Bibliothèque numériqueTargoum NéofitiBereshitShemotVayiqra ► BamidbarDevarim

Targoum Néofiti / Parashat Behaalotekha

Targoum Néofiti traduit par Roger Le Déaut (1968-1978) accompagné du texte hébraïque traduit par le Rabbinat français dir. Zadoc Kahn (1899-1906)

En noir, traduction française de la Torah à partir de l’hébreu par le Rabbinat français (1899-1906). En violet, traduction du Targoum Néofiti (TN) à partir de l’araméen par Roger Le Déaut (1968-1978). Pour cette édition en ligne, le Nom divin est transcrit *YYY* suivant le manuscrit araméen.

8:1

L ’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
8:2

« Parle à Aaron et dis-lui : Quand tu disposeras les lampes, c’est vis-à-vis de la face du candélabre que les sept lampes doivent projeter la lumière. »

TN

« Parle à Aaron et tu lui diras : Quand tu arrangeras les lampes, les sept lampes éclaireront sur le devant du candélabre. »

 
8:3

Ainsi fit Aaron : c’est vis-à-vis de la face du candélabre qu’il en disposa les lampes, comme l’Éternel l’avait ordonné à Moïse.

TN

Ainsi fit Aaron : il disposa les lampes sur le devant du candélabre, selon ce que *YYY* avait commandé à Moïse.

 
8:4

Quant à la confection du candélabre, il était tout d’une pièce, en or; jusqu’à sa base, jusqu’à ses fleurs, c’était une seule pièce. D’après la forme que l’Éternel avait indiquée à Moïse, ainsi avait-on fabriqué le candélabre.

TN

Voici comment était fait le candélabre : d’or martelé, y compris sa base et ses fleurs, (également) (en or) martelé. Conformément à la vision que *YYY* avait fait voir à Moïse, ainsi Besaléel avait-il fait le candélabre.

 
8:5

L’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
8:6

« Prends les Lévites du milieu des enfants d’Israël, et purifie-les.

TN

« Mets à part les Lévites d’entre les enfants d’Israël et purifie-les.

 
8:7

Voici ce que tu leur feras pour les purifier : tu les aspergeras d’eau expiatoire. Ils passeront le rasoir sur tout leur corps, laveront leurs vêtements et se purifieront.

TN

Ainsi leur feras-tu pour les purifier : Asperge-Ies avec l’eau lustrale, puis ils feront passer le rasoir sur tout leur corps. Ils laveront ensuite leurs vêtements et ils seront purs.

 
8:8

Puis ils prendront un jeune taureau, avec son oblation : de la fleur de farine pétrie à l’huile ; et un autre jeune taureau, que tu recevras comme expiatoire.

TN

Puis ils prendront un taurillon avec l’oblation de fleur de farine trempée dans l’huile, tandis que tu prendras un second taurillon pour le sacrifice pour le péché.

 
8:9

Tu feras avancer les Lévites devant la Tente d’assignation, et tu assembleras toute la communauté des enfants d’Israël.

TN

Tu feras approcher les Lévites devant la Tente de Réunion et tu réuniras toute la communauté des enfants d’Israël.

 
8:10

Tu feras avancer les Lévites en présence du Seigneur, et les enfants d’Israël imposeront leurs mains sur les Lévites.

TN

Lorsque tu auras fait avancer les Lévites devant *YYY*, les enfants d’Israël imposeront les mains aux Lévites.

 
8:11

Et Aaron fera le balancement des Lévites devant le Seigneur, de la part des enfants d’Israël, pour qu’ils soient consacrés au service du Seigneur.

TN

Alors Aaron offrira les Lévites comme offrande de présentation devant *YYY*, de la part des enfants d’Israël, et ils seront affectés au Service de *YYY*.

 
8:12

Et les Lévites appuieront leurs mains sur la tête des taureaux; fais alors offrir l’un comme expiatoire et l’autre comme holocauste au Seigneur, pour faire propitiation sur les Lévites.

TN

Les Lévites appuieront leurs mains sur les têtes des taurillons, et tu offriras l’un en sacrifice pour le péché et l’autre en holocauste devant *YYY*, afin de faire l’expiation pour les Lévites.

 
8:13

Puis tu placeras les Lévites en présence d’Aaron et de ses fils, et tu opéreras leur balancement à l’intention du Seigneur.

TN

Ayant placé les Lévites devant Aaron et devant ses fils, tu les offriras comme offrande de présentation devant *YYY*.

 
8:14

Tu distingueras ainsi les Lévites entre les enfants d’Israël, de sorte que les Lévites soient à moi.

TN

Quand tu auras mis les Lévites à part, du milieu des enfants d’Israël, ils appartiendront à mon nom.

 
 

Deuxième portion (8:15-26)

8:15

Alors seulement les Lévites seront admis à desservir la Tente d’assignation, quand tu les auras purifiés et que tu auras procédé à leur balancement.

TN

Après cela, les Lévites pourront entrer au Service de la Tente de Réunion, une fois que tu les auras purifiés et en auras fait une offrande de présentation.

 
8:16

Car ils me sont réservés, à moi, entre les enfants d’Israël : en échange de tout premier fruit des entrailles, de tout premier-né parmi les enfants d’Israël, je me les suis attribués.

TN

Car ils me sont remis comme un don d’entre les enfants d’Israël ; je les ai mis à part pour mon nom à la place de tout ce qui ouvre le sein maternel, c’est-à-dire de tout premier-né des enfants d’Israël.

 
8:17

Car tout premier-né m’appartient chez les enfants d’Israël, homme ou bête; le jour où je frappai tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte, je me les consacrai.

TN

C’est à mon nom, en effet, qu’appartiennent tous les premiers-nés des enfants d’Israël, tant parmi les hommes que parmi les bêtes. Le jour où j’ai mis à mort tous les premiers-nés au pays d’Égypte, je les ai (consacrés) à mon nom,

 
8:18

Or, j’ai pris les Lévites en échange de tous les premiers-nés des enfants d’Israël;

TN

et j’ai pris les Lévites à la place de tous les premiers-nés des enfants d’Israël.

 
8:19

et je les ai donnés, comme adjoints, à Aaron et à ses fils, entre les enfants d’Israël, pour faire l’office des enfants d’Israël dans la Tente d’assignation, et pour servir de rançon aux enfants d’Israël : de peur qu’il n’y ait une catastrophe parmi les enfants d’Israël, si ceux-ci s’approchent des choses saintes. »

TN

J’ai remis les Lévites comme un don à Aaron et à ses fils, d’entre les enfants d’Israël, pour s’acquitter du Service des enfants d’Israël dans la Tente de Réunion et pour faire l’expiation pour les enfants d’Israël, afin que ne (sévisse) point contre les enfants d’Israël la colère (divine), quand les enfants d’Israël s’approcheront du sanctuaire. »

 
8:20

Ainsi firent Moïse et Aaron et toute la communauté des Israélites à l’égard des Lévites ; selon tout ce que l’Éternel avait prescrit à Moïse touchant les Lévites, ainsi leur firent les enfants d’Israël.

