Septième jour de Pessa’h (shabbat), traduction du Rabbinat français (dir. Zadoc Kahn)

חומש בצרפתית | Ḥoumaš en français
Édition bilingue de la Torah, des Haftarot et des cinq Méguilot avec les traductions de Samuel Cahen (1831-1851) et du Rabbinat français (1899-1906). Rites ashkénazes, séfarades et ‘Habad.

Septième jour de Pessa’h (shabbat) / פֶּסַח ז׳ (בְּשַׁבָּת)

Si le Septième jour de Pessa’h coïncide avec un jour de la semaine, la lecture de la Torah (Shemot 13:17-15:26) est divisée en cinq portions contre sept le shabbat. Le Maftir et la Haftara ne changent pas. Voir : Pessa’h VII/Semaine.

Première portion (13:17-19)

 

וַיְהִ֗י בְּשַׁלַּ֣ח פַּרְעֹה֮ אֶת־הָעָם֒ וְלֹא־נָחָ֣ם אֱלֹהִ֗ים דֶּ֚רֶךְ אֶ֣רֶץ פְּלִשְׁתִּ֔ים כִּ֥י קָר֖וֹב ה֑וּא כִּ֣י ׀ אָמַ֣ר אֱלֹהִ֗ים פֶּֽן־יִנָּחֵ֥ם הָעָ֛ם בִּרְאֹתָ֥ם מִלְחָמָ֖ה וְשָׁ֥בוּ מִצְרָֽיְמָה׃

13:17

Or, lorsque Pharaon eut laissé partir le peuple, Dieu ne les dirigea point par le pays des Philistins, lequel est rapproché ; parce que Dieu disait : « Le peuple pourrait se raviser à la vue de la guerre, et retourner en Égypte. »

 

וַיַּסֵּ֨ב אֱלֹהִ֧ים ׀ אֶת־הָעָ֛ם דֶּ֥רֶךְ הַמִּדְבָּ֖ר יַם־ס֑וּף וַחֲמֻשִׁ֛ים עָל֥וּ בְנֵי־יִשְׂרָאֵ֖ל מֵאֶ֥רֶץ מִצְרָֽיִם׃

13:18

Dieu fit donc dévier le peuple du côté du désert, vers la mer des Joncs, et les enfants d’Israël partirent en bon ordre du pays d’Égypte.

 

וַיִּקַּ֥ח מֹשֶׁ֛ה אֶת־עַצְמ֥וֹת יוֹסֵ֖ף עִמּ֑וֹ כִּי֩ הַשְׁבֵּ֨עַ הִשְׁבִּ֜יעַ אֶת־בְּנֵ֤י יִשְׂרָאֵל֙ לֵאמֹ֔ר פָּקֹ֨ד יִפְקֹ֤ד אֱלֹהִים֙ אֶתְכֶ֔ם וְהַעֲלִיתֶ֧ם אֶת־עַצְמֹתַ֛י מִזֶּ֖ה אִתְּכֶֽם׃

13:19

Moïse emporta en même temps les ossements de Joseph ; car celui-ci avait formellement adjuré les enfants d’Israël, en disant : « Dieu ne manquera pas de vous visiter, et alors vous emporterez mes os de ce pays. »

 

Deuxième portion (13:20-22)

 

וַיִּסְע֖וּ מִסֻּכֹּ֑ת וַיַּחֲנ֣וּ בְאֵתָ֔ם בִּקְצֵ֖ה הַמִּדְבָּֽר׃

13:20

Ils décampèrent de Soukkoth et vinrent camper à Êtham, à l’extrémité du désert.

 

וַֽיהֹוָ֡ה הֹלֵךְ֩ לִפְנֵיהֶ֨ם יוֹמָ֜ם בְּעַמּ֤וּד עָנָן֙ לַנְחֹתָ֣ם הַדֶּ֔רֶךְ וְלַ֛יְלָה בְּעַמּ֥וּד אֵ֖שׁ לְהָאִ֣יר לָהֶ֑ם לָלֶ֖כֶת יוֹמָ֥ם וָלָֽיְלָה׃

13:21

L’Éternel les guidait, le jour, par une colonne de nuée qui leur indiquait le chemin ; la nuit, par une colonne de feu destinée à les éclairer, afin qu’ils pussent marcher jour et nuit.

 

לֹֽא־יָמִ֞ישׁ עַמּ֤וּד הֶֽעָנָן֙ יוֹמָ֔ם וְעַמּ֥וּד הָאֵ֖שׁ לָ֑יְלָה לִפְנֵ֖י הָעָֽם׃ {פ}

13:22

La colonne de nuée, le jour, et la colonne de feu, la nuit, ne cessaient de précéder le peuple.

 

Troisième portion (14:1-4)

 

וַיְדַבֵּ֥ר יְהֹוָ֖ה אֶל־מֹשֶׁ֥ה לֵּאמֹֽר׃

14:1

L’Éternel parla ainsi à Moïse :

 

דַּבֵּר֮ אֶל־בְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵל֒ וְיָשֻׁ֗בוּ וְיַחֲנוּ֙ לִפְנֵי֙ פִּ֣י הַחִירֹ֔ת בֵּ֥ין מִגְדֹּ֖ל וּבֵ֣ין הַיָּ֑ם לִפְנֵי֙ בַּ֣עַל צְפֹ֔ן נִכְח֥וֹ תַחֲנ֖וּ עַל־הַיָּֽם׃

14:2

« Dis aux enfants d’Israël de remonter et de camper en face de Pi-Hahiroth, entre Migdol et la mer ; devant Baal-Cefôn, à l’opposite, vous camperez au bord de la mer.

 

וְאָמַ֤ר פַּרְעֹה֙ לִבְנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֔ל נְבֻכִ֥ים הֵ֖ם בָּאָ֑רֶץ סָגַ֥ר עֲלֵיהֶ֖ם הַמִּדְבָּֽר׃

14:3

Pharaon se dira que les enfants d’Israël sont égarés dans ce pays ; que le désert les emprisonne.

