Bibliothèque numériqueTargoum NéofitiSefer BereshitSefer ShemotSefer VayiqraSefer BamidbarSefer Devarim

Targoum Néofiti | תרגום ניאופיטי

Parashat Ki Tetzé

Traduction Roger Le Déaut (1968-1978)


En noir, traduction française de la Torah à partir de l’hébreu par le Rabbinat français (1899-1906). En violet, traduction du Targoum Néofiti (TN) à partir de l’araméen par Roger Le Déaut (1968-1978). Pour cette édition en ligne, le Nom divin est transcrit *YYY* suivant le manuscrit araméen.

21:10

Quand tu iras en guerre contre tes ennemis, que l’Éternel, ton Dieu, les livrera en ton pouvoir, et que tu leur feras des prisonniers ;

TN

Lorsque vous sortirez au combat contre vos ennemis, que *YYY*, votre Dieu, les aura livrés entre vos mains et que vous aurez fait parmi eux des prisonniers,

 
21:11

si tu remarques, dans cette prise, une femme de belle figure, qu’elle te plaise, et que tu la veuilles prendre pour épouse,

TN

si tu vois parmi les captifs une femme de bel aspect qui te plaise et que tu veuilles la prendre pour femme,

 
21:12

tu l’emmèneras d’abord dans ta maison ; elle se rasera la tête et se coupera les ongles,

TN

tu l’introduiras à l’intérieur de ta maison. Elle se rasera la tête, se coupera les ongles,

 
21:13

se dépouillera de son vêtement de captive, demeurera dans ta maison et pleurera son père et sa mère, un mois entier. Alors seulement, tu pourras t’approcher d’elle et avoir commerce avec elle, et elle deviendra ainsi ton épouse.

TN

et quittera ses vêtements de captive. Elle demeurera dans ta maison et pleurera son père et sa mère pendant un mois de jours, après quoi tu pourras aller vers elle et avoir commerce avec elle et tu la prendras pour toi comme femme.

 
21:14

S’il arrive que tu n’aies plus de goût pour elle, tu la laisseras partir libre de sa personne, mais tu ne pourras pas la vendre à prix d’argent : tu ne la traiteras plus comme esclave, après lui avoir fait violence.

TN

Que si elle cesse de te plaire, tu la renverras libre de sa personne, mais tu ne pourras pas la vendre à prix d’argent ; tu n’en feras pas (un objet de) commerce, puisque tu auras cédé ton droit sur elle.

 
21:15

Si un homme possède deux femmes, l’une qu’il aime, l’autre qu’il dédaigne ; si l’une et l’autre lui donnent des enfants, et que le fils premier-né se trouve appartenir à la femme dédaignée,

TN

Si un homme possède deux femmes, l’une aimée et l’autre dédaignée, et que l’aimée comme la dédaignée lui donnent des fils, s’il arrive que le premier-né soit de la (femme) dédaignée,

 
21:16

le jour où il partagera entre ses fils l’héritage de ce qu’il possède, il ne pourra point conférer le droit d’aînesse au fils de la femme préférée, aux dépens du fils de la dédaignée qui est l’aîné.

TN

il ne lui sera pas permis, le jour où il donnera en héritage à ses fils ce qui lui appartient, de faire passer le fils de l’aimée avant le fils de la dédaignée (qui est) l’aîné.

 
21:17

C’est le fils aîné de la dédaignée qu’il doit reconnaître pour tel, lui attribuant une part double dans tout son avoir ; car c’est lui qui est le premier fruit de sa force, à lui appartient le droit d’aînesse.

TN

Mais c’est le premier-né, le fils de la dédaignée, qu’il féra avancer (prés de lui) pour (lui) donner une part double de tout ce qu’il se trouvera avoir. C’est lui les prémices de sa peine ; à lui revient le droit de la primogéniture.

 
21:18

Si un homme a un fils libertin et rebelle, sourd à la voix de son père comme à celle de sa mère, et qui, malgré leurs corrections, persiste à leur désobéir,

TN

Quand un homme aura un fils rétif et révolté (qui) ne veut écouter ni la voix de son père ni la voix de sa mère, si, après l’avoir châtié, il ne les écoute pas davantage,

 
21:19

son père et sa mère se saisiront de lui, le traduiront devant les anciens de sa ville, au tribunal de sa localité,

TN

son père et sa mère se saisiront de lui et l’entraineront devant les sages de la ville et à la porte du beth-din.

 
21:20

et ils diront aux anciens de la ville : « Notre fils que voici est libertin et rebelle, n’obéit pas à notre voix, s’adonne à la débauche et à l’ivrognerie. »

TN

Ils diront aux sages de la ville : « Notre fils que voici est rétif et révolté, il n’écoute pas notre voix ; c’est un dévoreur de viande et un buveur de vin. »

 
21:21

Alors, tous les habitants de cette ville le feront mourir à coups de pierres, et tu extirperas ainsi le vice de chez toi ; car tout Israël l’apprendra et sera saisi de crainte.

TN

Alors tout le peuple de la ville le lapidera avec des pierres jusqu’à ce que mort s’ensuive. Ainsi ferez-vous disparaitre du milieu de vous ceux qui font le mal. Tout Israël l’apprendra et sera saisi de crainte.

 
 

Deuxième portion (21:22-22:7)

21:22

Quand un homme, convaincu d’un crime qui mérite la mort, aura été exécuté, et que tu l’auras attaché au gibet,

TN

Quand un homme, s’étant rendu passible d’une sentence de mort, aura été exécuté et que vous l’aurez suspendu au bois,

 
21:23

tu ne laisseras pas séjourner son cadavre sur le gibet, mais tu auras soin de l’enterrer le même jour, car un pendu est chose offensante pour Dieu, et tu ne dois pas souiller ton pays, que l’Éternel, ton Dieu, te donne en héritage.