TN

Ainsi firent donc Moïse, Aaron et toute la communauté des enfants d’Israël à l’égard des Lévites. Tout ce que *YYY* avait commandé à Moïse au sujet des Lévites, les enfants d’Israël le firent à leur endroit.

 
8:21

Les Lévites se purifièrent, ils lavèrent leurs vêtements; Aaron effectua leur balancement devant l’Éternel, et il fit propitiation sur eux pour les rendre purs.

TN

Les Lévites se purifièrent donc ; [Aaron en fit une offrande de présentation devant *YYY* ; puis Aaron fit sur eux le rite d’expiation] pour les purifier.

 
8:22

C’est alors que les Lévites entrèrent en fonction dans la Tente d’assignation, en présence d’Aaron et de ses fils. D’après ce que l’Éternel avait prescrit à Moïse au sujet des Lévites, ainsi procéda-t-on à leur égard.

TN

Après cela, les Lévites purent commencer à s’acquitter de leur Service dans la Tente de Réunion en présence d’Aaron et en présence de ses fils. Selon ce que *YYY* avait commandé à Moïse au sujet des Lévites, ainsi fit-on à leur endroit.

 
8:23

L’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
8:24

« Ceci concerne encore les Lévites : celui qui sera âgé de vingt-cinq ans et au-delà sera admis à participer au service requis par la Tente d’assignation ;

TN

« Voici ce que tu feras pour les Lévites : Depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, (le Lévite) entrera dans l’armée de combat, en assurant le Service dans la Tente de Réunion.

 
8:25

mais, passé l’âge de cinquante ans, il se retirera du service actif et ne travaillera plus.

TN

Mais à partir de l’âge de cinquante ans, il se retirera de l’armée de combat, il ne servira pas davantage.

 
8:26

Il aidera ses frères dans la Tente d’assignation en veillant à sa garde, mais il n’exécutera point de corvée. C’est ainsi que tu en useras pour les Lévites, selon leurs fonctions. »

TN

Il sera au Service de ses frères dans la Tente de Réunion pour assurer la garde, mais il n’accomplira plus de Service. C’est selon cette norme que tu agiras à l’endroit des Lévites, pour ce qui concerne leurs gardes. »

 
 

Troisième portion (9:1-14)

9:1

L’Éternel parla à Moïse dans le désert de Sinaï, la seconde année de leur sortie du pays d’Égypte, le premier mois, en disant :

TN

*YYY* parla à Moïse dans le désert du Sinaï, la deuxième année après que les enfants d’Israël étaient sortis libérés du pays d’Égypte, le premier mois, en disant :

 
9:2

« Que les enfants d’Israël fassent la Pâque au temps fixé.

TN

« Les enfants d’Israël célébreront la Pâque en son temps.

 
9:3

C’est le quatorzième jour de ce mois, vers le soir, temps fixé pour elle, que vous devez la faire ; d’après tous ses statuts et toutes ses régies vous l’exécuterez. »

TN

C’est le quatorzième jour de ce mois, au crépuscule, que vous la ferez ; en son temps, selon toutes ses lois et selon la teneur de toutes ses prescriptions, vous la ferez. »

 
9:4

Moïse parla aux enfants d’Israël, pour qu’ils fissent la Pâque.

TN

Et Moïse dit aux enfants d’Israël de faire la Pâque.

 
9:5

Et ils firent la Pâque au premier mois, le quatorzième jour du mois, vers le soir, dans le désert de Sinaï; exactement comme l’Éternel l’avait prescrit à Moïse, ainsi firent les enfants d’Israël.

TN

Ils firent donc la Pâque, le premier mois, le quatorzième jour du mois, au crépuscule, dans le désert du Sinaï. (Selon) tout ce que *YYY* avait commandé à Moïse, ainsi firent les enfants d’Israël.

 
9:6

Or, il y eut des hommes qui se trouvaient souillés par des cadavres humains, et qui ne purent faire la Pâque ce jour-là. Ils se présentèrent devant Moïse et devant Aaron, ce même jour,

TN

Or il y avait des hommes qui se trouvaient impurs par souillure de cadavre d’homme et qui ne pouvaient faire la Pâque ce jour-là. (Ils vinrent donc trouver Moïse et Aaron ce jour-là.)

 
9:7

et ces hommes lui dirent : « Nous sommes souillés par des cadavres humains ; mais pourquoi serions-nous privés d’offrir le sacrifice du Seigneur en son temps, seuls entre les enfants d’Israël ? »

TN

Ces hommes lui dirent : « Nous sommes impurs par souillure d’un cadavre d’homme ; (mais) pourquoi serions-nous empêchés d’offrir l’offrande de *YYY*, en son temps, au milieu des enfants d’Israël ? »

 
9:8

Moïse leur répondit : « Attendez que j’apprenne ce que l’Éternel statuera à votre égard. »

TN

Et il leur dit : [C’est là l’une des quatre causes qui furent évoquées devant Moïse. En deux d’entre elles, Moïse fut rapide, et en deux d’entre elles, Moïse fut lent. Dans le cas de ceux qui étaient impurs et ne purent faire la Pâque en temps voulu, et dans le jugement des filles de Selopkhad, Moïse fut rapide, parce que leurs causes étaient des causes d’ordre pécuniaire. Dans le cas de celui qui ramassait du bois et avait profané avec impudence le sabbat et de celui du blasphémateur qui avait prononcé le saint Nom en l’outrageant, Moïse fut lent, parce qu’il s’agissait là de causes capitales. (Cela) afin d’enseigner aux juges qui devaient exister après Moïse à être rapides dans les causes pécuniaires et lents dans les causes capitales, pour qu’ils ne se hâtent point de mettre à mort celui qui est passible de mort par jugement, et qu’ils n’aient point honte de dire : « Nous n’avons pas entendu (cas semblable) » puisque Moïse, notre maitre, dit : « Je n’ai pas entendu. »] Moïse leur dit : « Levez-vous maintenant, et je vous ferai entendre ce qui est décidé de par devant *YYY*, que l’on fasse à votre sujet. »

 
9:9

Et l’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
9:10

« Parle ainsi aux enfants d’Israël : Si quelqu’un se trouve souillé par un cadavre, ou sur une route éloignée, parmi vous ou vos descendants, et qu’il veuille faire la Pâque en l’honneur de l’Éternel,

TN

« Parle aux enfants d’Israël, en disant : Si quelqu’un parmi vous ou vos descendants est impur par souillure de cadavre d’homme ou se trouve en voyage au loin, il fera la Pâque devant *YYY*.