 

וְחִזַּקְתִּ֣י אֶת־לֵב־פַּרְעֹה֮ וְרָדַ֣ף אַחֲרֵיהֶם֒ וְאִכָּבְדָ֤ה בְּפַרְעֹה֙ וּבְכׇל־חֵיל֔וֹ וְיָדְע֥וּ מִצְרַ֖יִם כִּֽי־אֲנִ֣י יְהֹוָ֑ה וַיַּֽעֲשׂוּ־כֵֽן׃

14:4

Et je raffermirai le cœur de Pharaon, et il les poursuivra ; puis j’accablerai de ma puissance Pharaon avec toute son armée, et les Égyptiens apprendront que je suis l’Éternel. » Ils obéirent.

 

Quatrième portion (14:5-8)

 

וַיֻּגַּד֙ לְמֶ֣לֶךְ מִצְרַ֔יִם כִּ֥י בָרַ֖ח הָעָ֑ם וַ֠יֵּהָפֵ֠ךְ לְבַ֨ב פַּרְעֹ֤ה וַעֲבָדָיו֙ אֶל־הָעָ֔ם וַיֹּֽאמְרוּ֙ מַה־זֹּ֣את עָשִׂ֔ינוּ כִּֽי־שִׁלַּ֥חְנוּ אֶת־יִשְׂרָאֵ֖ל מֵעׇבְדֵֽנוּ׃

14:5

On rapporta au roi d’Égypte que le peuple s’enfuyait. Alors les dispositions de Pharaon et de ses serviteurs changèrent à l’égard de ce peuple, et ils dirent : « Qu’avons-nous fait là, d’affranchir les Israélites de notre sujétion ! »

 

וַיֶּאְסֹ֖ר אֶת־רִכְבּ֑וֹ וְאֶת־עַמּ֖וֹ לָקַ֥ח עִמּֽוֹ׃

14:6

Il fit atteler son char, emmena avec lui son peuple ;

 

וַיִּקַּ֗ח שֵׁשׁ־מֵא֥וֹת רֶ֙כֶב֙ בָּח֔וּר וְכֹ֖ל רֶ֣כֶב מִצְרָ֑יִם וְשָׁלִשִׁ֖ם עַל־כֻּלּֽוֹ׃

14:7

prit six cents chars d’élite et tous les chariots d’Égypte, tous couverts de guerriers.

 

וַיְחַזֵּ֣ק יְהֹוָ֗ה אֶת־לֵ֤ב פַּרְעֹה֙ מֶ֣לֶךְ מִצְרַ֔יִם וַיִּרְדֹּ֕ף אַחֲרֵ֖י בְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֑ל וּבְנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֔ל יֹצְאִ֖ים בְּיָ֥ד רָמָֽה׃

14:8

L’Éternel fortifia le cœur de Pharaon, roi d’Égypte, qui se mit à la poursuite des enfants d’Israël. Cependant les Israélites s’avançaient triomphants.

 

Cinquième portion (14:9-14)

 

וַיִּרְדְּפ֨וּ מִצְרַ֜יִם אַחֲרֵיהֶ֗ם וַיַּשִּׂ֤יגוּ אוֹתָם֙ חֹנִ֣ים עַל־הַיָּ֔ם כׇּל־סוּס֙ רֶ֣כֶב פַּרְעֹ֔ה וּפָרָשָׁ֖יו וְחֵיל֑וֹ עַל־פִּי֙ הַֽחִירֹ֔ת לִפְנֵ֖י בַּ֥עַל צְפֹֽן׃

14:9

Les Égyptiens qui les poursuivaient les rencontrèrent, campés sur le rivage ; tous les attelages de Pharaon, ses cavaliers, son armée, les joignirent près de Pi-Hahiroth, devant Baal-Cefôn.

 

וּפַרְעֹ֖ה הִקְרִ֑יב וַיִּשְׂאוּ֩ בְנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֨ל אֶת־עֵינֵיהֶ֜ם וְהִנֵּ֥ה מִצְרַ֣יִם ׀ נֹסֵ֣עַ אַחֲרֵיהֶ֗ם וַיִּֽירְאוּ֙ מְאֹ֔ד וַיִּצְעֲק֥וּ בְנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֖ל אֶל־יְהֹוָֽה׃

14:10

Comme Pharaon approchait, les enfants d’Israël levèrent les yeux, et voici que l’Égyptien était à leur poursuite ; remplis d’effroi, les Israélites jetèrent des cris vers l’Éternel.

 

וַיֹּאמְרוּ֮ אֶל־מֹשֶׁה֒ הֲֽמִבְּלִ֤י אֵין־קְבָרִים֙ בְּמִצְרַ֔יִם לְקַחְתָּ֖נוּ לָמ֣וּת בַּמִּדְבָּ֑ר מַה־זֹּאת֙ עָשִׂ֣יתָ לָּ֔נוּ לְהוֹצִיאָ֖נוּ מִמִּצְרָֽיִם׃

14:11

Et ils dirent à Moïse : « Est-ce faute de trouver des sépulcres en Égypte que tu nous as conduits mourir dans le désert ? Quel bien nous as-tu fait, en nous tirant de l’Égypte ?

 

הֲלֹא־זֶ֣ה הַדָּבָ֗ר אֲשֶׁר֩ דִּבַּ֨רְנוּ אֵלֶ֤יךָ בְמִצְרַ֙יִם֙ לֵאמֹ֔ר חֲדַ֥ל מִמֶּ֖נּוּ וְנַֽעַבְדָ֣ה אֶת־מִצְרָ֑יִם כִּ֣י ט֥וֹב לָ֙נוּ֙ עֲבֹ֣ד אֶת־מִצְרַ֔יִם מִמֻּתֵ֖נוּ בַּמִּדְבָּֽר׃

14:12

N’est-ce pas ainsi que nous te parlions en Égypte, disant : « Laisse-nous servir les Égyptiens » ? De fait, mieux valait pour nous être esclaves des Égyptiens, que de périr dans le désert. »

 

וַיֹּ֨אמֶר מֹשֶׁ֣ה אֶל־הָעָם֮ אַל־תִּירָ֒אוּ֒ הִֽתְיַצְּב֗וּ וּרְאוּ֙ אֶת־יְשׁוּעַ֣ת יְהֹוָ֔ה אֲשֶׁר־יַעֲשֶׂ֥ה לָכֶ֖ם הַיּ֑וֹם כִּ֗י אֲשֶׁ֨ר רְאִיתֶ֤ם אֶת־מִצְרַ֙יִם֙ הַיּ֔וֹם לֹ֥א תֹסִ֛פוּ לִרְאֹתָ֥ם ע֖וֹד עַד־עוֹלָֽם׃

14:13

Moïse répondit au peuple : « Soyez sans crainte ! attendez, et vous serez témoins de l’assistance que l’Éternel vous procurera en ce jour ! Certes, si vous avez vu les Égyptiens aujourd’hui, vous ne les reverrez plus jamais.