TN

son cadavre ne devra pas passer la nuit sur le bois ; mais vous devrez l’enterrer le jour même, car quiconque est suspendu (au bois) est maudit devant *YYY* et vous ne devez point souiller votre pays que *YYY*, votre Dieu, va vous donner en héritage.

 
22:1

Tu ne dois pas voir le bœuf ou la brebis de ton frère égarés et te dérober à eux : tu es tenu de les ramener à ton frère.

TN

Lorsque tu verras le bœuf de ton frère ou bien son agneau égarés, ne détourne pas d’eux ton regard : tu devras les ramener à ton frère,

 
22:2

Que si ton frère n’est pas à ta portée, ou si tu ne connais pas le propriétaire, tu recueilleras l’animal dans ta maison, et il restera chez toi jusqu’à ce que ton frère le réclame ; alors tu le lui rendras.

TN

Si ton frère n’est pas à proximité de toi et que tu ne le connaisses pas, tu le recueilleras dans ta maison et il restera avec toi jusqu’au moment où ton frère viendra le réclamer ; alors tu le lui rendras.

 
22:3

Et tu agiras de même à l’égard de son âne, de même encore à l’égard de son manteau, de même enfin à l’égard de toute chose perdue par ton frère et que tu aurais trouvée : tu n’as pas le droit de t’abstenir.

TN

Ainsi feras-tu pour son âne, ainsi feras-tu pour son vêtement, ainsi feras-tu pour toute chose égarée qu’il aurait perdue et que tu aurais retrouvée ; il ne t’est pas permis d’en détourner ton regard.

 
22:4

Tu ne dois pas voir l’âne ou le bœuf de ton frère s’abattre sur la voie publique et te dérober à eux : tu es tenu de les relever avec lui.

TN

Si tu vois l’âne ou le bœuf (de ton frère) gisant sur le chemin, ne détourne pas d’eux ton regard : tu devras pardonner ce qu’il y a dans ton cœur contre lui et, avec lui, libérer (l’animal) et recharger.

 
22:5

Une femme ne doit pas porter le costume d’un homme, ni un homme s’habiller d’un vêtement de femme ; car l’Éternel, ton Dieu, a en horreur quiconque agit ainsi.

TN

Une femme ne portera pas les armes de guerre d’un homme et un homme ne revêtira pas le vêtement d’une femme, car quiconque fait cela est odieux et abominable devant *YYY*, votre Dieu.

 
22:6

Si tu rencontres en ton chemin un nid d’oiseaux sur quelque arbre ou à terre, de jeunes oiseaux ou des œufs sur lesquels soit posée la mère, tu ne prendras pas la mère avec sa couvée :

TN

S’il (vous) arrive de trouver devant vous sur le chemin un nid d’oiseaux, sur un arbre quelconque ou bien sur le sol, avec des petits ou des œufs, et leur mère couchée sur les petits ou sur les œufs, vous ne prendrez pas la mère avec les petits.

 
22:7

tu es tenu de laisser envoler la mère, sauf à t’emparer des petits ; de la sorte, tu seras heureux et tu verras se prolonger tes jours.

TN

Vous devrez laisser partir les mères et vous pourrez prendre pour vous les petits, afin qu’il vous arrive du bien en ce monde et que vous prolongiez les jours dans le monde à venir.

 
 

Troisième portion (22:8-23:7)

22:8

Quand tu bâtiras une maison neuve, tu établiras un appui autour du toit, pour éviter que ta maison soit cause d’une mort, si quelqu’un venait à en tomber.

TN

Quand tu construiras une maison neuve, tu feras un parapet à ta toiture ; ainsi tu n’amèneras pas dans ta maison la faute d’effusion de sang innocent, au cas où viendrait à tomber celui qui est susceptible d’en tomber.

 
22:9

N’ensemence pas ton vignoble de graines hétérogènes, si tu ne veux frapper d’interdit la production entière : le grain que tu auras semé et le produit du vignoble.

TN

Vous n’ensemencerez point vos vignes de semences de deux espèces, de peur que vous ne veniez à perdre la totalité de la semence que vous aurez semée et le produit de la vigne.

 
22:10

Ne laboure pas avec un bœuf et un âne attelés ensemble.

TN

Mon peuple, enfants d’Israël ! Vous ne labourerez pas avec un bœuf et un âne, tous deux attachés ensemble.

 
22:11

Ne t’habille pas d’une étoffe mixte, mélangée de laine et de lin.

TN

Vous ne revêtirez pas de tissu hybride de laine et de lin mélangés ensemble.

 
22:12

Tu te feras des cordons en franges aux quatre coins du vêtement dont tu te couvres.

TN

Vous vous ferez des franges aux quatre coins de vos châles (de prière) dont vous vous envelopperez.

 
22:13

Si un homme, ayant épousé une femme et cohabité avec elle, la prend en haine,

TN

Quand un homme, ayant pris une femme (en mariage) et eu commerce avec elle, la prend en haine,

 
22:14

invente contre elle des prétextes d’accusation et répand sur son compte un bruit calomnieux, en disant : « Cette femme, je l’ai épousée ; et en m’approchant d’elle, je ne l’ai point trouvée vierge »,

TN

et avance contre elle des imputations scandaleuses, répandant contre elle des allégations diffamantes, et dit : « J’ai pris cette femme (en mariage), je me suis approché d’elle et n’ai point trouvé les preuves (de sa virginité) »,

 
22:15

le père et la mère de la jeune femme se nantiront des preuves de sa virginité, qu’ils produiront devant les anciens de la ville, au tribunal.

