Bibliothèque numériqueTargoum NéofitiSefer BereshitSefer ShemotSefer Vayiqra ► Sefer BamidbarSefer Devarim

Targoum Néofiti | תרגום ניאופיטי

Parashat Emor

Traduction Roger Le Déaut (1968-1978)


En noir, traduction française de la Torah à partir de l’hébreu par le Rabbinat français (1899-1906). En violet, traduction du Targoum Néofiti (TN) à partir de l’araméen par Roger Le Déaut (1968-1978). Pour cette édition en ligne, le Nom divin est transcrit *YYY* suivant le manuscrit araméen.

21:1

L’Éternel dit à Moïse : « Parle aux pontifes, fils d’Aaron, et dis-leur : Nul ne doit se souiller par le cadavre d’un de ses concitoyens,

TN

*YYY* dit à Moise : « Parle aux prêtres, fils d’Aaron et dis-leur : Le grand prêtre ne se rendra pas impur pour une personne de son peuple qui est morte,

 
21:2

si ce n’est pour ses parents les plus proches : pour sa mère ou son père, pour son fils ou sa fille, ou pour son frère ;

TN

sinon pour un parent par le sang qui lui est proche : pour sa mère et pour son père, pour son fils et pour sa fille et pour son frère ;

 
21:3

pour sa sœur aussi, si elle est vierge, habitant près de lui, et n’a pas encore appartenu à un homme, pour elle il peut se souiller.

TN

de même pour sa sœur vierge qui lui reste proche, puisqu’elle n’a pas été donnée en mariage à un homme, pour elle il pourra se rendre impur.

 
21:4

Il ne doit pas se rendre impur, lui qui est maître parmi les siens, de manière à s’avilir.

TN

L’ancien de son peuple ne se rendra point impur pour qu’il ne profane point le sacerdoce.

 
21:5

Ils ne feront point de tonsure à leur tête, ne raseront point l’extrémité de leur barbe, et ne pratiqueront point I d’incision sur leur chair.

TN

Ils ne se feront point de marques sur leurs têtes, ils ne raseront point les extrémités de leurs barbes et ils ne se feront point d’entaille sur leur corps.

 
21:6

Ils doivent rester saints pour leur Dieu, et ne pas profaner le nom de leur Dieu ; car ce sont les sacrifices de l’Éternel, c’est le pain de leur Dieu qu’ils ont à offrir : ils doivent être saints.

TN

Ils seront saints devant leur Dieu et ils ne profaneront point le Nom de leur Dieu, car ce sont eux qui offrent les offrandes de *YYY*, aliment de leur Dieu ; ils devront donc être saints.

 
21:7

Une femme prostituée ou déshonorée, ils ne l’épouseront point ; une femme répudiée par son mari, ils ne l’épouseront point : car le pontife est consacré à son Dieu.

TN

Ils ne prendront point une femme perdue et profanée et ils n’épouseront point une femme abandonnée de son mari ; car ils devront être saints en présence de leur Dieu.

 
21:8

Tiens-le pour saint, car c’est lui qui offre le pain de ton Dieu ; qu’il soit saint pour toi, parce que je suis saint, moi l’Éternel, qui vous sanctifie.

TN

Et tu les traiteras comme des êtres saints, car ce sont eux qui offrent l’aliment de votre Dieu ; ils seront saints pour vous car je suis saint, moi, *YYY*, qui vous ai sanctifiés.

 
21:9

Et si la fille de quelque pontife se déshonore par la prostitution, c’est son père qu’elle déshonore ; elle périra par le feu.

TN

La fille d’un homme (qui est) prêtre, si elle devient une (femme) perdue et profanée, c’est son père qu’elle prostitue ; elle sera brûlée par le feu.

 
21:10

Quant au pontife supérieur à ses frères, sur la tête duquel aura coulé l’huile d’onction, et qu’on aura investi du droit de revêtir les insignes, il ne doit point découvrir sa tête ni déchirer ses vêtements ;

TN

Le prêtre qui a été élevé sur ses frères, sur la tête de qui on a répandu de l’huile de l’onction et qui a reçu l’investiture pour revêtir les vêtements (sacrés), ne couvrira point sa tête et ne déchirera point ses vêtements.

 
21:11

il n’approchera d’aucun corps mort ; pour son père même et pour sa mère il ne se souillera point ; ;

TN

Il n’accédera auprès d’aucune personne qui est morte ; il ne se rendra impur ni pour son père ni pour sa mère.

 
21:12

et il ne quittera point le sanctuaire, pour ne pas ravaler le sanctuaire de son Dieu, car il porte le sacre de l’huile d’onction de son Dieu : je suis l’Éternel.

TN

Il ne sortira point du sanctuaire et il ne profanera point le sanctuaire de son Dieu, car (il a) sur lui le diadème de l’huile de l’onction de son Dieu. Dit *YYY*.

 
21:13

De plus, il devra épouser une femme qui soit vierge.

TN

Quant à lui, il prendra une femme qui ait (encore) le témoignage (de sa virginité) ;

 
21:14

Une veuve, une femme répudiée ou déshonorée, une courtisane, il ne l’épousera point : il ne peut prendre pour femme qu’une vierge d’entre son peuple,

TN

la veuve, la répudiée, la (femme) perdue et profanée, il n’épousera point de telles (femmes), mais il devra prendre une femme de son peuple.

 
21:15

et ne doit point dégrader sa race au milieu de son peuple : je suis l’Éternel, qui l’ai consacré ! »

TN

Il ne profanera point sa descendance parmi son peuple, car je suis *YYY* qui les ai sanctifiés ».

 
 

Deuxième portion (21:16-22:16)

21:16

L’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
21:17

« Parle ainsi à Aaron : Quelqu’un de ta postérité, dans les âges futurs, qui serait atteint d’une infirmité, ne sera pas admis à offrir le pain de son Dieu.