 

יְהֹוָ֖ה יִלָּחֵ֣ם לָכֶ֑ם וְאַתֶּ֖ם תַּחֲרִשֽׁוּן׃ {פ}

14:14

L’Éternel combattra pour vous ; et vous, tenez-vous tranquilles ! »

 

Sixième portion (14:15-25)

 

וַיֹּ֤אמֶר יְהֹוָה֙ אֶל־מֹשֶׁ֔ה מַה־תִּצְעַ֖ק אֵלָ֑י דַּבֵּ֥ר אֶל־בְּנֵי־יִשְׂרָאֵ֖ל וְיִסָּֽעוּ׃

14:15

L’Éternel dit à Moïse : « Pourquoi m’implores-tu ? ordonne aux enfants d’Israël de se mettre en marche.

 

וְאַתָּ֞ה הָרֵ֣ם אֶֽת־מַטְּךָ֗ וּנְטֵ֧ה אֶת־יָדְךָ֛ עַל־הַיָּ֖ם וּבְקָעֵ֑הוּ וְיָבֹ֧אוּ בְנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֛ל בְּת֥וֹךְ הַיָּ֖ם בַּיַּבָּשָֽׁה׃

14:16

Et toi, lève ta verge, dirige ta main vers la mer, et divise-la ; et les enfants d’Israël entreront au milieu de la mer à pied sec.

 

וַאֲנִ֗י הִנְנִ֤י מְחַזֵּק֙ אֶת־לֵ֣ב מִצְרַ֔יִם וְיָבֹ֖אוּ אַחֲרֵיהֶ֑ם וְאִכָּבְדָ֤ה בְּפַרְעֹה֙ וּבְכׇל־חֵיל֔וֹ בְּרִכְבּ֖וֹ וּבְפָרָשָֽׁיו׃

14:17

De mon côté, je vais affermir le cœur des Égyptiens pour qu’ils y entrent après eux ; et alors j’accablerai Pharaon et son armée entière, ses chars et sa cavalerie.

 

וְיָדְע֥וּ מִצְרַ֖יִם כִּי־אֲנִ֣י יְהֹוָ֑ה בְּהִכָּבְדִ֣י בְּפַרְעֹ֔ה בְּרִכְבּ֖וֹ וּבְפָרָשָֽׁיו׃

14:18

Les Égyptiens reconnaîtront que je suis l’Éternel, quand j’accablerai Pharaon, ses chars et ses cavaliers. »

 

וַיִּסַּ֞ע מַלְאַ֣ךְ הָאֱלֹהִ֗ים הַהֹלֵךְ֙ לִפְנֵי֙ מַחֲנֵ֣ה יִשְׂרָאֵ֔ל וַיֵּ֖לֶךְ מֵאַחֲרֵיהֶ֑ם וַיִּסַּ֞ע עַמּ֤וּד הֶֽעָנָן֙ מִפְּנֵיהֶ֔ם וַיַּֽעֲמֹ֖ד מֵאַחֲרֵיהֶֽם׃

14:19

Le messager de Dieu, qui marchait en avant du camp d’Israël, passa derrière eux : la colonne nébuleuse cessa d’être à leur tête, et se fixa en arrière.

 

וַיָּבֹ֞א בֵּ֣ין ׀ מַחֲנֵ֣ה מִצְרַ֗יִם וּבֵין֙ מַחֲנֵ֣ה יִשְׂרָאֵ֔ל וַיְהִ֤י הֶֽעָנָן֙ וְהַחֹ֔שֶׁךְ וַיָּ֖אֶר אֶת־הַלָּ֑יְלָה וְלֹא־קָרַ֥ב זֶ֛ה אֶל־זֶ֖ה כׇּל־הַלָּֽיְלָה׃

14:20

Elle passa ainsi entre le camp égyptien et celui des Israélites : pour les uns il y eut nuée et ténèbres, pour les autres la nuit fut éclairée ; et, de toute la nuit, les uns n’approchèrent point des autres.

 

וַיֵּ֨ט מֹשֶׁ֣ה אֶת־יָדוֹ֮ עַל־הַיָּם֒ וַיּ֣וֹלֶךְ יְהֹוָ֣ה ׀ אֶת־הַ֠יָּ֠ם בְּר֨וּחַ קָדִ֤ים עַזָּה֙ כׇּל־הַלַּ֔יְלָה וַיָּ֥שֶׂם אֶת־הַיָּ֖ם לֶחָרָבָ֑ה וַיִּבָּקְע֖וּ הַמָּֽיִם׃

14:21

Moïse étendit sa main sur la mer, et l’Éternel fit reculer la mer, toute la nuit, par un vent d’est impétueux, et il mit la mer à sec, et les eaux furent divisées.

 

וַיָּבֹ֧אוּ בְנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֛ל בְּת֥וֹךְ הַיָּ֖ם בַּיַּבָּשָׁ֑ה וְהַמַּ֤יִם לָהֶם֙ חוֹמָ֔ה מִֽימִינָ֖ם וּמִשְּׂמֹאלָֽם׃

14:22

Les enfants d’Israël entrèrent au milieu de la mer, dans son lit desséché, les eaux se dressant en muraille à leur droite et à leur gauche.

 

וַיִּרְדְּפ֤וּ מִצְרַ֙יִם֙ וַיָּבֹ֣אוּ אַחֲרֵיהֶ֔ם כֹּ֚ל ס֣וּס פַּרְעֹ֔ה רִכְבּ֖וֹ וּפָרָשָׁ֑יו אֶל־תּ֖וֹךְ הַיָּֽם׃

14:23

Les Égyptiens les poursuivirent, et tous les chevaux de Pharaon, ses chariots, ses cavaliers, entrèrent à leur suite au milieu de la mer.