 
9:11

c’est au deuxième mois, le quatorzième jour, vers le soir, qu’ils la feront; ils la mangeront avec des azymes et des herbes amères,

TN

C’est le second mois, le quatorzième jour, au crépuscule, qu’ils la feront. Ils la mangeront avec azymes et herbes amères.

 
9:12

n’en laisseront rien pour le lendemain, et n’en briseront pas un seul os : ils suivront, à son égard, tout le rite de la Pâque.

TN

Ils n’en laisseront rien jusqu’au matin et ils n’en briseront aucun os. Ils la célébreront en observant toutes les lois de la Pâque.

 
9:13

Pour l’homme qui, étant pur et n’ayant pas été en voyage, se serait néanmoins abstenu de faire la Pâque, cette personne sera retranchée de son peuple : puisqu’il n’a pas offert en son temps le sacrifice du Seigneur, cet homme portera sa faute.

TN

Mais l’homme qui serait pur et ne se trouverait pas en voyage au loin et qui se refuserait à faire la Pâque, cette personne sera exterminée du milieu de son peuple, parce qu’elle n’a pas offert, en son temps, l’offrande de *YYY* ; cet homme encourra (le châtiment de) ses fautes.

 
9:14

Et si un étranger habite avec vous et veut faire la Pâque en l’honneur de l’Éternel, il devra se conformer au rite de la Pâque et à son institution : même loi vous régira, tant l’étranger que l’indigène. »

TN

Si un immigrant habite avec vous et célèbre la Pâque devant *YYY*, c’est selon ses lois et selon son rituel coutumier qu’il (la) fera ; il y aura pour vous une prescription unique de la loi, tant pour l’immigrant que pour l’indigène du pays. »

 
 

Quatrième portion (9:15-10:10)

9:15

Or, le jour où l’on eut érigé le tabernacle, la nuée couvrit le tabernacle, la tente du Statut; et le soir il y avait, au-dessus du tabernacle, comme un météore de feu persistant jusqu’au matin.

TN

Le jour où Moïse érigea le tabernacle, la nuée couvrit le tabernacle, le tabernacle du Témoignage, et le soir il y eut, sur le tabernacle, comme une apparition de feu, jusqu’au matin.

 
9:16

Il en fut ainsi constamment : la nuée le couvrait le jour, et le météore de feu la nuit.

TN

Ainsi en sera-t-il constamment : la nuée le recouvrira, prenant, la nuit, l’aspect d’un feu inextinguible.

 
9:17

Chaque fois que la nuée s’élevait de dessus la Tente, aussitôt les enfants d’Israël levaient le camp ; puis, à l’endroit où se fixait la nuée, là s’arrêtaient les enfants d’Israël.

TN

Au moment où la nuée se levait d’au-dessus du tabernacle, les enfants d’Israël levaient aussitôt le camp et à l’endroit ou (la nuée) se posait, là campaient les enfants d’Israël.

 
9:18

C’est sur l’ordre du Seigneur que partaient les enfants d’Israël, sur l’ordre du Seigneur qu’ils s’arrêtaient : tant que la nuée restait fixée sur le tabernacle, ils demeuraient campés.

TN

Selon la décision de la Parole de *YYY*, les enfants d’Israël se mettaient en route, et ils campaient selon la décision de la Parole de *YYY* ; ils restaient campés aussi longtemps que la nuée demeurait sur le tabernacle.

 
9:19

Lors même que la nuée stationnait longtemps au-dessus du tabernacle, les enfants d’Israël, fidèles à l’observance du Seigneur, ne partaient point.

TN

Quand la nuée s’attardait [de longs jours sur le tabernacle, les enfants d’Israël observaient l’ordre (litt l’observance) de *YYY* et ne] partaient point.

 
9:20

Parfois la nuée ne restait qu’un certain nombre de jours sur le tabernacle : ils avaient campé à. la voix de l’Éternel, à la voix de l’Éternel ils partaient.

TN

Il y avait des fois où la nuée demeurait peu de jours sur le tabernacle : ils campaient alors selon la décision de la Parole de *YYY* et levaient le camp selon la décision de la Parole de *YYY*.

 
9:21

Parfois la nuée demeurait du soir jusqu’au matin, et quand elle se retirait le matin on partait ; ou bien un jour et une nuit, et quand elle se retirait, l’on partait.

TN

Mais parfois la nuée n’était là que du soir au matin ; la nuée se levait le matin et ils partaient. Ou bien la nuée s’élevait après un jour et une nuit, et ils partaient.

 
9:22

Ou bien deux jours, ou un mois, ou une année entière, selon que la nuée prolongeait sa station sur le tabernacle, les enfants d’Israël restaient campés sans partir ; puis, quand elle se retirait, ils levaient le camp.

TN

Ou bien c’étaient deux jours, un mois ou de nombreux jours, que la nuée s’attardait sur le tabernacle, en demeurant au-dessus de lui ; les enfants d’Israël restaient alors campés et ne partaient pas. Mais dès que s’élevait la nuée, ils levaient le camp.

 
9:23

À la voix de l’Éternel ils faisaient halte, à sa voix ils décampaient, gardant ainsi l’observance de l’Éternel, d’après l’ordre divin transmis par Moïse.

TN

Selon la décision de la Parole de *YYY*, ils campaient, et selon la décision de la Parole de *YYY*, ils levaient le camp. Ils observaient l’ordre de *YYY*, selon la décision de la Parole de *YYY* (transmise) par l’intermédiaire de Moïse.

 
10:1

L’Éternel parla à Moïse en ces termes :

TN

*YYY* parla à Moïse, en disant :

 
10:2

« Fais-toi deux trompettes d’argent, que tu façonneras d’une seule pièce ; elles te serviront à convoquer la communauté et à faire décamper les légions.

TN

« Fais-toi deux trompettes d’argent. Tu les feras (en argent) martelé ; elles vous serviront à convoquer le peuple de la communauté et à donner aux camps le (signal du) départ.

 
10:3

Quand on en sonnera, toute la communauté devra se réunir auprès de toi à l’entrée de la Tente d’assignation.

TN

Quand on en sonnera, tout le peuple de la communauté s’assemblera près de toi, à l’entrée de la Tente de Réunion.

 
10:4

Si l’on ne sonne que d’une seule, ce sont les phylarques qui se rendront auprès de toi, les chefs des groupements d’Israël.

TN

Mais si l’on sonne d’une seule, ce sont les princes, les chefs de milliers d’Israël, qui s’assembleront près de toi.

 
10:5

Quand vous sonnerez une fanfare, les légions qui campent à l’orient se mettront en marche.

TN

Quand vous sonnerez en fanfare, les camps qui sont à l’est se mettront en route.