TN

le père et la mère de la jeune femme prendront les preuves (de la virginité) de la jeune femme pour les produire aux sages de la ville, à la porte du beth-din.

 
22:16

Et le père de la jeune femme dira aux anciens : « J’avais donné ma fille pour épouse à cet homme, et il l’a prise en haine ;

TN

Le père de la jeune fille dias aux sages : « J’ai donné ma fille pour femme à cet homme ; puis il l’a prise en aversion

 
22:17

et maintenant il invente des prétextes d’accusation, disant : « Je n’ai pas trouvé chez ta fille le signe de la virginité. » Or, voici la preuve de la virginité de ma fille ! » — Et ils déploieront le drap devant les anciens de la ville.

TN

et voici qu’il avance contre elle des imputations scandaleuses, en disant : Je n’ai pas trouvé chez ta fille les preuves (de virginité). Or voici les preuves (de virginité) de ma fille. » Et ils étaleront le drap devant les sages de la ville.

 
22:18

Alors, les anciens de cette même ville se saisiront de l’homme et le châtieront ;

TN

Alors les sages de cette ville se saisiront de l’homme et le châtieront.

 
22:19

et ils le condamneront à payer cent sicles d’argent, qu’ils remettront au père de la jeune femme, parce qu’il a émis un bruit calomnieux sur une vierge d’Israël ; de plus, elle restera sa femme, il ne pourra la répudier de sa vie.

TN

Ils le condamneront à une amende de cent sicles d’argent qu’ils remettront au père de la jeune fille, parce qu’il a répandu des allégations infamantes contre une vierge d’Israël. Il la gardera pour femme, il ne lui sera pas permis de l’abandonner pour tous les jours de sa vie.

 
22:20

Mais si cette accusation était vraie, si la jeune femme n’a pas été trouvée vierge,

TN

Mais si cette chose est avérée, (si) l’on n’a pas trouvé les preuves (de virginité) de la jeune fille,

 
22:21

on la conduira à l’entrée de la maison de son père, et les gens de sa ville la lapideront jusqu’à ce que mort s’ensuive, pour avoir commis une infamie en Israël en se prostituant dans la maison paternelle. Et tu extirperas ainsi le mal du milieu de toi.

TN

on fera sortir la jeune fille à la porte de la maison de son père, le peuple de la ville la lapidera avec des pierres et la mettront à mort, car elle a commis cette abomination en Israël de se prostituer dans la maison de son père. Et vous ferez ainsi disparaitre du milieu de vous ceux qui font le mal.

 
22:22

Si un homme est surpris ayant commerce avec une femme mariée, ils mourront tous deux également, l’homme qui a eu commerce avec la femme, ainsi que cette dernière. Et tu feras disparaître ce mal en Israël.

TN

Si l’on trouve un homme ayant commerce avec une femme mariée, ils mourront tous deux également, l’homme qui a commerce avec la femme et la femme (elle-même). Ainsi ferez-vous disparaitre d’Israël ceux qui font le mal.

 
22:23

Si une fille vierge est fiancée à quelqu’un, et qu’un homme, la rencontrant dans la ville, cohabite avec elle,

TN

Si une fille vierge est fiancée à un homme, qu’un homme la rencontre dans la ville et ait commerce avec elle,

 
22:24

vous les conduirez tous deux à la porte de cette même ville et les ferez mourir par lapidation : la jeune fille, par la raison qu’elle n’a pas crié à l’aide, étant en pleine ville ; et l’homme, par la raison qu’il a abusé de la femme d’autrui. Et tu extirperas le mal du milieu de toi.

TN

vous les ferez sortir tous les deux à la porte de cette ville et vous les lapiderez avec des pierres jusqu’à ce que mort s’ensuive, la jeune fille pour la raison qu’elle n’a pas crié (au secours) dans la ville, et l’homme pour avoir abusé de la femme de son prochain. Ainsi ferez-vous disparaitre du milieu de vous ceux qui font le mal.

 
22:25

Mais si c’est dans les champs que l’individu a rencontré la jeune fiancée, s’il lui a fait violence en cohabitant avec elle, cet homme qui a cohabité avec elle mourra seul ;

TN

Mais si c’est dans la campagne que l’homme a rencontré la jeune fille fiancée, qu’il l’a saisie pour avoir commerce avec elle, (vous mettrez à mort seulement l’homme qui a eu commerce avec elle).

 
22:26

et à la jeune fille tu ne feras rien : elle n’a rien commis qui mérite la mort. Car, comme si un homme se jetait sur un autre et le tuait traîtreusement, ainsi s’est passée la chose.

TN

À la jeune fille vous ne ferez rien de mal ; la jeune fille n’est pas passible d’une sentence de mort, car cette affaire est analogue au cas où un homme se dresse contre son compagnon et le tue, se rendant coupable de sa mort.

 
22:27

En effet, c’est dans la campagne qu’il l’a rencontrée ; la jeune fille aura crié, mais personne n’a pu la secourir.

TN

En effet, c’est dans la campagne qu’il l’a trouvée ; la jeune fille fiancée a pu crier, mais il n’y avait personne pour la secourir.

 
22:28

Si un homme, rencontrant une fille vierge non fiancée, la surprend et abuse d’elle, et qu’ils soient pris sur le fait,

TN

Si un homme rencontre une jeune fille vierge qui n’est pas fiancée, s’en saisisse et ait commerce avec elle et que tous deux soient trouvés (sur le fait),

 
22:29

l’homme qui a eu commerce avec elle donnera au père de la jeune fille cinquante sicles d’argent, et elle deviendra sa femme, parce qu’il l’a violée ; il ne pourra la répudier de sa vie.