 

וַֽיְהִי֙ בְּאַשְׁמֹ֣רֶת הַבֹּ֔קֶר וַיַּשְׁקֵ֤ף יְהֹוָה֙ אֶל־מַחֲנֵ֣ה מִצְרַ֔יִם בְּעַמּ֥וּד אֵ֖שׁ וְעָנָ֑ן וַיָּ֕הׇם אֵ֖ת מַחֲנֵ֥ה מִצְרָֽיִם׃

14:24

Or, à la dernière veille, l’Éternel fit peser sur l’armée égyptienne une colonne de feu et une nuée, et jeta la perturbation dans l’armée égyptienne ;

 

וַיָּ֗סַר אֵ֚ת אֹפַ֣ן מַרְכְּבֹתָ֔יו וַֽיְנַהֲגֵ֖הוּ בִּכְבֵדֻ֑ת וַיֹּ֣אמֶר מִצְרַ֗יִם אָנ֙וּסָה֙ מִפְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֔ל כִּ֣י יְהֹוָ֔ה נִלְחָ֥ם לָהֶ֖ם בְּמִצְרָֽיִם׃ {פ}

14:25

et il détacha les roues de ses chars, les faisant ainsi avancer pesamment. Alors l’Égyptien s’écria : « Fuyons devant Israël, car l’Éternel combat pour eux contre l’Égypte ! »

 

Septième portion (14:26-15:26)

 

וַיֹּ֤אמֶר יְהֹוָה֙ אֶל־מֹשֶׁ֔ה נְטֵ֥ה אֶת־יָדְךָ֖ עַל־הַיָּ֑ם וְיָשֻׁ֤בוּ הַמַּ֙יִם֙ עַל־מִצְרַ֔יִם עַל־רִכְבּ֖וֹ וְעַל־פָּרָשָֽׁיו׃

14:26

Le Seigneur dit à Moïse : « Étends ta main sur la mer, et les eaux rebrousseront sur l’Égyptien, sur ses chars et sur ses cavaliers. »

 

וַיֵּט֩ מֹשֶׁ֨ה אֶת־יָד֜וֹ עַל־הַיָּ֗ם וַיָּ֨שׇׁב הַיָּ֜ם לִפְנ֥וֹת בֹּ֙קֶר֙ לְאֵ֣יתָנ֔וֹ וּמִצְרַ֖יִם נָסִ֣ים לִקְרָאת֑וֹ וַיְנַעֵ֧ר יְהֹוָ֛ה אֶת־מִצְרַ֖יִם בְּת֥וֹךְ הַיָּֽם׃

14:27

Moïse étendit sa main sur la mer, et la mer, aux approches du matin, reprit son niveau comme les Égyptiens s’élançaient en avant ; et le Seigneur précipita les Égyptiens au sein de la mer.

 

וַיָּשֻׁ֣בוּ הַמַּ֗יִם וַיְכַסּ֤וּ אֶת־הָרֶ֙כֶב֙ וְאֶת־הַפָּ֣רָשִׁ֔ים לְכֹל֙ חֵ֣יל פַּרְעֹ֔ה הַבָּאִ֥ים אַחֲרֵיהֶ֖ם בַּיָּ֑ם לֹֽא־נִשְׁאַ֥ר בָּהֶ֖ם עַד־אֶחָֽד׃

14:28

Les eaux, en refluant, submergèrent chariots, cavalerie, toute l’armée de Pharaon qui était entrée à leur suite dans la mer ; pas un d’entre eux n’échappa.

 

וּבְנֵ֧י יִשְׂרָאֵ֛ל הָלְכ֥וּ בַיַּבָּשָׁ֖ה בְּת֣וֹךְ הַיָּ֑ם וְהַמַּ֤יִם לָהֶם֙ חֹמָ֔ה מִֽימִינָ֖ם וּמִשְּׂמֹאלָֽם׃

14:29

Pour les enfants d’Israël, ils s’étaient avancés à pied sec au milieu de la mer, ayant les eaux, comme un mur, à leur droite et à leur gauche.

 

וַיּ֨וֹשַׁע יְהֹוָ֜ה בַּיּ֥וֹם הַה֛וּא אֶת־יִשְׂרָאֵ֖ל מִיַּ֣ד מִצְרָ֑יִם וַיַּ֤רְא יִשְׂרָאֵל֙ אֶת־מִצְרַ֔יִם מֵ֖ת עַל־שְׂפַ֥ת הַיָּֽם׃

14:30

L’Éternel, en ce jour, sauva Israël de la main de l’Égypte ; Israël vit l’Égyptien gisant sur le rivage de la mer.

 

וַיַּ֨רְא יִשְׂרָאֵ֜ל אֶת־הַיָּ֣ד הַגְּדֹלָ֗ה אֲשֶׁ֨ר עָשָׂ֤ה יְהֹוָה֙ בְּמִצְרַ֔יִם וַיִּֽירְא֥וּ הָעָ֖ם אֶת־יְהֹוָ֑ה וַיַּֽאֲמִ֙ינוּ֙ בַּֽיהֹוָ֔ה וּבְמֹשֶׁ֖ה עַבְדּֽוֹ׃ {פ}

14:31

Israël reconnut alors la haute puissance que le Seigneur avait déployée sur l’Égypte, et le peuple révéra le Seigneur ; et ils eurent foi en l’Éternel et en Moïse, son serviteur.

 

אָ֣ז יָשִֽׁיר־מֹשֶׁה֩ וּבְנֵ֨י יִשְׂרָאֵ֜ל אֶת־הַשִּׁירָ֤ה הַזֹּאת֙ לַֽיהֹוָ֔ה וַיֹּאמְר֖וּ לֵאמֹ֑ר         אָשִׁ֤ירָה לַֽיהֹוָה֙ כִּֽי־גָאֹ֣ה גָּאָ֔ה         ס֥וּס וְרֹכְב֖וֹ רָמָ֥ה בַיָּֽם׃        

15:1

Alors Moïse et les enfants d’Israël chantèrent l’hymne suivant à l’Éternel. Ils dirent : « Chantons l’Éternel, il est souverainement grand ; Coursier et cavalier, il les a lancés dans la mer.