 
10:6

Vous sonnerez une seconde fanfare, et les légions campées au midi se mettront en marche : une fanfare sera sonnée pour les départs,

TN

Et quand vous sonnerez en fanfare une seconde fois, les camps qui sont au sud partiront. Pour leurs déplacements on sonnera en fanfare,

 
10:7

tandis que, pour convoquer l’assemblée, vous sonnerez, mais sans fanfare.

TN

tandis que, pour réunir l’assemblée, vous sonnerez, mais non en fanfare.

 
10:8

Ce sont les fils d’Aaron, les pontifes, qui sonneront de ces trompettes. Elles vous serviront, comme institution perpétuelle, dans vos générations.

TN

Ce sont les fils d’Aaron, les prêtres, qui sonneront les trompettes : elles seront pour vous une institution perpétuelle au long de vos générations.

 
10:9

Quand donc vous marcherez en bataille, dans votre pays, contre l’ennemi qui vous attaque, vous sonnerez des trompettes avec fanfare; vous vous recommanderez ainsi au souvenir de l’Éternel votre Dieu, et vous recevrez assistance contre vos ennemis.

TN

Lorsque, dans votre pays, vous entrerez dans les formations de combat (= en guerre) contre vos ennemis, contre l’adversaire qui vous opprime, vous sonnerez les trompettes ; votre souvenir viendra devant *YYY*, votre Dieu, et vous serez libérés de vos ennemis.

 
10:10

Et au jour de votre allégresse, dans vos solennités et vos néoménies, vous sonnerez des trompettes pour accompagner vos holocaustes et vos sacrifices rémunératoires; et elles vous serviront de mémorial devant votre Dieu. Je suis l’Éternel votre Dieu. »

TN

Le jour de vos réjouissances, au temps de vos fêtes et de vos néoménies, vous sonnerez des trompettes durant vos holocaustes et vos sacrifices de choses saintes et elles seront pour vous un mémorial favorable devant votre Dieu. Moi, *YYY*, (je suis) votre Dieu ».

 
 

Cinquième portion (10:11-34)

10:11

Or il advint, dans la deuxième année, au deuxième mois, le vingtième jour du mois, que la nuée se retira de dessus le tabernacle du Statut.

TN

La seconde année, le vingt du mois, (la nuée) s’éleva d’au-dessus du tabernacle du Témoignage ;

 
10:12

Et les enfants d’Israël partirent, selon leur ordre de marche, du désert de Sinaï; et la nuée s’arrêta dans le désert de Pharan.

TN

les enfants d’Israël se mirent alors en route du désert du Sinaï, pour leurs déplacements. Et la nuée se posa dans le désert de Paran.

 
10:13

C’est la première fois qu’ils partaient ainsi d’après l’ordre de l’Éternel, transmis par Moïse.

TN

À partir en premier lieu, selon la décision de la Parole, (transmise) par Pintermédiaire de Moïse,

 
10:14

La bannière du camp des enfants de Juda se mit en marche la première, selon leurs légions. Sa légion à lui était commandée par Nahchôn, fils d’Amminadab ;

TN

ce fut l’étendard du camp des fils de Juda, (répartis) selon leurs formations, qui partit en tête. Le chef qui était préposé aux formations de la tribu des fils de Juda était Nakhashon, fils d’Amminadab ;

 
10:15

la légion de la tribu des enfants d’Issachar, par Nethanel, fils de Çouar ;

TN

aux formations de la tribu des fils d’Issachar, Netanêl, fils de Souar ;

 
10:16

et la légion de la tribu des enfants de Zabulon, par Élïab, fils de Hêlôn.

TN

aux formations de la tribu des fils de Zabulon, Éliab, fils de Hélon.

 
10:17

Alors on démonta le tabernacle, et les enfants de Gerson et ceux de Merari, ses porteurs, se mirent en marche.

TN

Une fois démonté le tabernacle, les fils de Gershon partirent, ainsi que les fils de Merari qui portaient le tabernacle.

 
10:18

Puis se mit en marche la bannière du camp de Ruben, selon ses légions : sa légion à lui, conduite par Éliçour, fils de Chedéour;

TN

Puis partit l’étendard du camp de la tribu des fils de Ruben, selon leurs formations. Le chef qui était préposé aux formations de la tribu des fils de Ruben était Élisour, fils de Shedêyour ;

 
10:19

la légion de la tribu des enfants de Siméon, par Cheloumïel, fils de Çourichaddaï ;

TN

aux formations de la tribu des fils de Siméon, Sheloumiël, fils de Sourishaddaï ;

 
10:20

et la légion de la tribu des enfants de Gad, par Elyaçaf, fils de Deouêl.

TN

aux formations de la tribu des fils de Gad, Élyasaph, fils de Deouêl.

 
10:21

Alors s’avancèrent les Kehathites, porteurs de l’appareil sacré, de sorte qu’on avait redressé le tabernacle lorsqu’ils arrivèrent.

TN

Puis partirent les fils des Quehatites qui portaient le sanctuaire (on érigeait le tabernacle avant leur arrivée).

 
10:22

Et la bannière du camp des enfants d’Éphraïm se mit en marche, selon leurs légions : sa légion à lui, conduite par Élichama, fils d’Ammihoud ;

TN

Puis partit l’étendard du camp de la tribu des fils d’Éphraïm, selon leurs formations. Le chef qui était préposé aux formations de la tribu des fils d’Éphraïm était Élishama, fils d’Ammihoud ;

 
10:23

la légion de la tribu des enfants de Manassé, par Gamliel, fils de Pedahçour;

TN

aux formations de la tribu des fils de Manassé, Gamliël, fils de Pedahsour ;

 
10:24

et la légion de la tribu des enfants de Benjamin, par Abidân, fils de Ghidoni.

TN

aux formations de la tribu des fils de Benjamin, Abidan, fils de Gideoni.

 
10:25

Enfin s’avança la bannière du camp des Danites, arrière-garde de tous les camps, selon leurs légions : sa légion à lui, commandée par Ahïézer, fils d’Ammichaddaï ;

TN

Puis partit l’étendard du camp des fils de Dan, selon leurs formations, formant l’arrière-garde de tous les camps. Le chef qui était préposé à ses formations était Akhiézér, fils d’Amminadab (sic) ;

 
10:26

la légion de la tribu des enfants d’Aser, par Paghïel, fils d’Okrân;

TN

aux formations de la tribu des fils d’Aser, Pageiël, fils d’Okran ;

 
10:27

et la légion de la tribu des enfants de Nephtali, par Ahira, fils d’Ênân.

TN

aux formations de la tribu des fils de Nephtali, Akhira, fils d’Eynan.

 
10:28

Tel était Tordre de marche des enfants d’Israël, selon leurs légions, quand ils levaient le camp.

TN

Tel était l’ordre des déplacements des enfants d’Israël, selon leurs formations. C’est suivant cet ordre (de marche) qu’ils se mettaient en route.