TN

l’homme qui a eu commerce avec elle donnera au père de la jeune fille cinquante sicles d’argent ; elle deviendra sa femme, parce qu’il a abusé d’elle, et il ne lui sera pas permis de l’abandonner pour tous les jours de sa vie.

 
23:1

On ne doit pas épouser la femme de son père, et découvrir ainsi la couche paternelle.

TN

Un homme ne prendra pas la femme de son père et ne déshonorera pas le pan (de vêtement qui couvre) la nudité de son père.

 
23:2

Celui qui a les génitoires écrasés ou mutilés ne sera pas admis dans l’assemblée du Seigneur.

TN

Celui qui a le membre coupé et celui qui est châtré n’entrera pas dans l’assemblée de la communauté de *YYY*.

 
23:3

L’enfant illégitime ne sera pas admis dans l’assemblée du Seigneur ; sa dixième génération même ne pourra pas y être admise.

TN

Le mamzer n’entrera pas dans l’assemblée de la communauté de *YYY* ; même la dixième génération ne leur sera pas comptée (comme pouvant entrer) dans l’assemblée de la communauté de *YYY*.

 
23:4

Un Ammonite ni un Moabite ne seront admis dans l’assemblée du Seigneur ; môme après la dixième génération ils seront exclus de l’assemblée du Seigneur, à perpétuité,

TN

Les Ammonites et les Moabites n’(entreront) pas dans l’assemblée de la communauté de *YYY* ; même la dixième génération ne leur sera pas comptée (comme pouvant entrer) dans l’assemblée de la communauté de *YYY*, à jamais,

 
23:5

parce qu’ils ne vous ont pas offert le pain et l’eau à votre passage, au sortir de l’Égypte, et de plus, parce qu’il a stipendié contre toi Balaam, fils de Beor, de Pethor en Mésopotamie, pour te maudire.

TN

parce qu’ils ne sont pas venus à votre rencontre avec du pain et de l’eau, sur la route, au moment où vous avez été tirés, libérés, d’Égypte et pour avoir soudoyé contre vous Balaam, fils de Beor, (l’interprète) des songes, d’Aram-Naharaím, pour vous maudire.

 
23:6

Mais l’Éternel, ton Dieu, n’a pas voulu écouter Balaam, et l’Éternel, ton Dieu, a transformé pour toi l’imprécation en bénédiction ; car il a de l’affection pour toi, l’Éternel, ton Dieu !

TN

Mais *YYY*, votre Dieu, ne voulut point écouter les malédictions de Balaam et *YYY*, votre Dieu, changea pour vous l’imprécation en bénédiction, car *YYY*, votre Dieu, vous aime.

 
23:7

Ne t’intéresse donc jamais à leur bien-être et à leur prospérité, tant que tu vivras.

TN

Vous ne rechercherez donc jamais ni leur paix ni leur bien-être, de tous les jours de votre vie.

 
 

Quatrième portion (23:8-24)

23:8

N’aie pas en horreur l’Iduméen, car il est ton frère ; n’aie pas en horreur l’Égyptien, car tu as séjourné dans son pays.

TN

Vous n’abominerez pas les Iduméens, car ce sont vos frères ; vous n’abominerez point les Égyptiens, car vous avez été résidents dans leur pays.

 
23:9

Les enfants qui naîtront d’eux, dès la troisième génération, pourront être admis dans l’assemblée du Seigneur.

TN

Les enfants qui naitront d’eux, (à) la troisième génération, leur seront comptés (comme pouvant entrer) dans l’assemblée de la communauté de *YYY*.

 
23:10

Quand tu marcheras en corps d’armée contre tes ennemis, tu devras te garder de toute action mauvaise.

TN

Quand vous sortirez en corps contre vos ennemis, vous vous garderez de toute chose mauvaise.

 
23:11

S’il se trouve dans tes rangs un homme qui ne soit pas pur, par suite d’un accident nocturne, il se retirera du camp, où il ne rentrera pas.

TN

S’il se trouve parmi vous un homme qui n’est pas pur par suite d’un accident nocturne, il sortira en dehors du camp et il ne rentrera pas à l’intérieur du camp.

 
23:12

Aux approches du soir, il se baignera dans l’eau, et, une fois le soleil couché, il rentrera dans le camp.

TN

(Aux approches du soir, il se lavera dans l’eau et, au coucher du soleil, il rentrera à l’intérieur du camp).

 
23:13

Tu réserveras un endroit en dehors du camp, où tu puisses aller à l’écart ;

TN

Vous aurez un endroit déterminé en dehors du camp et c’est là que vous sortirez à l’écart.

 
23:14

tu auras aussi une bêchette dans ton équipement, et quand tu iras t’asseoir à l’écart, tu creuseras la terre avec cet instrument et tu en recouvriras tes déjections.

TN

Vous aurez des pelles accrochées à vos équipements d’armes et, quand vous aurez besoin de vous accroupir à l’écart, tu creuseras un trou avec elle et tu recouvriras tes déjections.

 
23:15

Car l’Éternel, ton Dieu, marche au centre de ton camp pour te protéger et pour te livrer tes ennemis : ton camp doit donc être saint. Il ne faut pas que Dieu voie chez toi une chose déshonnête, car il se retirerait d’avec toi.

TN

Car *YYY*, votre Dieu, (dans) la Gloire de sa Shekinah, marche au milieu de vos campements pour vous sauver et pour livrer devant vous vos ennemis ; vos campements seront donc saints, il ne doit point voir chez vous de choses indécentes, sans quoi la Gloire de sa Shekinah se détournerait de votre suite.