 

עׇזִּ֤י וְזִמְרָת֙ יָ֔הּ וַֽיְהִי־לִ֖י לִֽישׁוּעָ֑ה         זֶ֤ה אֵלִי֙ וְאַנְוֵ֔הוּ         אֱלֹהֵ֥י אָבִ֖י וַאֲרֹמְמֶֽנְהוּ׃        

15:2

Il est ma force et ma gloire, l’Éternel ! Je lui dois mon salut. Voilà mon Dieu, je lui rends hommage ; Le Dieu de mon père, et je le glorifie.

 

יְהֹוָ֖ה אִ֣ישׁ מִלְחָמָ֑ה יְהֹוָ֖ה שְׁמֽוֹ׃        

15:3

L’Éternel est le maître des batailles ; Éternel est son nom !

 

מַרְכְּבֹ֥ת פַּרְעֹ֛ה וְחֵיל֖וֹ יָרָ֣ה בַיָּ֑ם         וּמִבְחַ֥ר שָֽׁלִשָׁ֖יו טֻבְּע֥וּ בְיַם־סֽוּף׃        

15:4

Les chars de Pharaon et son armée, Il les a précipités dans la mer ; L’élite de ses combattants Se sont noyés dans la mer des Joncs.

 

תְּהֹמֹ֖ת יְכַסְיֻ֑מוּ יָרְד֥וּ בִמְצוֹלֹ֖ת כְּמוֹ־אָֽבֶן׃        

15:5

L’abîme s’est fermé sur eux ; Au fond du gouffre ils sont tombés comme une pierre.

 

יְמִֽינְךָ֣ יְהֹוָ֔ה נֶאְדָּרִ֖י בַּכֹּ֑חַ         יְמִֽינְךָ֥ יְהֹוָ֖ה תִּרְעַ֥ץ אוֹיֵֽב׃        

15:6

Ta droite, Seigneur, est insigne par la puissance ; Ta droite, Seigneur, écrase l’ennemi.

 

וּבְרֹ֥ב גְּאוֹנְךָ֖ תַּהֲרֹ֣ס קָמֶ֑יךָ         תְּשַׁלַּח֙ חֲרֹ֣נְךָ֔ יֹאכְלֵ֖מוֹ כַּקַּֽשׁ׃        

15:7

Par ta souveraine majesté Tu renverses tes adversaires ; Tu déchaînes ton courroux. Il les consume comme du chaume.

 

וּבְר֤וּחַ אַפֶּ֙יךָ֙ נֶ֣עֶרְמוּ מַ֔יִם         נִצְּב֥וּ כְמוֹ־נֵ֖ד נֹזְלִ֑ים         קָֽפְא֥וּ תְהֹמֹ֖ת בְּלֶב־יָֽם׃        

15:8

Au souffle de ta face Les eaux s’amoncellent, Les ondes se dressent comme une digue. Les flots se figent au sein de la mer.

 

אָמַ֥ר אוֹיֵ֛ב אֶרְדֹּ֥ף אַשִּׂ֖יג         אֲחַלֵּ֣ק שָׁלָ֑ל תִּמְלָאֵ֣מוֹ נַפְשִׁ֔י         אָרִ֣יק חַרְבִּ֔י תּוֹרִישֵׁ֖מוֹ יָדִֽי׃        

15:9

Il disait, l’ennemi : « Courons, atteignons ! partageons le butin ! Que mon âme s’en repaisse ! Tirons l’épée, que ma main les extermine !… »

 

נָשַׁ֥פְתָּ בְרוּחֲךָ֖ כִּסָּ֣מוֹ יָ֑ם         צָֽלְלוּ֙ כַּֽעוֹפֶ֔רֶת בְּמַ֖יִם אַדִּירִֽים׃        

15:10

Toi, tu as soufflé, L’océan les a engloutis ; Ils se sont abîmés comme le plomb Au sein des eaux puissantes.

 

מִֽי־כָמֹ֤כָה בָּֽאֵלִם֙ יְהֹוָ֔ה         מִ֥י כָּמֹ֖כָה נֶאְדָּ֣ר בַּקֹּ֑דֶשׁ         נוֹרָ֥א תְהִלֹּ֖ת עֹ֥שֵׂה פֶֽלֶא׃        

15:11

Qui t’égale parmi les forts, Éternel ? Qui est, comme toi, paré de sainteté ; Inaccessible à la louange. Fécond en merveilles ?

 

נָטִ֙יתָ֙ יְמִ֣ינְךָ֔ תִּבְלָעֵ֖מוֹ אָֽרֶץ׃        

15:12

Tu as étendu ta droite, La terre les dévore.

 

נָחִ֥יתָ בְחַסְדְּךָ֖ עַם־ז֣וּ גָּאָ֑לְתָּ         נֵהַ֥לְתָּ בְעׇזְּךָ֖ אֶל־נְוֵ֥ה קׇדְשֶֽׁךָ׃        

15:13

Tu guides, par ta grâce. Ce peuple que tu viens d’affranchir ; Tu le diriges, par ta puissance, Vers ta sainte demeure.

 

שָֽׁמְע֥וּ עַמִּ֖ים יִרְגָּז֑וּן         חִ֣יל אָחַ֔ז יֹשְׁבֵ֖י פְּלָֽשֶׁת׃        

15:14

À cette nouvelle, les peuples s’inquiètent. Un frisson s’empare des habitants de la Philistée.

 

אָ֤ז נִבְהֲלוּ֙ אַלּוּפֵ֣י אֱד֔וֹם         אֵילֵ֣י מוֹאָ֔ב יֹֽאחֲזֵ֖מוֹ רָ֑עַד         נָמֹ֕גוּ כֹּ֖ל יֹשְׁבֵ֥י כְנָֽעַן׃        

15:15

À leur tour ils tremblent, les chefs d’Édom ; Les vaillants de Moab sont saisis de terreur. Consternés, tous les habitants de Canaan.