TN

« Parle à Aaron, en disant : Nul (homme) parmi tes fils au long de leurs générations, qui aura en lui une tare, ne s’approchera pour offrir l’aliment de son Dieu.

 
21:18

Car quiconque a une infirmité ne saurait être admis : un individu aveugle ou boiteux, ayant le nez écrasé ou des organes inégaux ;

TN

Car tout homme qui aura en lui une tare ne pourra s’approcher pour offrir : l’homme aveugle ou boiteux ; (celui) qui a le nez écrasé ou les jambes cagneuses ;

 
21:19

ou celui qui serait estropié, soit du pied, soit de la main ;

TN

(l’homme qui aura une fracture du pied ou une fracture de la main) ;

 
21:20

ou un bossu, ou un nain ; celui qui a une taie sur l’œil, la gale sèche ou humide, ou les testicules broyés.

TN

celui dont les sourcils recouvrent les yeux ou celui qui n’a point de poils à ses sourcils ; le bossu ou le nain ; celui qui a une cataracte dans les yeux ; celui qui est plein de pustules ou de carnation d’aspect foncé ou qui est privé de testicules.

 
21:21

Tout individu infirme, de la race d’Aaron le pontife, ne se présentera pas pour offrir les sacrifices de l’Éternel. Atteint d’une infirmité, il ne peut se présenter pour offrir le pain de son Dieu.

TN

Tout homme qui aura en lui une tare d’entre les fils d’Aaron, le prêtre, ne pourra s’approcher pour offrir l’aliment de son Dieu ; il y a une tare en lui, il ne s’approchera point pour offrir l’aliment de son Dieu.

 
21:22

Le pain de son Dieu, provenant des offrandes très-saintes comme des offrandes saintes, il peut s’en nourrir ; ;

TN

Il pourra manger l’aliment de son Dieu, des choses sacro-saintes et des choses saintes.

 
21:23

mais qu’il ne pénètre point jusqu’au voile, et qu’il n’approche point de l’autel, car il a une infirmité, et il ne doit point profaner mes choses saintes, car c’est moi, l’Éternel, qui les sanctifie. »

TN

Mais il n’entrera pas à l’intérieur du voile et il ne s’approchera point de l’autel, car il y a une tare en lui ; il ne profanera point mon sanctuaire, car je suis *YYY* qui les ai sanctifiés. »

 
21:24

Et Moïse le redit à Aaron et à ses fils, et à tous les enfants d’Israël.

TN

Et Moïse le dit à Aaron, à ses fils et à tous les enfants d’Israël.

 
22:1

L’Éternel parla ainsi à Moïse :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
22:2

« Avertis Aaron et ses fils d’être circonspects à l’égard des saintetés des enfants d’Israël, pour ne pas profaner mon saint nom en profanant ce que ceux-ci me consacrent : je suis l’Éternel.

TN

« Parle à Aaron et à ses fils ; qu’ils soient attentifs aux offrandes sacrées des enfants d’Israël, (celles) qu’ils consacrent à mon Nom, pour qu’ils ne profanent point mon saint Nom. Je (suis) *YYY*.

 
22:3

Dis-leur : À l’avenir, quiconque de toute votre famille, étant en état de souillure, s’approcherait des saintetés que les enfants d’Israël consacrent à l’Éternel, cette personne sera retranchée de devant moi : je suis l’Éternel.

TN

Dis-leur : Au long de vos générations, tout homme quelconque d’entre vos fils qui s’approchera des offrandes sacrées que les enfants d’Israël consacrent au Nom de *YYY*, tandis que son impureté est sur lui, cette personne sera exterminée de devant Lui. Dit *YYY*.

 
22:4

Tout individu de la race d’Aaron, atteint de lèpre ou de flux, ne mangera pas de choses saintes qu’il ne soit devenu pur. De même, celui qui touche à une personne souillée par un cadavre, ou celui qui a laissé échapper de la matière séminale,

TN

Nul homme, d’entre les fils d’Aaron, qui est frappé de lèpre ou d’écoulement, ne pourra manger des choses saintes jusqu’à ce qu’il soit purifié ; de même, celui qui aura touché tout ce qu’un cadavre d’homme aura rendu impur ou l’homme qui éprouve un écoulement de liquide séminal,

 
22:5

ou celui qui aurait touché à quelque reptile de nature à le souiller, ou à un homme qui lui aurait communiqué une impureté quelconque :

TN

ou l’homme qui aura touché à quelque reptile qui le rende impur ou l’homme qui se sera rendu impur par l’une quelconque de ses impuretés,

 
22:6

la personne qui y touche devant rester souillée jusqu’au soir, le pontife ne mangera rien des choses saintes qu’il n’ait baigné son corps dans l’eau.

TN

la personne qui l’aura touché sera impure jusqu’au soir et ne pourra manger des choses saintes sinon après avoir lavé son corps dans l’eau.

 
22:7

Après le soleil couché, il deviendra pur ; et alors il pourra jouir des choses saintes, car elles sont sa subsistance.

TN

Quand le soleil sera couché, il sera pur et, après cela, il pourra manger des choses saintes, car c’est là son aliment.

 
22:8

Une bête morte ou déchirée, il n’en mangera point, elle le rendrait impur : je suis l’Éternel.

TN

La bête morte ou lacérée, il n’en pourra manger ; il serait rendu impur par elle, dit *YYY*.

 
22:9

Qu’ils respectent mon observance et ne s’exposent pas, à cause d’elle, à un péché, car ils mourraient pour l’avoir violée : je suis l’Éternel qui les sanctifie.

TN

Ils garderont mon observance pour ne point encourir, à cause d’elle, (le châtiment de leurs) fautes ; (sinon) ils en mourraient pour l’avoir profanée. Je suis *YYY* qui vous ai sanctifiés.