 
23:16

Ne livre pas un esclave à son maître, s’il vient se réfugier de chez son maître auprès de toi.

TN

Tu ne livreras pas à son propriétaire l’esclave qui se sera réfugié auprès de toi de chez son maitre.

 
23:17

Laisse-le demeurer chez toi, dans ton pays, en tel lieu qu’il lui plaira, dans telle de tes villes où il se trouvera bien ; ne le moleste point.

TN

Il demeurera avec vous, au milieu de vous, à l’endroit qu’il aura choisi dans l’une de vos villes, où bon lui semblera ; vous ne le molesterez point.

 
23:18

Il ne doit pas y avoir une prostituée parmi les filles d’Israël, ni un prostitué parmi les fils d’Israël.

TN

Il n’y aura pas de femme prostituée parmi les filles d’Israël ni d’homme prostitué parmi les enfants d’Israël.

 
23:19

Tu n’apporteras point dans la maison de l’Éternel, ton Dieu, comme offrande votive d’aucune sorte, le salaire d’une courtisane ni la chose reçue en échange d’un chien, car l’un et l’autre sont en horreur à l’Éternel, ton Dieu.

TN

Vous n’apporterez point au Temple de *YYY*, votre Dieu, le salaire de la fornication ni le paiement d’un chien [pour un vœu quelconque, car c’est la une abomination devant *YYY* votre Dieu] que tous les deux.

 
23:20

N’exige point d’intérêts de ton frère, ni intérêts pour argent, ni intérêts pour denrées ou pour toute chose susceptible d’accroissement.

TN

Tu ne prêteras pas à intérêt à ton frère (dans le cas de) prêt de richesses, de prêt d’argent, de prêt de toute chose qui puisse être prêtée à intérêt.

 
23:21

À l’étranger tu peux prêter à intérêt, tu ne le dois pas à l’égard de ton frère, si tu veux que l’Éternel, ton Dieu, bénisse tes divers travaux dans le pays où tu vas entrer pour en prendre possession.

TN

Au fils des nations il t’est permis de prêter à intérêt, mais il ne t’est pas permis de prêter à intérêt à ton frère, afin que *YYY*, votre Dieu, vous bénisse en toute entreprise de vos mains dans le pays où vous allez entrer pour en prendre possession.

 
23:22

Quand tu auras fait un vœu à l’Éternel, ton Dieu, ne tarde point à l’accomplir ; autrement, l’Éternel, ton Dieu, ne manquerait pas de t’en demander compte, et tu aurais à répondre d’un péché.

TN

Quand vous formulerez expressément un vœu devant *YYY*, votre Dieu, ne tardez pas à l’accomplir, car *YYY*, votre Dieu, vous en demandera certainement compte, pour qu’il n’y ait point sur vous de faute.

 
23:23

Si d’ailleurs tu t’abstiens de faire des vœux, tu ne seras pas répréhensible.

TN

Mais si vous vous abstenez de faire des vœux, il n’y aura aucune faute sur vous.

 
23:24

Mais la parole sortie de tes lèvres, tu dois l’exécuter religieusement, une fois que tu auras voué à l’Éternel, ton Dieu, une offrande volontaire, promise par ta propre bouche.

TN

Vous veillerez à faire ce que vos lèvres ont exprimé, conformément à ce que vous avez voué devant *YYY*, votre Dieu, l’offrande volontaire dont vous avez parlé de votre propre bouche.

 
 

Cinquième portion (23:25-24:4)

23:25

Quand tu entreras dans la vigne de ton prochain, tu pourras manger des raisins à ton appétit, jusqu’à t’en rassasier ; mais tu n’en mettras point dans ton panier.

TN

Quand tu entreras comme journalier dans les vignes de ton prochain, tu pourras manger les grappes nécessaires pour te rassasier ; mais il ne t’est pas possible d’en mettre dans tes paniers.

 
23:26

Quand tu entreras dans les blés de ton prochain, tu pourras, avec la main, arracher des épis ; mais tu ne porteras point la faucille sur les blés de ton prochain.

TN

Quand tu entreras comme journalier dans la moisson de ton prochain, tu pourras arracher des épis avec tes mains, mais tu ne feras pas passer la faucille du moissonneur sur la moisson de ton prochain.

 
24:1

Quand un homme aura pris une femme et cohabité avec elle ; si elle cesse de lui plaire, parce qu’il aura remarqué en elle quelque chose de malséant, il lui écrira un libelle de divorce, le lui mettra en main et la renverra de chez lui.

TN

Quand un homme prend une femme, la dote et a commerce avec elle, s’il arrive qu’elle ne trouve plus grâce et faveur devant lui parce qu’il a trouvé en elle quelque chose de malséant, il lui écrira une lettre de répudiation, la lui remettra en main et la renverra de sa maison.

 
24:2

Si, sortie de la maison conjugale, elle se remarie et devient l’épouse d’un autre homme,

TN

Après qu’elle est sortie de sa maison et s’en est allée, si elle a été mariée à un autre homme,

 
24:3

et que ce dernier, l’ayant prise en aversion, lui écrive un libelle de divorce, le lui mette en main et la renvoie de chez lui ; ou que ce même homme, qui l’a épousée en dernier lieu, vienne à mourir,

TN

et que cet autre homme vienne à la prendre en aversion, lui écrive la lettre de répudiation, la lui remette en main et la chasse de sa maison, (ou bien) si le deuxième homme qui l’a prise pour sa femme vient à mourir,

 
24:4

son premier mari, qui l’a répudiée, ne peut la reprendre une fois qu’elle s’est laissé souiller, car ce serait une abomination devant le Seigneur : or, tu ne dois pas déshonorer le pays que le Seigneur, ton i Dieu, te donne en héritage.