 

תִּפֹּ֨ל עֲלֵיהֶ֤ם אֵימָ֙תָה֙ וָפַ֔חַד         בִּגְדֹ֥ל זְרוֹעֲךָ֖ יִדְּמ֣וּ כָּאָ֑בֶן         עַד־יַעֲבֹ֤ר עַמְּךָ֙ יְהֹוָ֔ה         עַֽד־יַעֲבֹ֖ר עַם־ז֥וּ קָנִֽיתָ׃        

15:16

Sur eux pèse l’anxiété, l’épouvante ; La majesté de ton bras Les rend immobiles comme la pierre, Jusqu’à ce qu’il ait passé, ton peuple, Seigneur ! Qu’il ait passé, ce peuple acquis par toi ;

 

תְּבִאֵ֗מוֹ וְתִטָּעֵ֙מוֹ֙ בְּהַ֣ר נַחֲלָֽתְךָ֔         מָכ֧וֹן לְשִׁבְתְּךָ֛ פָּעַ֖לְתָּ יְהֹוָ֑ה         מִקְּדָ֕שׁ אֲדֹנָ֖י כּוֹנְנ֥וּ יָדֶֽיךָ׃        

15:17

Que tu les aies amenés, fixés, sur ce mont, ton domaine, Résidence que tu t’es réservée, Seigneur !Sanctuaire, ô mon Dieu ! préparé par tes mains.

 

יְהֹוָ֥ה ׀ יִמְלֹ֖ךְ לְעֹלָ֥ם וָעֶֽד׃        

15:18

L’Éternel régnera à tout jamais ! »

 

כִּ֣י בָא֩ ס֨וּס פַּרְעֹ֜ה בְּרִכְבּ֤וֹ וּבְפָרָשָׁיו֙ בַּיָּ֔ם         וַיָּ֧שֶׁב יְהֹוָ֛ה עֲלֵהֶ֖ם אֶת־מֵ֣י הַיָּ֑ם         וּבְנֵ֧י יִשְׂרָאֵ֛ל הָלְכ֥וּ בַיַּבָּשָׁ֖ה בְּת֥וֹךְ הַיָּֽם׃ {פ}

15:19

Car, les chevaux de Pharaon, chars et cavalerie, s’étant avancés dans la mer, l’Éternel en avait refoulé les eaux sur eux, tandis que les enfants d’Israël marchaient à pied sec au milieu de la mer.

 

וַתִּקַּח֩ מִרְיָ֨ם הַנְּבִיאָ֜ה אֲח֧וֹת אַהֲרֹ֛ן אֶת־הַתֹּ֖ף בְּיָדָ֑הּ וַתֵּצֶ֤אןָ כׇֽל־הַנָּשִׁים֙ אַחֲרֶ֔יהָ בְּתֻפִּ֖ים וּבִמְחֹלֹֽת׃

15:20

Miryam, la prophétesse, sœur d’Aaron, prit en main un tambourin, et toutes les femmes la suivirent avec des tambourins et des instruments de danse.

 

וַתַּ֥עַן לָהֶ֖ם מִרְיָ֑ם שִׁ֤ירוּ לַֽיהֹוָה֙ כִּֽי־גָאֹ֣ה גָּאָ֔ה ס֥וּס וְרֹכְב֖וֹ רָמָ֥ה בַיָּֽם׃ {ס}        

15:21

Et Miryam leur fit répéter : « Chantez l’Éternel, il est souverainement grand ; Coursier et cavalier, il les a lancés dans la mer… »

 

וַיַּסַּ֨ע מֹשֶׁ֤ה אֶת־יִשְׂרָאֵל֙ מִיַּם־ס֔וּף וַיֵּצְא֖וּ אֶל־מִדְבַּר־שׁ֑וּר וַיֵּלְכ֧וּ שְׁלֹֽשֶׁת־יָמִ֛ים בַּמִּדְבָּ֖ר וְלֹא־מָ֥צְאוּ מָֽיִם׃

15:22

Moïse fit décamper Israël de la plage des Joncs, et ils débouchèrent dans le désert de Chour, où ils marchèrent trois jours sans trouver d’eau.

 

וַיָּבֹ֣אוּ מָרָ֔תָה וְלֹ֣א יָֽכְל֗וּ לִשְׁתֹּ֥ת מַ֙יִם֙ מִמָּרָ֔ה כִּ֥י מָרִ֖ים הֵ֑ם עַל־כֵּ֥ן קָרָֽא־שְׁמָ֖הּ מָרָֽה׃

15:23

Ils arrivèrent à Mara. Or, ils ne purent boire l’eau de Mara, elle était trop amère ; c’est pourquoi on nomma ce lieu Mara2.

 

וַיִּלֹּ֧נוּ הָעָ֛ם עַל־מֹשֶׁ֥ה לֵּאמֹ֖ר מַה־נִּשְׁתֶּֽה׃

15:24

Le peuple murmura contre Moïse, disant : « Que boirons-nous ? »

 

וַיִּצְעַ֣ק אֶל־יְהֹוָ֗ה וַיּוֹרֵ֤הוּ יְהֹוָה֙ עֵ֔ץ וַיַּשְׁלֵךְ֙ אֶל־הַמַּ֔יִם וַֽיִּמְתְּק֖וּ הַמָּ֑יִם שָׁ֣ם שָׂ֥ם ל֛וֹ חֹ֥ק וּמִשְׁפָּ֖ט וְשָׁ֥ם נִסָּֽהוּ׃

15:25

Moïse implora le Seigneur ; celui-ci lui indiqua un bois, qu’il jeta dans l’eau, et l’eau devint potable. C’est alors qu’il lui imposa un principe et une loi, c’est alors qu’il le mit à l’épreuve ;

 

וַיֹּ֩אמֶר֩ אִם־שָׁמ֨וֹעַ תִּשְׁמַ֜ע לְק֣וֹל ׀ יְהֹוָ֣ה אֱלֹהֶ֗יךָ וְהַיָּשָׁ֤ר בְּעֵינָיו֙ תַּעֲשֶׂ֔ה וְהַֽאֲזַנְתָּ֙ לְמִצְוֺתָ֔יו וְשָׁמַרְתָּ֖ כׇּל־חֻקָּ֑יו כׇּֽל־הַמַּחֲלָ֞ה אֲשֶׁר־שַׂ֤מְתִּי בְמִצְרַ֙יִם֙ לֹא־אָשִׂ֣ים עָלֶ֔יךָ כִּ֛י אֲנִ֥י יְהֹוָ֖ה רֹפְאֶֽךָ׃ {ס}        