 
22:10

Nul profane ne mangera d’une chose sainte ; celui qui habite chez un pontife ou est salarié par lui, ne mangera point d’une chose sainte.

TN

Aucun laïc ne mangera de chose sainte ; ni l’hôte d’origine étrangère ni le mercenaire ne mangeront de chose sainte.

 
22:11

Mais si un pontife a acheté une personne à prix d’argent, elle pourra en manger ; et les esclaves nés chez lui, ceux-là aussi mangeront de son pain.

TN

Mais si le prêtre acquiert une personne au prix de son argent, celle-ci pourra en manger ; les gens élevés dans sa maison, eux aussi, pourront manger de son aliment.

 
22:12

Si la fille d’un prêtre est mariée à un profane, elle ne mangera point des saintes offrandes.

TN

Si la fille d’un prêtre est donnée en mariage à un (homme) lai’c, elle ne pourra (plus) manger du prélèvement des choses saintes.

 
22:13

Si cette fille de pontife devient veuve ou est divorcée, qu’elle n’ait point de postérité, et qu’elle retourne à la maison de son père comme en sa jeunesse, elle mangera du pain de son père ; mais aucun profane n’en mangera.

TN

Mais si la fille d’un prêtre est devenue veuve, (ou) a été abandonnée et que, n’ayant pas d’enfants, elle retourne à la maison de son père, comme en sa jeunesse, elle pourra manger de l’aliment de son père. Mais nul laïc n’en pourra manger.

 
22:14

Si quelqu’un avait, par inadvertance, mangé une chose sainte, il en ajoutera le cinquième en sus, qu’il donnera au pontife avec la chose sainte.

TN

Si un homme mange par mégarde une chose sainte, il y ajoutera un cinquième et il redonnera au prêtre les choses saintes.

 
22:15

Ils ne doivent pas laisser profaner les saintetés des enfants d’Israël, ce dont ils font hommage à l’Éternel,

TN

Ils ne profaneront point les choses saintes des enfants d’Israël, ce qu’ils mettent à part pour le Nom de *YYY*,

 
22:16

et faire peser sur eux un délit punissable, alors qu’ils consommeraient leurs propres saintetés ; car c’est moi, l’Éternel, qui les sanctifie. »

TN

car ils leur feraient encourir les fautes (qui requièrent une) offrande de culpabilité en mangeant leurs choses saintes ; car je suis *YYY* qui les ai sanctifiés. »

 
 

Troisième portion (22:17-33)

22:17

L’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
22:18

« Parle à Aaron et à ses fils, ainsi qu’à tous les enfants d’Israël, et dis-leur : Qui que ce soit de la maison d’Israël, ou parmi les étrangers en Israël, qui voudra présenter son offrande, par suite de quelque vœu ou don volontaire de leur part ; s’ils l’offrent à l’Éternel comme holocauste,

TN

« Parle à Aaron, à ses fils et à tous les enfants d’Israël et dis-leur : Tout homme parmi ceux de la maison d’Israël ou parmi les étrangers qui sont établis en Israël qui offrira son offrande pour l’un de ses vœux ou pour l’un de ses dons volontaires, (ceux) que l’on offre comme holocauste au Nom de *YYY*,

 
22:19

pour être agréés, prenez-la sans défaut, mâle, parmi le gros bétail, les brebis ou les chèvres.

TN

(il faudra), pour que vous soyez agréés, un mâle sans défaut, de taureaux, d’agneaux ou de chevreaux.

 
22:20

Tout animal qui aurait un défaut, ne l’offrez point ; car il ne sera pas agréé de votre part.

TN

Tout ce qui a en lui une tare ne serait point agréé en votre faveur.

 
22:21

De même, si quelqu’un veut offrir une victime rémunératoire à l’Éternel, par suite d’un vœu particulier ou d’un don volontaire, dans le gros ou dans le menu bétail, cette victime, pour être agréée, doit être irréprochable, n’avoir aucun défaut.

TN

Si un homme offre au Nom de *YYY* un sacrifice de choses saintes, pour un vœu spécifié ou un don volontaire, que ce soit de gros bétail ou de petit bétail, (l’animal) sera parfait pour être agréé ; il n’aura en lui aucune (tare).

 
22:22

Une bête aveugle, estropiée ou mutilée, affectée de verrues, de gale sèche ou humide, vous ne les offrirez point à l’Éternel, et vous n’en ferez rien brûler sur l’autel en son honneur.

TN

(Un animal) aveugle ou souffrant de fractures, celui qui (est) trop grand ou malade ou qui est plein de pustules, vous n’offrirez point de telles (bêtes) devant *YYY* et vous ne placerez (aucune) d’elles sur l’autel comme offrande pour le Nom de *YYY*.

 
22:23

Si une grosse ou une menue bête a un membre trop long ou trop court, tu pourras l’employer comme offrande volontaire, mais comme offrande votive elle ne serait point agréée.

TN

Taureau ou agneau qui a un membre en moins ou un membre en plus, vous pourrez le réserver comme offrande volontaire ; mais, pour un vœu, il ne serait point reçu avec faveur.

 
22:24

Celle qui a les testicules froissés, écrasés, rompus ou coupés, ne l’offrez point à l’Éternel, et dans votre pays ne faites point pareille chose1.

TN

(Les animaux) qui ont les testicules écrasés, broyés, arrachés, triturés, vous n’offrirez point de telles (bêtes) au Nom de *YYY* et, dans votre pays, vous ne ferez point (une pareille chose).