TN

il n’est pas permis au premier mari qui l’a abandonnée de la reprendre pour sa femme, après qu’elle s’est souillée avec un autre homme ; car c’est là une abomination devant *YYY* et vous ne devez point charger d’une faute le pays que *YYY*, votre Dieu, va vous donner en héritage.

 
 

Sixième portion (24:5-13)

24:5

Si quelqu’un a pris nouvellement femme, il sera dispensé de se rendre à l’armée, et on ne lui imposera aucune corvée ; il pourra vaquer librement à son intérieur pendant un an, et rendre heureuse la femme qu’il a épousée.

TN

Quand un homme prend une femme pour la première fois, il ne rejoindra pas l’armée en campagne, pour que rien de mal ne lui arrive ; il sera libre de son temps dans sa maison pendant une année et rendra heureuse la femme qu’il aura prise.

 
24:6

On ne doit pas saisir comme gage une meule inférieure ni une meule courante1, car ce serait prendre la vie même en gage.

TN

Mon peuple, enfants d’Israël ! Ne liez point (par des sortilèges) époux et épouses et ne prenez point les meules en gage, car quiconque agit ainsi, c’est comme s’il se rendait coupable d’anéantir des vies.

 
24:7

Si un homme est convaincu d’avoir enlevé quelqu’un de ses frères, un des enfants d’Israël, et de l’avoir traité comme esclave ou vendu, ce ravisseur doit mourir ; et tu extirperas ainsi le mal du milieu de toi.

TN

S’il se trouve un homme qui ait enlevé quelqu’un de ses frères, d’entre les enfants (d’Israël), qui ait fait commerce avec lui et l’ait vendu, ce ravisseur sera mis à mort. Ainsi ferez-vous disparaître d’entre vous ceux qui font le mal.

 
24:8

Observe avec un soin extrême et exécute les prescriptions relatives à la lèpre : tout ce que les pontifes, descendants de Lévi, vous enseigneront d’après ce que je leur ai prescrit, vous vous appliquerez à le faire.

TN

En cas de plaie de lèpre, prenez bien garde d’observer soigneusement et de mettre à exécution tout ce que vous enseigneront les prêtres et les Lévites ; vous veillerez à agir selon ce qu’on vous a prescrit.

 
24:9

Souviens-toi de ce que l’Éternel, ton Dieu, a fait à Miriam, pendant votre voyage au sortir de l’Égypte.

TN

Mon peuple, enfants d’Israël ! Souvenez-vous de ce que *YYY* votre Dieu, a fait à Miryam, en chemin, au moment ou l’on vous faisait sortir, libérés, d’Égypte.

 
24:10

Si tu as fait à ton prochain un prêt quelconque, n’entre point dans sa maison pour te nantir de son gage.

TN

Quand tu prêteras à ton prochain une chose quelconque comme prêt, tu n’entreras pas à l’intérieur de sa maison pour te nantir

 
24:11

Tu dois attendre dehors, et celui dont tu es le créancier t’apportera le gage hors de chez lui.

TN

Tu te tiendras dehors et l’homme à qui tu fais le prêt t’apportera le gage au-dehors.

 
24:12

Et si c’est un pauvre, tu ne dois pas te coucher nanti de son gage :

TN

Si c’est un homme pauvre, tu ne dois pas (aller) dormir avec son gage ;

 
24:13

tu es tenu de le lui rendre au coucher du soleil, pour qu’il puisse reposer sous sa couverture et qu’il te bénisse ; et cela te sera compté comme une bonne œuvre par l’Éternel, ton Dieu.

TN

au coucher du soleil tu devras lui rendre son gage pour qu’il puisse dormir dans son vêtement ; il priera pour toi et vous aurez du mérite devant *YYY*, votre Dieu.

 
 

Septième portion (24:14-25:19)

24:14

Ne cause point de tort au journalier pauvre et nécessiteux, que ce soit un de tes frères ou un des étrangers qui sont dans ton pays, dans l’une de tes villes.

TN

Tu ne retiendras pas indument le salaire du salarié qui est pauvre et nécessiteux, (qu’il soit) d’entre vos frères ou d’entre les immigrants qui se trouvent dans votre pays, dans vos villes.

 
24:15

Le jour même, tu lui remettras son salaire, avant que le soleil se couche ; car il est pauvre, et il attend son salaire avec anxiété. Crains qu’il n’implore contre toi le Seigneur, et que tu ne sois trouvé coupable.

TN

Le jour même, tu (lui) remettras son salaire et le soleil ne se couchera pas sur ce dû ; car il est pauvre et c’est en vue du salaire de son travail qu’il a livré sa personne devant toi. Prends garde à toi qu’il ne crie contre toi devant *YYY* (et) que tu n’encoures une faute.

 
24:16

Les pères ne doivent pas être mis à mort pour les enfants, ni les enfants pour les pères : on ne sera mis à mort que pour son propre méfait.

TN

Les pères ne mourront point pour les fautes des fils et les fils ne mourront point pour les fautes des pères. Chacun mourra pour ses propres fautes.

 
24:17

Ne fausse pas le droit de l’étranger ni celui de l’orphelin, et ne saisis pas comme gage le vêtement de la veuve.

TN

Tu ne fausseras pas le droit des immigrants et des orphelins et tu ne prendras pas en gage le vêtement de la veuve.