15:26

et il dit : « Si tu écoutes la voix de l’Éternel ton Dieu ; si tu t’appliques à lui plaire ; si tu es docile à ses préceptes et fidèle à toutes ses lois, aucune des plaies dont j’ai frappé l’Égypte ne t’atteindra, car moi, l’Éternel, je te préserverai. »

 

Maftir (Bamidbar 28:19-25)

 

וְהִקְרַבְתֶּ֨ם אִשֶּׁ֤ה עֹלָה֙ לַֽיהֹוָ֔ה פָּרִ֧ים בְּנֵי־בָקָ֛ר שְׁנַ֖יִם וְאַ֣יִל אֶחָ֑ד וְשִׁבְעָ֤ה כְבָשִׂים֙ בְּנֵ֣י שָׁנָ֔ה תְּמִימִ֖ם יִהְי֥וּ לָכֶֽם׃

28:19

Et vous offrirez en sacrifice, comme holocauste à l’Éternel, deux jeunes taureaux, un bélier, et sept agneaux âgés d’un an, que vous choisirez sans défaut.

 

וּמִ֨נְחָתָ֔ם סֹ֖לֶת בְּלוּלָ֣ה בַשָּׁ֑מֶן שְׁלֹשָׁ֨ה עֶשְׂרֹנִ֜ים לַפָּ֗ר וּשְׁנֵ֧י עֶשְׂרֹנִ֛ים לָאַ֖יִל תַּעֲשֽׂוּ׃

28:20

Pour leur oblation, de la fleur de farine pétrie à l’huile; vous en offrirez trois dixièmes par taureau, deux dixièmes pour le bélier.

 

עִשָּׂר֤וֹן עִשָּׂרוֹן֙ תַּעֲשֶׂ֔ה לַכֶּ֖בֶשׂ הָאֶחָ֑ד לְשִׁבְעַ֖ת הַכְּבָשִֽׂים׃

28:21

Et tu en offriras un dixième respectivement pour chacun des sept agneaux.

 

וּשְׂעִ֥יר חַטָּ֖את אֶחָ֑ד לְכַפֵּ֖ר עֲלֵיכֶֽם׃

28:22

De plus, un bouc expiatoire, pour obtenir votre pardon.

 

מִלְּבַד֙ עֹלַ֣ת הַבֹּ֔קֶר אֲשֶׁ֖ר לְעֹלַ֣ת הַתָּמִ֑יד תַּעֲשׂ֖וּ אֶת־אֵֽלֶּה׃

28:23

C’est indépendamment de l’holocauste du matin, dû comme holocauste perpétuel, que vous ferez ces offrandes.

 

כָּאֵ֜לֶּה תַּעֲשׂ֤וּ לַיּוֹם֙ שִׁבְעַ֣ת יָמִ֔ים לֶ֛חֶם אִשֵּׁ֥ה רֵֽיחַ־נִיחֹ֖חַ לַיהֹוָ֑ה עַל־עוֹלַ֧ת הַתָּמִ֛יד יֵעָשֶׂ֖ה וְנִסְכּֽוֹ׃

28:24

Vous ferez les pareilles journellement pendant sept jours, comme aliment de combustion qui sera en odeur agréable à l’Éternel ; cela aura lieu en sus de l’holocauste perpétuel et de sa libation.

 

וּבַיּוֹם֙ הַשְּׁבִיעִ֔י מִקְרָא־קֹ֖דֶשׁ יִהְיֶ֣ה לָכֶ֑ם כׇּל־מְלֶ֥אכֶת עֲבֹדָ֖ה לֹ֥א תַעֲשֽׂוּ׃ {ס}        

28:25

Et le septième jour, il y aura pour vous convocation sainte : vous ne ferez aucune œuvre servile.

 

Rites ashkénazes, séfarades et ‘Habad (II Samuel 22:1–51)

 

וַיְדַבֵּ֤ר דָּוִד֙ לַיהֹוָ֔ה אֶת־דִּבְרֵ֖י הַשִּׁירָ֣ה הַזֹּ֑את         בְּיוֹם֩ הִצִּ֨יל יְהֹוָ֥ה אֹת֛וֹ מִכַּ֥ף כׇּל־אֹיְבָ֖יו וּמִכַּ֥ף שָׁאֽוּל׃        

22:1

David prononça en l’honneur de l’Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l’Éternel l’eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül.

 

וַיֹּאמַ֑ר יְהֹוָ֛ה סַֽלְעִ֥י וּמְצֻדָתִ֖י וּמְפַלְטִי־לִֽי׃

22:2

Il dit : Seigneur, tu es mon rocher et ma forteresse, Un libérateur pour moi ;

 

אֱלֹהֵ֥י צוּרִ֖י אֶחֱסֶה־בּ֑וֹ         מָגִנִּ֞י וְקֶ֣רֶן יִשְׁעִ֗י מִשְׂגַּבִּי֙ וּמְנוּסִ֔י         מֹשִׁעִ֕י מֵחָמָ֖ס תֹּשִׁעֵֽנִי׃

22:3

Mon Dieu tutélaire en qui je m’abrite, Mon bouclier et mon puissant sauveur, Mon rempart et mon refuge ; Mon protecteur, qui m’assistes contre la violence !

 

מְהֻלָּ֖ל אֶקְרָ֣א יְהֹוָ֑ה         וּמֵאֹיְבַ֖י אִוָּשֵֽׁעַ׃

22:4

Gloire — m’écrié-je — à l’Éternel, qui me délivre de mes ennemis !

 

כִּ֥י אֲפָפֻ֖נִי מִשְׁבְּרֵי־מָ֑וֶת         נַחֲלֵ֥י בְלִיַּ֖עַל יְבַעֲתֻֽנִי׃

22:5

Déjà m’enveloppaient les flots mortels ; Les torrents de la perdition me faisaient frémir

 

חֶבְלֵ֥י שְׁא֖וֹל סַבֻּ֑נִי         קִדְּמֻ֖נִי מֹ֥קְשֵׁי מָֽוֶת׃

22:6

J’étais enlacé dans les réseaux de la tombe, Surpris dans les filets de la mort.