 
22:25

De la part même d’un étranger vous n’offrirez aucun de ces animaux comme aliment à votre Dieu ; car ils ont subi une mutilation, ils sont défectueux, vous ne les feriez point agréer. »

TN

(Et de la main d’un gentil) vous n’offrirez rien provenant de ces (animaux) comme aliment de votre Dieu ; car leurs mutilations (sont comme une tare sur eux), ils ne seraient point reçus avec faveur pour vous. »

 
22:26

L’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
22:27

« Lorsqu’un veau, un agneau ou un chevreau vient de naître, il doit rester sept jours auprès de sa mère ; à partir du huitième jour seulement, il sera propre à être offert en sacrifice à l’Éternel.

TN

« (II fut) un temps où tu rappelais en notre faveur nos offrandes, ce que nous offrions, et il (nous) était pardonné. Mais maintenant où nous n’avons plus à offrir de nos troupeaux de petit bétail, il sera (pourtant) fait expiation pour nos péchés. Le taureau a été choisi devant moi pour rappeler devant moi le mérite de l’homme d’Orient qui, dans sa vieillesse, a été béni en toute chose. II courut à son parc et amena un veau gras et bien à point ; il le remit à son serviteur qui se dépêcha de l’apprêter. Il fit cuire des azymes et donna à manger aux anges. Et sitôt il fut annoncé à Sarah : Voici que Sarah enfantera Isaac. Et après cela, l’agneau a été choisi pour rappeler le mérite de l’homme unique qui fut lié sur une montagne comme un agneau, en holocauste sur l’autel ; mais (Dieu) le délivra dans sa miséricordieuse bonté. Et quand ses fils prieront, ils diront dans leurs heures de tribulation : « Exauce-nous à cette heure, entends la voix de notre prière et souviens-toi, en notre faveur, de l’Aqédah d’Isaac, notre père. » Et après cela, un chevreau a été choisi pour rappeler le mérite de l’homme parfait qui revêtit ses mains de peaux de chevreaux, prépara des mets qu’il fit manger à son père et (qui) mérita (ainsi) de,recevoir la série des bénédictions. Ce sont là les trois sacrifices des trois pères du monde (= patriarches), c’est-à-dire, Abraham, Isaac et Jacob. C’est pourquoi il est écrit et spécifié dans le livre de la Loi de *YYY* : « Quand il naitra un veau, un agneau ou un chevreau, pendant sept jours il sera élevé par sa mère et, à partir du huitième jour et au-delà, il sera apte pour l’offrir devant *YYY* ».

 
22:28

Grosse ou menue bête, vous n’égorgerez point l’animal avec son petit le même jour.

TN

Mon peuple, enfants d’Israël ! Vache ou brebis, vous ne l’immolerez point avec son petit, (le même jour).

 
22:29

Quand vous ferez un sacrifice de reconnaissance à l’Éternel, faites ce sacrifice de manière à être agréés.

TN

(Lorsque vous immolerez) un sacrifice d’action de grâces au Nom de *YYY*, vous l’immolerez de façon qu’il soit agréé en votre faveur.

 
22:30

Il devra être consommé le jour même, vous n’en laisserez rien pour le lendemain : je suis l’Éternel.

TN

On le mangera le jour même ; vous n’en laisserez point jusqu’au matin. Ainsi parle *YYY*.

 
22:31

Gardez mes commandements et pratiquez-les ; je suis l’Éternel.

TN

Vous garderez les commandements de ma loi et les mettrez en pratique. C’est moi *YYY* qui donne une bonne rétribution à ceux qui gardent les commandements de ma loi.

 
22:32

Ne déshonorez point mon saint nom, afin que je sois sanctifié au milieu des enfants d’Israël, moi, l’Éternel, qui vous sanctifie,

TN

Vous ne profanerez point mon saint Nom, pour que mon Nom vénérable soit sanctifié au milieu de mon peuple, Israël. C’est moi *YYY* qui vous ai sanctifiés,

 
22:33

qui vous ai fait sortir du pays d’Égypte pour devenir votre Dieu : je suis l’Éternel. »

TN

qui vous ai rachetés et vous ai fait sortir, libérés, du pays d’Égypte, pour être pour vous, par ma Parole, un Dieu Rédempteur. C’est moi *YYY* qui ai racheté vos pères et qui vous rachèterai. »

 
 

Quatrième portion (23:1-22)

23:1

L’Éternel parla ainsi à Moïse :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
23:2

« Parle aux enfants d’Israël et dis-leur les solennités de l’Éternel, que vous devez célébrer comme convocations saintes. Les voici, mes solennités :

TN

« Parle aux enfants d’Israël et dis-leur : (Au sujet) des solennités de *YYY* que vous proclamerez jours de fête et assemblées saintes, telles sont les dates de l’ordonnance de ses solennités.

 
23:3

pendant six jours on se livrera au travail, mais le septième jour il y aura repos, repos solennel pour une sainte convocation : vous ne ferez aucun travail. Ce sera le Sabbat de l’Éternel, dans toutes vos habitations.

TN

Six jours durant, tu feras le travail et le septième jour (sera) sabbat de repos, jour (de fête) et assemblée sainte. Vous ne ferez aucun travail ; ce sera sabbat et repos devant *YYY* en tout lieu où vous serez établis.

 
23:4

Voici les solennités de l’Éternel, convocations saintes, que vous célébrerez en leur saison.

TN

Voici les solennités de *YYY*, quant à leurs dates, jours de fête et assemblées saintes que vous proclamerez à leurs dates.

 
23:5

Au premier mois, le quatorze du mois, vers le soir, la Pâque sera offerte au Seigneur ;

TN

Au premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soleils, le sacrifice de la Pâque devant *YYY*.

 
23:6

et au quinzième jour de ce mois, ce sera la fête des Azymes pour le Seigneur : durant sept jours vous mangerez des azymes.

TN

Le quinzième jour du mois, la fête des Azymes devant *YYY* ; sept jours durant, vous mangerez des azymes.

 
23:7

Le premier jour, il y aura pour vous convocation sainte : vous ne ferez aucune œuvre servile.