 
24:18

Rappelle-toi que tu as été esclave en Égypte et que l’Éternel, ton Dieu, t’en a affranchi ; c’est pour cela que je t’ordonne d’en agir de la sorte.

TN

Vous vous souviendrez que vous avez été des esclaves asservis en Égypte et que vous a rachetés (de la *YYY*, votre Dieu. C’est pourquoi je vous prescris) de faire cette chose.

 
24:19

Quand tu feras la moisson de ton champ, si tu as oublié dans ce champ une javelle, ne retourne pas la prendre, mais qu’elle reste pour l’étranger, l’orphelin ou la veuve, afin que l’Éternel, ton Dieu, te bénisse dans toutes les œuvres de tes mains.

TN

Quand vous moissonnerez vos moissons dans vos champs et que vous aurez oublié une gerbe dans la campagne, vous ne retournerez pas pour la prendre ; elle sera pour les immigrants, les orphelins et les veuves, afin que *YYY*, votre Dieu, vous bénisse en toute œuvre de vos mains.

 
24:20

Quand tu gauleras ton olivier, n’y glane pas après coup ; ce sera pour l’étranger, l’orphelin et la veuve.

TN

Quand vous cueillerez vos oliviers, vous ne mangerez pas la récolte après vous ; ce sera pour les immigrants, les orphelins et les veuves.

 
24:21

Quand tu vendangeras ta vigne, n’y grappille pas après coup ; ce sera pour l’étranger, pour l’orphelin, pour la veuve.

TN

Quand vous vendangerez vos vignes, vous ne consommerez pas la récolte après vous ; ce sera pour les immigrants, les orphelins et les veuves.

 
24:22

Et tu te souviendras que tu as été esclave au pays d’Égypte : c’est pourquoi je t’ordonne de tenir cette conduite.

TN

Souvenez-vous que vous avez été des esclaves asservis dans le pays d’Égypte. C’est pourquoi je vous prescris de faire cette chose.

 
25:1

Si un débat s’élève entre des individus, ils se présenteront devant le tribunal et on les jugera ; on déclarera innocent l’innocent, et coupable celui qui a tort.

TN

Quand il y aura des litiges entre des hommes, ils se présenteront au jugement devant les juges qui les jugeront ; ils innocenteront les innocents et inculperont celui qui mérite d’être inculpé.

 
25:2

Or, si le coupable a mérité la flagellation, le juge le fera coucher par terre et battre, en sa présence, d’un nombre de coups proportionné à son délit.

TN

S’il arrive que le coupable a mérité le châtiment de la flagellation, le juge le fera étendre à terre et lui fera donner en sa présence un nombre de coups proportionné à sa faute.

 
25:3

Il lui en infligera quarante, sans plus ; autrement, en dépassant ce nombre, on lui infligerait trop de coups, et tort frère serait avili à tes yeux.

TN

Il lui fera donner quarante coups, pas davantage, de peur qu’en continuant à le frapper au-delà de ces (quarante coups) la flagellation ne soit trop prolongée et que ton frère ne soit déshonoré devant toi.

 
25:4

Ne muselle point le bœuf pendant qu’il foule le grain.

TN

Mon peuple, enfants d’Israël ! Vous ne musellerez point le bœuf quand il foule (le grain).

 
25:5

Si des frères demeurent ensemble et que l’un d’eux vienne à mourir sans postérité, la veuve ne pourra se marier au-dehors à un étranger ; c’est son beau-frère qui doit s’unir à elle. Il la prendra donc pour femme, exerçant le lévirat à son égard.

TN

Si des frères demeurent ensemble, que l’un d’entre eux vienne à mourir sans avoir de fils, la femme du défunt ne pourra se marier au-dehors avec un homme étranger ; son beau-frère s’unira à elle, la prendra pour sa femme et exercera le lévirat à son endroit.

 
25:6

Et le premier fils qu’elle enfantera sera désigné par le nom du frère mort, afin que ce nom ne périsse pas en Israël.

TN

Et le premier-né qu’elle enfantera (vivra) avec le nom de son frère défunt ; ainsi son nom ne sera pas effacé d’Israël.

 
25:7

Que s’il déplaît à l’homme d’épouser sa belle-sœur, celle-ci montera au tribunal, par-devant les anciens, et dira : « Mon beau-frère refuse de relever en Israël le nom de son frère, il ne veut pas m’accorder le lévirat. »

TN

Mais si l’homme ne veut pas prendre sa belle-sœur, sa belle-sœur montera à la porte du beth-din vers les sages et dira : « Mon beau-frère refuse de susciter un nom à son frère en Israël ; il ne veut pas exercer le lévirat à mon endroit. »

 
25:8

Alors les anciens de sa ville le manderont et l’interpelleront ; et lui, debout, dira : « Il ne me plaît point de l’épouser. »

TN

Les sages de sa ville le convoqueront donc et parleront avec lui ; s’il se lève et dit : « Je n’ai pas envie de l’épouser »,

 
25:9

Et sa belle-sœur s’avancera vers lui à la vue des anciens, lui ôtera sa chaussure du pied, crachera devant lui et dira à haute voix : « Ainsi est traité l’homme qui ne veut pas édifier la maison de son frère ! »

TN

sa belle-sœur s’approchera de lui sous les yeux des sages, lui retirera la sandale de son pied et crachera devant lui. Puis, prenant la parole, elle dira : « C’est de cette manière que l’on agira avec l’homme qui ne veut pas édifier la maison de son frère. »

 
25:10

Et la sienne sera surnommée, en Israël, la maison du Déchaussé.