 
10:29

Moïse dit à Hobab, fils de Ragouél le Madianite, beau-père de Moïse : « Nous partons pour la contrée dont l’Éternel a dit : C’est celle-là que je vous donne. Viens avec nous, nous te rendrons heureux, puisque l’Éternel a promis du bonheur à Israël. »

TN

Moïse dit à Hobab, fils de Raguël, le Madianite, beau-père de Moïse : « Nous, nous partons vers le lieu dont *YYY* a dit : Je vous le donnerai. Viens avec nous et nous te ferons du bien ; car *YYY*, par sa Parole, a promis de faire venir bonheur et consolations sur Israël. »

 
10:30

Il lui répondit : «Je n’irai point; c’est au contraire dans mon pays, au lieu de ma naissance, que je veux aller. »

TN

Mais (celui-ci) lui dit : « Je n’irai pas. Mais c’est dans mon pays et dans ma parenté que je vais me rendre. »

 
10:31

Moïse reprit : « Ne nous quitte point, de grâce ! car, en vérité, tu connais les lieux où nous campons dans ce désert, et tu nous serviras de guide.

TN

Il (Moïse) lui dit : « Ne nous abandonne donc point ; car, du fait que tu connais les prodiges que *YYY* a accomplis pour nous dans tous les endroits où, dans le désert, nous avons campé et voyagé, tu pourras nous servir de témoignage.

 
10:32

Or, si tu nous accompagnes, ce même bonheur dont l’Éternel nous fera jouir, nous te le ferons partager. »

TN

Si donc tu viens avec nous, quand arrivera ce bonheur dont *YYY* doit nous gratifier, nous t’en ferons bénéficier. »

 
10:33

Et ils firent, à partir du mont de l’Éternel, trois journées de chemin ; l’arche d’alliance de l’Éternel marcha à leur tête l’espace de trois journées, pour leur choisir une halte,

TN

Ils partirent donc de la montagne du sanctuaire de *YYY* pour une marche [de trois jours ; l’arche de l’alliance de *YYY* allait devant eux] à trois jours de marche, pour leur préparer un lieu de campement.

 
10:34

tandis que la nuée divine planait au-dessus d’eux, le jour, à leur départ du camp.

TN

La nuée de la Gloire de la Shekinah de *YYY* les protégeait de jour, quand ils partaient du camp.

 
 

Sixième portion (10:35-11:29)

10:35

Or, lorsque l’arche partait, Moïse disait : « Lève-toi, Éternel ! afin que tes ennemis soient dissipés et que tes adversaires fuient de devant ta face !»

TN

Or, quand Parche devait partir, Moïse se mettait en prière et disait : « Lève-toi, *YYY*, je t’en prie ! Que tes ennemis soient dispersés et que ceux qui te haïssent fuient devant toi ! »

 
10:36

Et lorsqu’elle faisait halte, il disait : « Reviens siéger, Éternel, parmi les myriades des familles d’Israël ! »

TN

Et quand elle faisait halte, Moïse se mettait en prière et disait : « Reviens donc, *YYY*, de ta puissante colère et retourne vers nous dans ta miséricordieuse bonté ! Fais reposer la Gloire de ta Shekinah au milieu des milliers et des myriades ! Que se multiplient les myriades et bénis les milliers des enfants d’Israël ! ».

 
11:1

Le peuple affecta de se plaindre amèrement aux oreilles du Seigneur. Le Seigneur l’entendit et sa colère s’enflamma, le feu de l’Éternel sévit parmi eux, et déjà il dévorait les dernières lignes du camp.

TN

Or le peuple se mit à murmurer et ruminer des (pensées) mauvaises aux oreilles de *YYY*. Ce qui fut entendu devant *YYY* dont la colère s’enflamma. Le feu de devant *YYY* s’alluma contre eux et dévora les extrémités du campement.

 
11:2

Mais le peuple implora Moïse; Moïse pria le Seigneur, et le feu s’affaissa.

TN

Alors le peuple cria devant Moïse ; Moïse se mit en prière devant *YYY* et le feu fut englouti.

 
11:3

On nomma cet endroit Tabérah1, parce que le feu de l’Éternel y avait sévi parmi eux.

TN

Moïse donna à cet endroit le nom de Beth Yeqidta parce que là un feu de devant *YYY* s’était allumé contre eux.

 
11:4

Or, le ramas d’étrangers qui était parmi eux fut pris de convoitise ; et, à leur tour, les enfants d’Israël se remirent à pleurer et dirent : « Qui nous donnera de la viande à manger ?

TN

Le ramassis (d’étrangers) qui se trouvaient parmi eux furent saisis de fringale et les enfants d’Israël eux-mêmes se reprirent à pleurer, en disant : « Ah ! Qui nous donnera de la viande à manger ? .

 
11:5

Il nous souvient du poisson que nous mangions pour rien en Égypte, des concombres et des melons, des poireaux, des oignons et de l’ail.

TN

Nous nous rappelons les poissons que nous mangions gratis en Égypte, les concombres, les melons, les poireaux, les oignons et l’ail !

 
11:6

Maintenant, nous sommes exténués, nous manquons de tout : point d’autre perspective que la manne ! »

TN

Et maintenant notre gosier est vide ; nous n’avons rien d’autre que (cette manne) à laquelle nos yeux sont rivés ! . »

 
11:7

(Or, la manne était comme de la graine de coriandre, et son aspect comme l’aspect du bdellium.

TN

Or la manne était comme de la graine de coriandre et son aspect avait l’apparence du bdellium.

 
11:8

Le peuple se dispersait pour la recueillir, puis on l’écrasait sous la meule ou on la pilait au mortier; on la mettait cuire au pot, et l’on en faisait des gâteaux. Elle avait alors le goût d’une pâtisserie à l’huile.

TN

Le peuple commença à (la) récolter ; ils (la) broyaient (à la meule) [ou la pilaient au mortier, la faisaient cuire au pot] et en faisaient des gâteaux. Son goût était comme le goût de gâteaux au miel.

 
11:9

Lorsque la rosée descendait sur le camp, la nuit, la manne y tombait avec elle.)

TN

Quand la rosée descendait la nuit sur (le camp), la manne aussi y descendait.

 
11:10

Moïse entendit le peuple gémir, groupé par familles, chacun à l’entrée de sa tente. L’Éternel entra dans une grande colère; Moïse en fut contristé,

TN

Moïse entendit la voix du peuple qui pleurait, par familles, chacun à l’entrée de sa tente, et la colère de *YYY* s’enflamma fort. Cela déplut aux yeux de Moïse.

 
11:11

et il dit à l’Éternel : « Pourquoi as-tu rendu ton serviteur malheureux ? pourquoi n’ai-je pas trouvé grâce à tes yeux, et m’as-tu imposé le fardeau de tout ce peuple ?

