Bibliothèque numériqueTana Débé Eliyahou RabbaAvant-propos du traducteurTraduction française (Chapitres 1-6)

Tana Débé Eliyahou Rabba | תנא דבי אליהו רבה

Les enseignements de l’école d’Élie

Traduction Joseph Kaoua (1901)


Tana débé Eliyahou (« Enseignements de l’école d’Élie », également appelé « Seder Eliyahou ») est le nom composite d’un midrash qui se compose de deux parties : la plus grande Tana débé Eliyahou Rabba et la plus petite Tana débé Eliyahou Zouṭa. Le midrash retravaille les midrashim antérieurs, les utilisant pour mettre en évidence des idées telles que l’importance de la prière et de l’étude de la Torah. Le Talmud attribue un midrash du même nom à Élie le Prophète (Eliyahou en hébreu), bien que la question de savoir si le midrash existant est celui auquel il est fait référence dans le Talmud a longtemps fait l’objet de débats. Certains datent l’œuvre dès le troisième siècle de notre ère, tandis que d’autres la datent aussi tard que le Xe siècle. Des parties de Tana débé Eliyahou ont été incorporées dans la liturgie juive et les lois qui y sont présentées ont été codifiées dans l’ouvrage juridique classique, le Shoul’han Aroukh.

Le professeur Joseph Kaoua proposa une traduction française des six premiers chapitres du Tana Débé Eliyahou Rabba qui fut publiée à Alger en 1901. 

Retour en haut