TN

Et l’on appellera son nom en Israël : « Maison de celui à qui on a tiré sa sandale et qui a annulé le commandement du lévirat. »

 
25:11

Si des individus ont une rixe ensemble, un homme avec un autre, et que la femme de l’un, intervenant pour soustraire son mari à celui qui le frappe, porte la main sur ce dernier et le saisisse par les parties honteuses,

TN

Si des hommes se battent ensemble, un homme et son frère, que la femme de l’un d’eux s’approche pour libérer son mari des mains de celui qui le frappe et, ayant avancé la main, le saisisse par les parties honteuses,

 
25:12

tu lui couperas le poing sans lui accorder aucune pitié.

TN

vous lui couperez la main ; vos yeux seront sans pitié.

 
25:13

N’aie point dans ta bourse deux ! poids inégaux, un grand et un petit.

TN

Vous n’aurez point dans vos sacs un poids (plus) grand et un poids (plus) petit, un grand poids pour recevoir et un poids (plus) petit pour donner.

 
25:14

N’aie point dans ta maison deux mesures inégales, une grande et une petite.

TN

Vous n’aurez point dans vos maisons une mesure (plus) grande et une mesure (plus) petite, la grande mesure pour recevoir et la petite mesure pour donner.

 
25:15

Des poids exacts et loyaux, des mesures exactes et loyales, doivent seuls être en ta possession, si tu veux avoir une longue existence dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne.

TN

Vous aurez des poids exacts et justes, vous aurez des mesures exactes et justes, afin que vos jours se prolongent sur la terre que *YYY*, votre Dieu, va vous donner.

 
25:16

Car l’Éternel, ton Dieu, a en horreur quiconque agit ainsi, quiconque fait une chose déloyale.

TN

Car quiconque fait ces choses, quiconque pratique la fraude est odieux et abominable devant *YYY*, votre Dieu.

 
25:17

Souviens-toi de ce que t’a fait Amalec, lors de votre voyage, au sortir de l’Égypte ;

TN

Mon peuple, enfants d’Israël ! Gardez souvenance de ce que vous ont fait ceux de la maison d’Amalec, sur la route, au temps où vous étiez tirés, libérés, d’Égypte :

 
25:18

comme il t’a surpris chemin faisant, et s’est jeté sur tous tes traînards par-derrière. Tu étais alors fatigué, à bout de forces, et lui ne craignait pas Dieu.

TN

ils vinrent à votre rencontre sur la route et ils mettaient à mort quiconque préméditait dans son cœur de ne plus suivre la Parole de *YYY* ; la nuée le rejetait et ceux de la maison d’Amalec de l’occire. Alors que vous, mon peuple, enfants d’Israël, vous étiez épuisés et exténués, ceux de la maison d’Amalec n’ont eu aucune crainte devant *YYY*.

 
25:19

Aussi, lorsque l’Éternel, ton Dieu, t’aura débarrassé de tous tes ennemis d’alentour, dans le pays qu’il te donne en héritage pour le posséder, tu effaceras la mémoire d’Amalec de dessous le ciel : ne l’oublie point.

TN

Quand donc *YYY*, votre Dieu, vous aura assuré le repos en ce qui concerne tous vos ennemis alentour, dans le pays que *YYY*, votre Dieu, va vous donner en héritage pour en prendre possession, vous anéantirez les souvenirs d’Amalec de dessous les cieux. Mon peuple, enfants d’Israël, ne l’oubliez pas, souvenez-vous-en !

 
 

Maftir (25:17-19)

25:17

Souviens-toi de ce que t’a fait Amalec, lors de votre voyage, au sortir de l’Égypte ;

TN

Mon peuple, enfants d’Israël ! Gardez souvenance de ce que vous ont fait ceux de la maison d’Amalec, sur la route, au temps où vous étiez tirés, libérés, d’Égypte :

 
25:18

comme il t’a surpris chemin faisant, et s’est jeté sur tous tes traînards par-derrière. Tu étais alors fatigué, à bout de forces, et lui ne craignait pas Dieu.

TN

ils vinrent à votre rencontre sur la route et ils mettaient à mort quiconque préméditait dans son cœur de ne plus suivre la Parole de *YYY* ; la nuée le rejetait et ceux de la maison d’Amalec de l’occire. Alors que vous, mon peuple, enfants d’Israël, vous étiez épuisés et exténués, ceux de la maison d’Amalec n’ont eu aucune crainte devant *YYY*.

 
25:19

Aussi, lorsque l’Éternel, ton Dieu, t’aura débarrassé de tous tes ennemis d’alentour, dans le pays qu’il te donne en héritage pour le posséder, tu effaceras la mémoire d’Amalec de dessous le ciel : ne l’oublie point.

TN

Quand donc *YYY*, votre Dieu, vous aura assuré le repos en ce qui concerne tous vos ennemis alentour, dans le pays que *YYY*, votre Dieu, va vous donner en héritage pour en prendre possession, vous anéantirez les souvenirs d’Amalec de dessous les cieux. Mon peuple, enfants d’Israël, ne l’oubliez pas, souvenez-vous-en !

 

Notes de la traduction du Rabbinat français

1Qui constituent le moulin à bras.

Traductions françaises :

Roger Le Déaut dans : Alejandro Díez Macho (dir), Neophyti : Targum Palestinense MS de la Biblioteca Vaticana, Consejo superior de investigaciones cientificas. Tomo 5. Deuteronomio. Madrid, 1978 : p.301-435. [Version numérisée : archive.org].

La Bible – traduite du texte original par les membres du Rabbinat français sous la direction de M. Zadoc Kahn Grand Rabbin. Tome Ier : Pentateuque – Premiers Prophètes. Paris (Durlacher), 1899. [Version numérisée : National Library of Israel].

Retour en haut