TN

Alors Moïse dit devant *YYY* : « Pourquoi donc as-tu fait du mal à ton serviteur et pourquoi donc n’ai-je point trouvé grâce devant ta face, que tu aies placé sur moi la charge de tout ce peuple ?

 
11:12

Est-ce donc moi qui ai conçu tout ce peuple, moi qui l’ai enfanté, pour que tu me dises : Porte-le dans ton sein, comme le nourricier porte le nourrisson, jusqu’au pays que tu as promis par serment à ses pères ?

TN

Est-ce moi qui ai conçu tout ce peuple ou moi qui les ai enfantés, pour que tu me dises : Porte-Ies sur ton sein, comme le « pédagogue » porte l’enfant, au pays que j’ai promis à leurs pères ? .

 
11:13

Où trouverai-je de la chair pour tout ce peuple, qui m’assaille de ses pleurs en disant : Donne-nous de la chair à manger !

TN

D’où aurais-je de la viande à donner à tout ce peuple, quand ils pleurent devant (moi) en disant : Donne-nous de la viande que nous (en) mangions !

 
11:14

Je ne puis, moi seul, porter tout ce peuple : c’est un faix trop pesant pour moi.

TN

Je ne puis, à moi seul, supporter le tracas de tout ce peuple, car ils sont trop lourds pour moi.

 
11:15

Si tu me destines un tel sort, ah ! je te prie, fais-moi plutôt mourir, si j’ai trouvé grâce à tes yeux ! et que je n’aie plus cette misère en perspective ! »

TN

Que si tu agis ainsi à mon égard, mets-moi donc à mort si, maintenant, j’ai trouvé grâce et faveur à tes yeux. Ainsi je ne verrai point le malheur de ton peuple. »

 
11:16

L’Éternel répondit à Moïse : « Assemble-moi soixante-dix hommes entre les anciens d’Israël, que tu connaisses pour être des anciens du peuple et ses magistrats ; tu les amèneras devant la Tente d’assignation, et là ils se rangeront près de toi.

TN

Et *YYY* dit à Moïse : « Réunis-moi soixante-dix hommes d’entre les sages d’Israël, dont tu sais qu’ils sont les sages et les officiers du peuple. Tu les conduiras à la Tente de Réunion et ils s’y tiendront avec toi.

 
11:17

C’est là que je viendrai te parler, et je retirerai une partie de l’esprit qui est sur toi pour la faire reposer sur eux : alors ils porteront avec toi la charge du peuple, et tu ne la porteras plus à toi seul,

TN

Je me manifesterai par ma Parole et je parlerai là avec toi. Je ferai croitre l’esprit saint qui est avec toi pour le mettre sur eux. Ainsi ils porteront avec toi la charge du peuple et tu ne le porteras plus à toi seul.

 
11:18

Quant à ce peuple, tu lui diras : Tenez-vous prêts pour demain, vous mangerez de la chair, puisque vous avez sangloté aux oreilles de l’Éternel en disant : « Qui nous donnera de la viande à manger ? Nous étions plus heureux en Égypte ! » L’Éternel vous en donnera à manger, de la viande.

TN

Au peuple tu diras : Sanctifiez-vous pour demain, et vous mangerez de la viande, puisque vous avez pleuré aux oreilles de *YYY*, en disant : Ah ! qui nous donnera de la viande à manger, car nous étions bien en Égypte ! *YYY* va vous donner de la viande et vous (en) mangerez.

 
11:19

Ce n’est pas un jour ni deux que vous en mangerez ; ce n’est pas cinq jours, ni dix jours, ni vingt jours,

TN

Vous n’en mangerez pas un jour seulement, ni deux jours, ni cinq jours, ni vingt jours ;

 
11:20

mais un mois entier, tellement qu’elle vous ressortira de la gorge et vous deviendra en horreur; parce que vous avez outragé l’Éternel qui est au milieu de vous, et que vous avez pleuré devant lui en disant : Pourquoi sommes-nous sortis de l’Égypte ? »

TN

(mais) un mois entier, jusqu’au moment où elle vous sortira des narines et que vous l’aurez en horreur, pour vous être rebellés contre ce qu’avait décidé la Parole de *YYY* dont la glorieuse Shekinah demeure parmi vous, et avoir pleuré devant lui, en disant : Pourquoi donc sommes-nous sortis du pays d’Égypte ? »

 
11:21

Moïse repartit : « Six cent mille voyageurs composent le peuple dont je fais partie, et tu veux que je leur donne de la viande à manger pour un mois entier !

TN

Et Moïse dit : « Le peuple au milieu duquel je demeure est de six cent mille hommes de pied, et toi, par ta Parole, tu affirmes : Je vais vous donner de la viande et ils en mangeront tout un mois ! .

 
11:22

Faudra-t-il leur tuer brebis et bœufs, pour qu’ils en aient assez ? Leur amasser tous les poissons de la mer, pour qu’ils en aient assez ? »

TN

Si l’on abattait pour eux petit et gros bétail, est-ce que cela leur suffirait ? Si l’on ramassait pour eux tous les poissons de la mer, est-ce que cela leur suffirait ? »

 
11:23

Et l’Éternel dit à Moïse : « Est-ce que le bras de l’Éternel est trop court ? Tu verras bientôt si ma parole s’accomplit devant toi ou non. »

TN

Mais *YYY* dit à Moïse : « Y aurait-il devant *YYY* quelque déficience ? Vous allez maintenant voir si ma parole s’accomplit pour toi ou non ! »

 
11:24

Moïse se retira, et rapporta au peuple les paroles de l’Éternel ; puis il réunit soixante-dix hommes parmi les anciens du peuple et les rangea autour de la Tente.

TN

Moïse sortit alors et transmit au peuple toutes les paroles de *YYY* ; il rassembla soixante-dix hommes d’entre les hommes sages du peuple et les plaça tout autour du tabernacle.

 
11:25

L’Éternel descendit dans une nuée et lui parla, et, détournant une partie de l’esprit qui l’animait, la reporta sur ces soixante-dix personnages, sur les anciens. Et aussitôt que l’esprit se fut posé sur eux, ils prophétisèrent, mais ils ne le firent plus depuis.

TN

La gloire de la Shekinah de *YYY* se manifesta dans la nuée et lui parla. Il accrut (la mesure d’)esprit saint qui était sur lui et (en) mit sur les soixante-dix hommes sages. Or, dès que l’esprit saint eut reposé sur eux, ils se mirent à prophétiser sans plus s’arrêter.

 
11:26

Deux de ces hommes étaient restés dans le camp, l’un nommé Eldad, le second Médad. L’esprit se posa également sur eux, car ils étaient sur la liste, mais ne s’étaient pas rendus à la Tente ; et ils prophétisèrent dans le camp.

