY-SA].

Police hébraïque : Ezra SIL. [Open Font License].

Retour en haut