Bibliothèque numérique  ► Tafsir Rasag ► Présentation et sommaire

Introduction de l’édition française du Tafsir Rasag sur les Proverbes

Hartwig Derenbourg (1896)


Le présent volume contient la version arabe des Proverbes par Saadia, ainsi que le commentaire dont le Gaon l’a accompagnée. Ce commentaire n’existe que dans un manuscrit unique de la Bodléienne (Catal. Neubauer, n°119). Grâce à l’obligeance du savant bibliothécaire d’Oxford, nous avons pu acquérir un décalque du manuscrit sur papier végétal. Nous avions donc sous les yeux une reproduction absolument exacte du texte du manuscrit, qui est en très bon état. Il n’y manque qu’un ou deux feuillets de l’introduction et la fin du dernier chapitre. Les premières lignes de l’introduction proviennent d’un fragment spécial, tiré d’une liasse de feuilles détachées, appartenant à la Bibliothèque de Saint-Pétersbourg et faisant partie du fonds Firkowitch. M. le docteur Harkawy a bien voulu nous envoyer une copie de ce fragment. 

Pour la version même, nous avions à notre disposition, outre le manuscrit déjà cité, une copie très exacte d’un manuscrit du British Museum (Orient. 2375), que nous avons collationnée avec un manuscrit de la Bibliothèque royale de Berlin (Or. in-fol, n°1203). Les textes des manuscrits de Londres et de Berlin se ressemblent beaucoup, tandis qu’ils diffèrent souvent de celui du manuscrit d’Oxford. Nous avons adopté généralement les leçons du manuscrit de la Bodléienne, qui nous paraît présenter le texte le plus authentique de la version de Saadia. 

Les notes hébraïques, que nous avons mises au bas du texte arabe, contiennent : 1° les variantes importantes dans la version elle-même ; 2° l’explication des difficultés que présente le commentaire avec les corrections que nous avons cru devoir y faire, et l’indication des sources auxquelles Saadia a puisé, quand il ne les cite pas directement ; 3° un résumé aussi fidèle que possible du commentaire de Saadia. Nous avons voulu que ceux qui ignorent l’arabe fussent mis à même de se faire une idée exacte de l’exégèse du Gaon. 

De plus, nous avons traduit complètement en français les Proverbes d’après la version de Saadia ; ainsi les personnes non versées dans les langues orientales pourront apprécier la manière dont Saadia a rendu en arabe l’original hébreu. Nous avons ajouté des notes françaises à notre traduction là où celle-ci ne rendrait pas assez clairement la pensée du Gaon ; ces notes donnent, en outre, les interprétations que Saadia, dans son commentaire, déclare admissibles, mais qu’il n’a pas fait entrer dans sa version. 

Le livre des Proverbes est surnommé par Saadia livre de la Recherche de la Sagesse. Salomon, dit-il, a voulu dans cet ouvrage rendre accessibles à l’esprit de ceux qui s’adonnent à l’étude de la Sagesse, les vérités abstraites de la raison. C’est pourquoi il s’est servi de comparaisons (meschalim) tirées de l’expérience journalière. Dans son introduction Saadia s’étend sur les diverses sortes de comparaisons (images, allégories, etc.) dont a usé Salomon. Pour la caractéristique de l’exégèse de Saadia nous nous bornons à renvoyer à l’étude de M. Bondi1. En outre, M. le professeur Bâcher a promis de composer, pour la série des Œuvres complètes de Saadia, un mémoire spécial sur la grammaire et l’exégèse du Gaon.

Joseph Derenbourg,

1893


1Das Spruchbuch nach Saadia, Halle, 1888.

Version arabe des Proverbes dans : Œuvres complètes de R. Saadia ben Iosef al-Fayyoûmî, publication commencée sous la direction de Joseph Derenbourg continuée sous la direction de MM. Hartwig Derenbourg et Mayer Lambert. Volume Troisième. Paris : E. Leroux, 1893, p.v-vii. [Version numérisée : archive.org].

Retour en haut