TN

Deux hommes étaient restés dans le camp, —le nom de l’un était Eldad et le nom du deuxième Meydad—, et l’esprit saint reposa sur eux. Eldad se mit à prophétiser, en disant : « Voici que des cailles montent de la mer et elles seront un piège pour.Israël. » Meydad de son côté prophétisait, en disant : « Voici que Moïse, le prophète, est enlevé du milieu du camp, et que Josué, fils de Noun, assure son office de chef après lui. » Et tous les deux prophétisaient ensemble et disaient : « À la fin des jours, Gog et Magog montent à Jérusalem et sont vaincus par le (litt: tombent par les mains du) roi Messie : pendant sept années, les enfants d’Israël feront du feu avec leurs armes et les charpentiers n’auront pas à sortir. » Or, ils faisaient partie des soixante-dix sages qui avaient été mis à part, et les soixante-dix sages ne sortirent point du camp tant qu’Eldad et Meydad prophétisaient dans le camp.

 
11:27

Un jeune homme courut l’annoncer à Moïse, en disant : « Eldad et Médad prophétisent dans le camp. »

TN

Un jeune garçon s’empressa d’aller l’annoncer à Moïse, en disant : « Eldad et Meydad prophétisent dans le camp ! »

 
11:28

Alors Josué, fils de Noun, serviteur de Moïse depuis sa jeunesse, prit la parole et dit : « Mon maître Moïse, empêche-les ! »

TN

Josué, fils de Noun, serviteur de Moïse depuis son adolescence, prit la parole et dit : « Moïse, mon seigneur, retire-leur l’esprit saint ! ».

 
11:29

Moïse lui répondit : « Tu es bien zélé pour moi ! Ah ! plût au Ciel que tout le peuple de Dieu se composât de prophètes, que l’Éternel fit reposer son esprit sur eux ! »

TN

Mais Moïse lui dit : « Serais-tu jaloux pour moi ? Ah, qui fera que tout le peuple de *YYY* devienne des prophètes, si *YYY* mettait sur eux son esprit saint ! ».

 
 

Septième portion (11:30-12:16)

11:30

Et Moïse rentra dans le camp, ainsi que les anciens d’Israël.

TN

Puis Moïse regagna le camp, lui et les sages d’Israël.

 
11:31

Cependant un vent s’éleva de par l’Éternel, qui suscita des cailles du côté de la mer, et les abattit sur le camp dans un rayon d’une journée de part et d’autre, autour du camp, et à la hauteur de deux coudées environ sur le sol.

TN

Un vent s’éleva, de devant *YYY*, qui transporta des cailles depuis la mer (et les répandit sur le camp, à près d’un jour de marche d’un côté) et d’un jour de marche de l’autre côté, tout autour du camp, et à une hauteur de près de deux coudées au-dessus de la surface de la terre.

 
11:32

Le peuple s’occupa tout ce jour-là, toute la nuit, et toute la journée du lendemain, à ramasser les cailles; celui qui en recueillit le moins en eut encore dix hômer. Et ils se mirent à les étaler autour du camp.

TN

Le peuple se leva tout ce jour-là, toute la nuit et tout le jour suivant et ils ramassèrent les cailles. Celui qui en ramassa le moins en eut dix korin. Ils les étalèrent par couches tout autour du camp.

 
11:33

La chair était encore entre leurs dents, elle n’était pas encore consommée, lorsque la colère du Seigneur éclata contre le peuple, et le Seigneur frappa le peuple d’une mortalité très considérable.

TN

La viande était encore entre leurs dents, elle n’avait pas encore disparu que la colère de *YYY* s’enflamma contre le peuple et (*YYY*) en frappa un très grand nombre.

 
11:34

On donna à ce lieu le nom de Kibroth-Hattaava2, parce que c’est là qu’on ensevelit ce peuple pris de convoitise.

TN

Moïse appela cet endroit du nom de Quibrey-Sheeltah, parce qu’on y enterra les gens qui avaient cédé à leur convoitise.

 
11:35

De Kibroth-Hattaava, le peuple partit pour Hacêroth, et il s’arrêta à Hacéroth.

TN

De Quibrey-Tahmudtah, le peuple partit pour Haséroth, et il s’établit à Haséroth.

 
12:1

Miriam et Aaron médirent de Moïse, à cause de la femme éthiopienne qu’il avait épousée, car il avait épousé une Éthiopienne,

TN

Miryam et Aaron parlèrent contre Moïse, au sujet de la femme coushite qu’il avait prise. Or, voici que la femme « coushite » (n’)était (autre que) Séphorah ; mais (on l’appelait ainsi, car) de même que le coushite se distingue par son corps de toutes les (autres) créatures, ainsi Séphorah, la femme de Moïse, était (particulièrement) jolie d’apparence et belle d’aspect, et distinguée en bonnes œuvres sur toutes les femmes de cette génération.

 
12:2

et ils dirent : « Est-ce que l’Éternel n’a parlé qu’à Moïse, uniquement ? ne nous a-t-il pas parlé, à nous aussi ? » L’Éternel les entendit.

TN

Ils disaient : « Est-ce seulement avec Moïse que *YYY* a parlé ? N’a-t-il point parlé avec nous aussi ? » Ce qui fut entendu devant *YYY*.

 
12:3

Or, cet homme, Moïse, était fort humble, plus qu’aucun homme qui fût sur la terre.

TN

Or Moïse était un homme très humble, plus que tous les hommes (litt : les fils d’homme) qu’il y a sur la face de la terre.

 
12:4

Soudain l’Éternel dit à Moïse, à Aaron et à Miriam : « Rendez-vous tous trois à la Tente d’assignation ! » Et ils s’y rendirent tous trois.

TN

Soudain, *YYY* dit à Moïse, à Aaron (et à Miryam : « Sortez tous les trois vers la Tente de Réunion) ». Et ils sortirent tous trois.

 
12:5

L’Éternel descendit dans une colonne nébuleuse, s’arrêta à l’entrée de la Tente, et appela Aaron et Miriam, qui sortirent tous deux;

TN

La Gloire de la Shekinah de *YYY* apparut alors dans la colonne de nuée et se tint à l’entrée du tabernacle. Il appela Aaron et Miryam qui sortirent tous les deux.

 
12:6

et il dit : « Écoutez bien mes paroles : S’il n’était que votre prophète, moi. Éternel, je me manifesterais à lui par une vision, c’est en songe que je m’entretiendrais avec lui.

TN

Il dit : « Écoutez donc mes paroles ! S’il y a parmi vous un prophète (moi), *YYY*, je me manifeste à lui en visions et parle avec lui en songes.

 
12:7

Mais non : Moïse est mon serviteur; do toute ma maison c’est le plus dévoué.