TN

Le premier jour il y aura pour vous fête et assemblée sainte. Vous ne ferez aucun travail servile.

 
23:8

Vous offrirez un sacrifice au Seigneur sept jours de suite. Le septième jour, il y aura convocation sainte : vous ne ferez aucune œuvre servile. »

TN

Vous offrirez, pendant sept jours, l’offrande pour le Nom de *YYY*. Le (septième) jour, (il y aura) assemblée sainte. Vous ne ferez aucun travail servile. »

 
23:9

L’Éternel parla ainsi à Moïse :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
23:10

« Parle aux enfants d’Israël et dis-leur : Quand vous serez arrivés dans le pays que je vous accorde, et que vous y ferez la moisson, vous apporterez un ômer des prémices de votre moisson au pontife,

TN

« Parle aux enfants d’Israël et dis-leur : Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne et que vous en couperez la moisson, vous apporterez au prêtre la gerbe, prémices de votre moisson.

 
23:11

lequel balancera cet ômer devant le Seigneur, pour vous le rendre propice ; c’est le lendemain de la fête que le pontife le balancera.

TN

Et il balancera la gerbe devant *YYY* pour qu’elle soit agréée en votre faveur. C’est après le premier jour festif de la Pâque que le prêtre la balancera.

 
23:12

Vous offrirez, le jour du balancement de l’ômer, un agneau sans défaut, âgé d’un an, en holocauste à l’Éternel.

TN

Le jour où vous balancerez la gerbe, vous ferez l’offrande d’un agneau, né dans l’année, sans défaut, en holocauste pour le Nom de *YYY* ;

 
23:13

Son oblation : deux dixièmes de fleur de farine pétrie à l’huile, à brûler en l’honneur de l’Éternel comme odeur agréable ; et sa libation : un quart de hîn de vin.

TN

et sa minhah (sera) deux dixièmes de fleur de farine trempée dans l’huile, offrande acceptée en agréable odeur pour le Nom de *YYY*, ainsi que ses libations, un quart de hin de vin.

 
23:14

Vous ne mangerez ni pain, ni grains torréfiés, ni gruau, jusqu’à ce jour même, jusqu’à ce que vous ayez apporté l’offrande de votre Dieu ; statut perpétuel pour vos générations, dans toutes vos demeures.

TN

Vous ne mangerez ni pain nouveau ni farine grillée ni épis jusqu’à ce que vous ayez apporté l’offrande de votre Dieu ; ordonnance perpétuelle, au long de vos générations, en tout lieu où vous vous serez établis.

 
23:15

Puis, vous compterez chacun, depuis le lendemain de la fête, depuis le jour où vous aurez offert l’ômer du balancement, sept semaines, qui doivent être entières ;

TN

Vous compterez, à partir du premier jour festif de la Pâque, du jour où vous aurez apporté la gerbe du balancement, sept semaines (qui) seront (des semaines) complètes.

 
23:16

vous compterez jusqu’au lendemain de la septième semaine, soit cinquante jours, et vous offrirez à l’Éternel une oblation nouvelle.

TN

Après le septième sabbat que vous aurez calculé seulement à partir du premier jour festif de la Pâque, vous compterez cinquante jours et vous offrirez une minhah nouvelle de nourriture devant *YYY*.

 
23:17

De vos habitations, vous apporterez deux pains destinés au balancement, qui seront faits de deux dixièmes de farine fine et cuits à pâte levée : ce seront des prémices pour l’Éternel.

TN

Du lieu où vous résiderez, vous apporterez, comme pain de balance¬ ment, deux galettes qui seront de deux dixièmes de fleur de farine et cuites avec du levain, (à titre de) prémices pour le Nom de *YYY*.

 
23:18

Vous offrirez, avec ces pains, sept agneaux sans défaut, âgés d’un an, un jeune taureau et deux béliers ; ils formeront un holocauste pour le Seigneur, avec leurs oblations et leurs libations, sacrifice d’une odeur agréable à l’Éternel.

TN

En plus du pain, vous offrirez sept agneaux nés dans l’année, sans défaut, un taurillon et deux béliers — ils seront un holocauste pour le Nom de *YYY* — avec leur minhah et leur libation, comme offrande reçue en agréable odeur devant *YYY*.

 
23:19

Vous ajouterez un bouc pour le péché, et deux agneaux d’un an comme sacrifice rémunératoire.

TN

Vous offrirez aussi un chevreau en sacrifice pour le péché et deux agneaux nés dans l’année comme sacrifice de choses saintes.

 
23:20

Le pontife les balancera, avec le pain des prémices, devant l’Éternel, ainsi que deux des agneaux ; ils seront consacrés à l’Éternel, au profit du pontife.

TN

Le prêtre les balancera, en plus du pain des prémices, comme offrande de balancement devant *YYY*, ainsi que les deux agneaux ; ils seront chose sainte pour le Nom de *YYY*, ils seront remis comme don au prêtre.

 
23:21

Et vous célébrerez ce même jour : ce sera pour vous une convocation sainte, où vous ne ferez aucune œuvre servile ; statut invariable, dans toutes vos demeures, pour vos générations.

TN

Vous proclamerez, ce jour-là même, tant que vous vivrez et existerez, un jour de fête et il y aura pour vous une assemblée sainte. Vous ne ferez aucun travail servile ; ordonnance perpétuelle, en tout lieu où vous vous serez établis, au long de vos générations.

 
23:22

Et quand vous ferez la moisson dans votre pays, tu laisseras la tienne inachevée au bout de ton champ, et tu ne ramasseras point les glanes de ta moisson. Abandonne-les au pauvre et à l’étranger : je suis l’Éternel votre Dieu. »

TN

Quand vous couperez la moisson de votre terre, vous ne finirez point de moissonner le dernier sillon qui se trouve dans vos champs et vous ne ramasserez point la glanure de vos moissons ; vous les abandonnerez aux pauvres et aux étrangers. Ainsi parle *YYY*, votre Dieu. »

 
 

Cinquième portion (23:23-32)

23:23

L’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
23:24

« Parle ainsi aux enfants d’Israël : Au septième mois, le premier jour du mois, aura lieu pour vous un repos solennel ; commémoration par une fanfare, convocation sainte.