TN

Mais mon serviteur Moïse n’est point comme tous les (autres) prophètes. Dans le monde entier que j’ai créé, il est homme de confiance.

 
12:8

Je lui parle face à face, dans une claire apparition et sans énigmes; c’est l’image de Dieu même qu’il contemple. Pourquoi donc n’avez-vous pas craint de parler contre mon serviteur, contre Moïse ? »

TN

De vive voix, (je me suis entretenu) avec lui, en vision et non en apparences, et c’est la ressemblance de (devant) *YYY* qu’il a contemplée. Alors pourquoi ne craignez-vous pas de parler contre mon serviteur Moïse ? »

 
12:9

La colère de l’Éternel éclata ainsi contre eux, et il se retira.

TN

La colère de *YYY* s’enflamma contre eux et il s’en alla.

 
12:10

La nuée ayant disparu de dessus la Tente, Miriam se trouva couverte de lèpre, blanche comme la neige. Aaron se tourna vers Miriam, et la vit lépreuse.

TN

La nuée se retira d’au-dessus du tabernacle et voici que Miryam fut [frappée d’une lèpre blanche comme neige. Aaron considéra Miryam et voici qu’elle était lépreuse].

 
12:11

Et Aaron dit à Moïse : « Pitié, mon Seigneur ! de grâce, ne nous impute pas à péché notre démence et notre faute !

TN

Aaron dit à Moïse : « Je t’en prie, mon seigneur ! Ne nous impute pas la faute à laquelle nous nous sommes laissés aller et le péché que nous avons commis.

 
12:12

Oh ! qu’elle ne ressemble pas à un mort-né qui, dès sa sortie du sein de sa mère, a une partie de son corps consumée ! »

TN

De grâce, que Miryam ne soit point impure (rendant tout impur) dans la tente comme les morts ! Voici qu’elle est semblable à l’enfant qui a passé neuf mois dans les entrailles de sa mère, dans l’eau et le feu, sans aucun dommage, et qui, au moment de sortir (pour venir) au monde, a le corps (litt: la chair) à demi rongé. Pareillement, quand nous étions réduits en servitude en Égypte, puis à nouveau vagant dans le désert, notre sœur était témoin de notre servitude, et quand arrive le temps fixé pour entrer en possession du pays, pourquoi serait-elle écartée de nous ? Intercède au sujet de la chair morte qu’elle porte sur elle pour qu’elle revive ! Pourquoi a-t-on fait le mérite ? »

 
12:13

Et Moïse implora l’Éternel en disant; «Seigneur, oh ! guéris-la, de grâce ! »

TN

Alors Moïse se mit en prière devant *YYY* et dit : « De grâce, par ta miséricorde, *YYY*, Dieu bon et compatissant, guéris-la ! ».

 
12:14

L’Éternel répondit à Moïse ; « Si son père lui eût craché au visage, n’en serait-elle pas mortifiée durant sept jours ? Qu’elle soit donc séquestrée sept jours hors du camp, et ensuite elle y sera admise. »

TN

*YYY* dit à Moïse : « Si son père l’avait sévèrement réprimandée, il serait juste qu’elle s’humilie devant lui pendant sept jours. Qu’elle soit (done) reléguée sept jours hors du camp ; après quoi elle sera guérie ! ».

 
12:15

Miriam fut séquestrée hors du camp pendant sept jours ; et le peuple ne partit que lorsque Miriam eut été réintégrée.

TN

Et Miryam fut reléguée hors du camp pendant sept jours. Le peuple ne partit point avant que Miryam ne fut guérie.

 
12:16

Après cela, le peuple partit de Hacêroth, et ils campèrent dans le désert de Pharan.

TN

Bien que Miryam, la prophétesse, eût mérité d’être punie de la lèpre, il y a, (dans son cas) pour les sages et ceux qui gardent la Loi un riche enseignement ; à savoir, qu’un homme qui accomplit un précepte mineur reçoit pour lui une grande récompense. C’est parce que Miryam était restée debout sur la rive du fleuve pour savoir ce que serait le sort de Moïse, qu’Israël —soixante myriades, soit un total de quatre-vingts légions— les nuées de la Gloire et le puits ne bougèrent point et ne partirent pas de leur place avant que Miryam, la prophétesse, ne fut guérie de sa lèpre. [Mais après que (Miryam), la prophétesse, eût été guérie de sa lèpre, après cela], le peuple partit de Haséroth ; et ils campèrent dans le désert de Paran.

 
 

Maftir (12:14-16)

12:14

L’Éternel répondit à Moïse ; « Si son père lui eût craché au visage, n’en serait-elle pas mortifiée durant sept jours ? Qu’elle soit donc séquestrée sept jours hors du camp, et ensuite elle y sera admise. »

TN

*YYY* dit à Moïse : « Si son père l’avait sévèrement réprimandée, il serait juste qu’elle s’humilie devant lui pendant sept jours. Qu’elle soit (done) reléguée sept jours hors du camp ; après quoi elle sera guérie ! ».

 
12:15

Miriam fut séquestrée hors du camp pendant sept jours ; et le peuple ne partit que lorsque Miriam eut été réintégrée.

TN

Et Miryam fut reléguée hors du camp pendant sept jours. Le peuple ne partit point avant que Miryam ne fut guérie.

 
12:16

Après cela, le peuple partit de Hacêroth, et ils campèrent dans le désert de Pharan.

TN

Bien que Miryam, la prophétesse, eût mérité d’être punie de la lèpre, il y a, (dans son cas) pour les sages et ceux qui gardent la Loi un riche enseignement ; à savoir, qu’un homme qui accomplit un précepte mineur reçoit pour lui une grande récompense. C’est parce que Miryam était restée debout sur la rive du fleuve pour savoir ce que serait le sort de Moïse, qu’Israël —soixante myriades, soit un total de quatre-vingts légions— les nuées de la Gloire et le puits ne bougèrent point et ne partirent pas de leur place avant que Miryam, la prophétesse, ne fut guérie de sa lèpre. [Mais après que (Miryam), la prophétesse, eût été guérie de sa lèpre, après cela], le peuple partit de Haséroth ; et ils campèrent dans le désert de Paran.

 

Notes de la traduction du Rabbinat français

1« Embrasement. »

2« Sépulcres de la concupiscence. »

Traductions françaises :

Roger Le Déaut dans : Alejandro Díez Macho (dir), Neophyti : Targum Palestinense MS de la Biblioteca Vaticana, Consejo superior de investigaciones cientificas. Tomo 4. Numeros. Madrid, 1974 : p.343-490. [Version numérisée : archive.org].

La Bible – traduite du texte original par les membres du Rabbinat français sous la direction de M. Zadoc Kahn Grand Rabbin. Tome Ier : Pentateuque – Premiers Prophètes. Paris (Durlacher), 1899. [Version numérisée : National Library of Israel].

Retour en haut