TN

« (Parle aux enfants d’Israël, en disant) : Le septième mois, le premier jour du mois, vous aurez un sabbat solennel (de repos), fête commémorative, avec sonneries de trompe, jour de fête et assemblée sainte.

 
23:25

Vous ne ferez aucune œuvre servile, et vous offrirez un sacrifice à l’Éternel.

TN

Vous ne ferez aucun travail servile et vous offrirez des offrandes devant *YYY*. »

 
23:26

L’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
23:27

« Mais au dixième jour de ce septième mois, qui est le jour des Expiations, il y aura pour vous convocation sainte : vous mortifierez vos personnes, vous offrirez un sacrifice à l’Éternel,

TN

« Mais le dixième jour de ce septième mois, c’est le jeûne des Expiations. Il sera pour vous jour de fête et d’assemblée sainte ; vous jeûnerez en (ce jour-là) et vous offrirez des offrandes devant *YYY*.

 
23:28

et vous ne ferez aucun travail en ce même jour ; car c’est un jour d’expiation, destiné à vous réhabiliter devant l’Éternel votre Dieu.

TN

Ce jour-là même, vous ne ferez aucun travail, car c’est le jour du jeûne des Expiations, pour expier pour vous devant *YYY*, votre Dieu.

 
23:29

Aussi, toute personne qui ne se mortifiera pas en ce même jour, sera supprimée de son peuple ;

TN

Aussi bien toute personne qui mange en temps de jeûne et ne jeûne point au moment du jour de jeûne des Expiations, sera exterminée du milieu du peuple.

 
23:30

et toute personne qui fera un travail quelconque en ce même jour, j’anéantirai cette personne-là du milieu de son peuple.

TN

Toute personne qui fera un travail quelconque en ce jour-là, j’exterminerai cette personne du milieu du peuple.

 
23:31

Ne faites donc aucune sorte de travail : loi perpétuelle pour vos générations, dans toutes vos demeures.

TN

Vous ne ferez aucun travail — ordonnance perpétuelle au long de vos générations — en tout lieu où vous serez établis.

 
23:32

Ce jour est pour vous un chômage absolu, où vous mortifierez vos personnes ; dès le neuf du mois au soir, depuis un soir jusqu’à l’autre, vous observerez votre chômage. »

TN

Ce sera pour vous un sabbat de repos complet où vous devrez jeûner, le neuvième jour du mois : depuis le soir jusqu’au soir (suivant), vous pratiquerez vos jeûnes et observerez votre repos et garderez les temps (fixés) de vos solennités, dans l’allégresse. »

 
 

Sixième portion (23:33-44)

23:33

L’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
23:34

« Parle ainsi aux enfants d’Israël : Le quinzième jour de ce septième mois aura lieu la fête des Tentes, durant sept jours, en l’honneur de l’Éternel.

TN

« Parle aux enfants d’Israël, en disant : Le quinzième jour de ce septième mois (aura lieu) la fête des Tentes, durant sept jours, devant *YYY*.

 
23:35

Le premier jour, convocation sainte : vous ne ferez aucune œuvre servile.

TN

Le premier jour (il y aura assemblée sainte ; vous ne ferez aucun travail servile).

 
23:36

Sept jours durant, vous offrirez des sacrifices à l’Éternel. Le huitième jour, vous aurez encore une convocation sainte, et vous offrirez un sacrifice à l’Éternel : c’est une fête de clôture, vous n’y ferez aucune œuvre servile.

TN

(Sept jours vous offrirez des offrandes devant *YYY*. Le huitième jour) sera pour vous jour de fête et de sainte assemblée et vous offrirez des offrandes devant *YYY* ; c’est une réunion joyeuse ; vous ne ferez aucun travail servile.

 
23:37

Ce sont là les solennités de l’Éternel, que vous célébrerez comme convocations saintes, en offrant des sacrifices à l’Éternel, holocaustes et oblations, victimes et libations, selon le rite de chaque jour,

TN

Telles sont les solennités de *YYY* que vous proclamerez jours de fête et (de) saintes assemblées, pour offrir des offrandes devant *YYY* : holocaustes et oblations (minhah), sacrifices et libations ; le nombre journalier au jour (fixé),

 
23:38

indépendamment des sabbats de l’Éternel ; indépendamment aussi de vos dons, et de toutes vos offrandes votives ou volontaires, dont vous ferez hommage à l’Éternel.

TN

outre les offrandes de *YYY* que vous offrez aux sabbats sacrés de *YYY*, outre vos dons, outre toutes vos offrandes votives, outre toutes vos offrandes volontaires que vous mettrez à part pour le Nom de *YYY*.

 
23:39

Mais le quinzième jour du septième mois, quand vous aurez rentré la récolte de la terre, vous fêterez la fête du Seigneur, qui durera sept jours ; le premier jour il y aura chômage, et chômage le huitième jour.

TN

D’autre part, le quinzième jour du septième mois, quand vous aurez ramassé la récolte de la terre, vous célébrerez la fête devant *YYY*, durant sept jours. Le premier jour (sera) jour de fête et de sainte assemblée et le huitième jour (sera) jour de fête et de sainte assemblée.

 
23:40

Vous prendrez, le premier jour, du fruit de l’arbre hadar, des branches de palmier, des rameaux de l’arbre aboth2 et des saules de rivière ; et vous vous réjouirez, en présence de l’Éternel votre Dieu, pendant sept jours.

TN

Le premier jour de fête, vous vous procurerez (= prendrez pour vous) des fruits de l’arbre renommé, cédrats et palmes, myrtes et saules de rivières, et vous vous réjouirez devant *YYY*, votre Dieu, pendant sept jours.

 
23:41

Vous la fêterez, cette fête du Seigneur, sept jours chaque année, règle immuable pour vos générations ; c’est au septième mois que vous la solenniserez.

TN

Vous la célébrerez comme une fête devant *YYY*, sept jours durant, chaque année, ordonnance perpétuelle, au long de vos générations ; vous la célébrerez le septième mois,

 
23:42

Vous demeurerez dans des tentes durant sept jours ; tout indigène en Israël demeurera sous la tente,

TN

Pendant sept jours vous demeurerez dans des huttes ; tous les indigènes en Israël demeureront dans des huttes

 
23:43

afin que vos générations sachent que j’ai donné des tentes pour demeure aux enfants d’Israël, quand je les ai fait sortir du pays d’Égypte, moi, l’Éternel, votre Dieu ! »

TN

afin que vos générations sachent que j’ai fait demeurer les enfants d’Israël dans les nuées de la Gloire de ma Shekinah, sous l’image de huttes, au temps où je les fis sortir, libérés, du pays d’Égypte. C’est moi *YYY*, votre Dieu ».

 
23:44

Et Moïse exposa les solennités de l’Éternel aux enfants d’Israël.

TN

Et Moïse dit les ordonnances des solennités de *YYY* et les enseigna aux enfants d’Israël.

 
 

Septième portion (24:1-23)

24:1

L’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
24:2

« Ordonne aux enfants d’Israël de te choisir une huile pure d’olives concassées, pour le luminaire, afin d’alimenter les lampes en permanence.

TN

« Ordonne aux enfants d’Israël de prendre et de t’apporter de l’huile pure d’olives écrasées pour l’éclairage, afin de disposer les lampes continuellement.

 
24:3

C’est en dehors du voile qui abrite le Statut, dans la Tente d’assignation, qu’Aaron les entretiendra depuis le soir jusqu’au matin, devant l’Éternel, constamment : règle perpétuelle pour vos générations.

TN

Aaron les disposera hors du voile du Témoignage dans la Tente de Réunion (pour brûler) du soir jusqu’au matin devant *YYY*, continuellement ; ordonnance perpétuelle au long de vos générations.

 
24:4

C’est sur le candélabre d’or pur qu’il entretiendra ces lampes, devant l’Éternel, constamment.

TN

Sur le candélabre pur il disposera les lampes, en permanence.

 
24:5

Tu prendras aussi de la fleur de farine, et tu en cuiras douze gâteaux, chaque gâteau contenant deux dixièmes.

TN

Tu prendras de la fleur de farine et la feras cuire en douze gâteaux ; dans chaque gâteau, il y aura deux dixièmes (d’éyphah).

 
24:6

Tu les disposeras en deux rangées, six par rangée, sur la table d’or pur, devant l’Éternel.

TN

Tu les placeras en deux rangées, six (rangées) gâteaux dans chaque rangée, sur la table pure, devant *YYY*.

 
24:7

Tu mettras sur chaque rangée de l’encens pur, qui servira de mémorial aux pains, pour être brûlé en l’honneur de l’Éternel.

TN

Puis tu mettras sur chaque rangée de l’encens pur ; il deviendra un aliment (offert) en mémorial devant *YYY*.

 
24:8

Régulièrement chaque jour de sabbat, on les disposera devant l’Éternel, en permanence, de la part des enfants d’Israël : c’est une alliance perpétuelle.

TN

Chaque jour de sabbat après l’autre, il le disposera devant *YYY*, en permanence : de la part des enfants d’Israël, ordonnance perpétuelle.

 
24:9

Ce pain appartiendra à Aaron et à ses fils, qui le mangeront en lieu saint ; car c’est une chose éminemment sainte, qui lui revient sur les offrandes de l’Éternel, comme portion invariable. »

TN

Ce sera pour Aaron et pour ses fils et ils le mangeront en lieu saint ; car c’est pour lui une chose très sainte parmi les offrandes de *YYY* ; ce (sera une) ordonnance perpétuelle. »

 
24:10

Il arriva que le fils d’une femme israélite, lequel avait pour père un Égyptien, était allé se mêler aux enfants d’Israël ; une querelle s’éleva dans le camp, entre ce fils d’une Israélite et un homme d’Israël.

TN

Le fils d’une femme israélite, qui était aussi le fils d’un homme égyptien, sortit au milieu des enfants d’Israël. Le fils de la femme israélite et un homme israélite se querellèrent dans le camp.

 
24:11

Le fils de la femme israélite proféra, en blasphémant, le Nom sacré ; on le conduisit devant Moïse. Le nom de sa mère était Chelomith, fille de Dibri, de la tribu de Dan.

TN

Or le fils de la femme israélite proféra (le saint Nom) avec des imprécations et (le) blasphéma. Ils le conduisirent à Moïse. Le nom de la femme était Shelomith, fille de Dibri, de la tribu des fils de Dan.

 
24:12

On le mit en lieu sûr, jusqu’à ce qu’une décision intervînt de la part de l’Éternel.

TN

C’est la une des quatre causes qui furent portées devant Moise et il les décida avec l’accord d’en-haut. En deux d’entre elles, Moïse fut expéditif et, en deux d’entre elles, Moïse fut lent. Dans les unes et dans les autres, il dit : « Je n’ai pas entendu ! » Au sujet des impurs qui n’avaient pu faire la Pâque et dans la cause des filles de Selopkhad, Moïse fut expéditif parce que leurs causes étaient des causes d’ordre pécuniaire. Dans le cas de celui qui avait profané sciemment le sabbat en ramassant du bois et dans le cas du blasphémateur qui proféra son saint Nom avec imprécations, Moïse fut lent parce que leurs causes étaient des causes capitales et pour apprendre aux juges qui se lèveraient après Moïse à être expéditifs dans les causes d’ordre pécuniaire, mais lents dans les causes capitales, afin qu’ils ne mettent point à mort avec précipitation celui qui est (jugé) digne d’être mis à mort par jugement — au cas ou, dans le procès, on trouverait d’autre part des preuves à sa décharge — et afin qu’ils n’aient point honte de dire : « Nous n’avons pas entendu ! », puisque Moise, leur Maître, a (bien) dit : « Je n’ai pas entendu ! » Ils le reléguèrent donc en prison jusqu’à ce qu’il leur fût déclaré de devant *YYY* par quelle procédure ils devaient le mettre à mort.

 
24:13

Et l’Éternel parla ainsi à Moïse :

TN

Alors *YYY* parla à Moïse, en disant :

 
24:14

« Qu’on emmène le blasphémateur hors du camp ; que tous ceux qui l’ont entendu imposent leurs mains sur sa tête, et que toute la communauté le lapide.

TN

« Fais sortir hors du camp celui qui a blasphémé ; ceux qui ont entendu appuieront leurs mains sur sa tête et tout le peuple de la communauté le lapidera.

 
24:15

Parle aussi aux enfants d’Israël en ces termes : Quiconque outrage son Dieu portera la peine de son crime.

TN

Puis tu parleras aux enfants d’Israël, en disant : Tout homme qui profère le Nom de Dieu avec des imprécations recevra (le châtiment) de ses fautes.

 
24:16

Pour celui qui blasphème nominativement l’Éternel, il doit être mis à mort, toute la communauté devra le lapider ; étranger comme indigène, s’il a blasphémé nominativement, il sera puni de mort.

TN

Celui qui proférera le Nom de *YYY* avec des imprécations devra être mis à mort, tout le peuple de la communauté devra le lapider. Qu’il s’agisse d’immigrants ou d’indigènes, pour avoir proféré le. Nom de Dieu avec des imprécations, (tout blasphémateur) sera mis à mort.

 
24:17

Si quelqu’un fait périr une créature humaine, il sera mis à mort.

TN

Si un homme attente à une vie humaine quelconque, il devra être mis à mort.

 
24:18

S’il fait périr un animal, il le paiera, corps pour corps.

TN

Qui attente à la vie d’une bête la restituera : une vie en compensation d’une vie.

 
24:19

Et si quelqu’un fait une blessure à son prochain, comme il a agi lui-même on agira à son égard :

TN

L’homme qui inflige une lésion à son prochain, il lui sera fait comme il a fait :

 
24:20

fracture pour fracture, œil pour œil, dent pour dent ; selon la lésion qu’il aura faite à autrui, ainsi lui sera-t-il fait.

TN

fracture pour fracture ; œil pour œil ; dent pour dent ; la lésion qui s’est (trouvée) infligée à un homme, on lui en infligera une pareille.

 
24:21

Qui tue un animal doit le payer, et qui tue un homme doit mourir.

TN

Celui qui tue une bête la restituera et celui qui tue un homme sera mis à mort.

 
24:22

Même législation vous régira, étrangers comme nationaux ; car je suis l’Éternel, votre Dieu à tous. »*

TN

La procédure sera pour vous unique et sera pour l’immigrant comme pour l’indigène ; car c’est moi *YYY*, votre Dieu. »

 
24:23

Moïse le redit aux enfants d’Israël. On emmena le blasphémateur hors du camp, et on le tua à coups de pierres ; et les enfants d’Israël firent comme l’Éternel avait ordonné à Moïse.

TN

Après que Moïse eut (ainsi) parlé aux enfants d’Israël, ils firent sortir hors du camp celui qui avait blasphémé et ils le lapidèrent avec des pierres. Les enfants d’Israël firent donc comme *YYY* l’avait ordonné à Moïse.

 
 

Maftir (24:21-23)

24:21

Qui tue un animal doit le payer, et qui tue un homme doit mourir.

TN

Celui qui tue une bête la restituera et celui qui tue un homme sera mis à mort.

 
24:22

Même législation vous régira, étrangers comme nationaux ; car je suis l’Éternel, votre Dieu à tous. »*

TN

La procédure sera pour vous unique et sera pour l’immigrant comme pour l’indigène ; car c’est moi *YYY*, votre Dieu. »

 
24:23

Moïse le redit aux enfants d’Israël. On emmena le blasphémateur hors du camp, et on le tua à coups de pierres ; et les enfants d’Israël firent comme l’Éternel avait ordonné à Moïse.

TN

Après que Moïse eut (ainsi) parlé aux enfants d’Israël, ils firent sortir hors du camp celui qui avait blasphémé et ils le lapidèrent avec des pierres. Les enfants d’Israël firent donc comme *YYY* l’avait ordonné à Moïse.

 

Notes de la traduction du Rabbinat français

1Voir Deutéronome, 23:2.

2D’après les plus anciennes traditions, le mot hadar désigne le cédratier et le mot aboth le myrte.

Notes sur l’édition en ligne (biblioj):

*L’édition de la Bible du Rabbinat fusionne les versets 24 :21 et 24:22. Nous suivons l’édition massorétique qui les distingue.

Traductions françaises :

Roger Le Déaut dans : Alejandro Díez Macho (dir), Neophyti : Targum Palestinense MS de la Biblioteca Vaticana, Consejo superior de investigaciones cientificas. Tomo 3. Levitico. Madrid, 1971 : p.215-314. [Version numérisée : archive.org].

La Bible – traduite du texte original par les membres du Rabbinat français sous la direction de M. Zadoc Kahn Grand Rabbin. Tome Ier : Pentateuque – Premiers Prophètes. Paris (Durlacher), 1899. [Version numérisée : National Library of Israel].

Retour en haut