 

בַּצַּר־לִי֙ אֶקְרָ֣א יְהֹוָ֔ה וְאֶל־אֱלֹהַ֖י אֶקְרָ֑א         וַיִּשְׁמַ֤ע מֵהֵֽיכָלוֹ֙ קוֹלִ֔י וְשַׁוְעָתִ֖י בְּאׇזְנָֽיו׃

22:7

Dans ma détresse j’invoque le Seigneur, Je fais appel à mon Dieu, Et de son sanctuaire il entend ma voix, Mon cri est monté à ses oreilles.

 

(ותגעש) [וַיִּתְגָּעַ֤שׁ] וַתִּרְעַשׁ֙ הָאָ֔רֶץ         מוֹסְד֥וֹת הַשָּׁמַ֖יִם יִרְגָּ֑זוּ וַיִּֽתְגָּעֲשׁ֖וּ כִּי־חָ֥רָה לֽוֹ׃

22:8

Soudain la terre oscille et tremble, Les fondements du ciel sont ébranlés, Secoués par la colère de Dieu.

 

עָלָ֤ה עָשָׁן֙ בְּאַפּ֔וֹ וְאֵ֥שׁ מִפִּ֖יו תֹּאכֵ֑ל         גֶּחָלִ֖ים בָּעֲר֥וּ מִמֶּֽנּוּ׃

22:9

Des vapeurs s’exhalent, signe de son courroux ; De sa bouche sort un feu dévorant, jaillissent de brûlantes étincelles.

 

וַיֵּ֥ט שָׁמַ֖יִם וַיֵּרַ֑ד         וַעֲרָפֶ֖ל תַּ֥חַת רַגְלָֽיו׃

22:10

Il incline les cieux et descend ; Sous ses pieds, une brume épaisse.

 

וַיִּרְכַּ֥ב עַל־כְּר֖וּב וַיָּעֹ֑ף         וַיֵּרָ֖א עַל־כַּנְפֵי־רֽוּחַ׃

22:11

Porté sur les chérubins, il vole, Il apparaît sur les ailes du vent.

 

וַיָּ֥שֶׁת חֹ֛שֶׁךְ סְבִיבֹתָ֖יו סֻכּ֑וֹת         חַֽשְׁרַת־מַ֖יִם עָבֵ֥י שְׁחָקִֽים׃

22:12

Il déploie autour de lui les ténèbres comme une tente, Des eaux agglomérées, d’opaques nuages.

 

מִנֹּ֖גַהּ נֶגְדּ֑וֹ בָּעֲר֖וּ גַּחֲלֵי־אֵֽשׁ׃        

22:13

Le seul reflet de sa face allume des flammes ardentes.

 

יַרְעֵ֥ם מִן־שָׁמַ֖יִם יְהֹוָ֑ה וְעֶלְי֖וֹן יִתֵּ֥ן קוֹלֽוֹ׃        

22:14

Il tonne du haut des cieux, l’Éternel ! Le Dieu suprême fait entendre sa voix.

 

וַיִּשְׁלַ֥ח חִצִּ֖ים וַיְפִיצֵ֑ם בָּרָ֖ק (ויהמם) [וַיָּהֹֽם]׃

22:15

Il lance ses flèches, — ils3 se dispersent ; L’éclair, — il les frappe de stupeur.

 

וַיֵּֽרָאוּ֙ אֲפִ֣קֵי יָ֔ם יִגָּל֖וּ מֹסְד֣וֹת תֵּבֵ֑ל         בְּגַעֲרַ֣ת יְהֹוָ֔ה מִנִּשְׁמַ֖ת ר֥וּחַ אַפּֽוֹ׃

22:16

Le lit de l’océan s’est découvert, Les fondements de la terre ont été mis à nu, A la voix impérieuse de l’Éternel, Au souffle du vent de sa colère.

 

יִשְׁלַ֥ח מִמָּר֖וֹם יִקָּחֵ֑נִי         יַֽמְשֵׁ֖נִי מִמַּ֥יִם רַבִּֽים׃

22:17

Il étend d’en haut sa main, me saisit, Me retire du sein des grandes eaux ;

 

יַצִּילֵ֕נִי מֵאֹיְבִ֖י עָ֑ז         מִשֹּׂ֣נְאַ֔י כִּ֥י אָמְצ֖וּ מִמֶּֽנִּי׃

22:18

Il me délivre de mon puissant ennemi, De mes adversaires trop forts pour moi.

 

יְקַדְּמֻ֖נִי בְּי֣וֹם אֵידִ֑י וַיְהִ֧י יְהֹוָ֛ה מִשְׁעָ֖ן לִֽי׃        

22:19

Ils étaient à l’affût de mes malheurs ; Mais l’Éternel a été mon appui.

 

וַיֹּצֵ֥א לַמֶּרְחָ֖ב אֹתִ֑י יְחַלְּצֵ֖נִי כִּי־חָ֥פֵֽץ בִּֽי׃        

22:20

Il m’a mis au large, M’a sauvé parce qu’il m’aime.

 

יִגְמְלֵ֥נִי יְהֹוָ֖ה כְּצִדְקָתִ֑י כְּבֹ֥ר יָדַ֖י יָשִׁ֥יב לִֽי׃        

22:21

Le Seigneur me traite selon ma droiture, Il récompense la pureté de mes mains.

 

כִּ֥י שָׁמַ֖רְתִּי דַּרְכֵ֣י יְהֹוָ֑ה וְלֹ֥א רָשַׁ֖עְתִּי מֵאֱלֹהָֽי׃        

22:22

C’est que je suis fidèle aux voies du Seigneur, Jamais je n’ai trahi mon Dieu.

 

כִּ֥י כׇל־מִשְׁפָּטָ֖ו לְנֶגְדִּ֑י וְחֻקֹּתָ֖יו לֹא־אָס֥וּר מִמֶּֽנָּה׃

22:23

Toutes ses lois me sont présentes ; Ses statuts, je ne m’en écarte point.

 

וָאֶהְיֶ֥ה תָמִ֖ים ל֑וֹ         וָאֶשְׁתַּמְּרָ֖ה מֵעֲוֺנִֽי׃

22:24

Attaché à lui sans réserve, Je me suis tenu en garde contre mes fautes.

 

וַיָּ֧שֶׁב יְהֹוָ֛ה לִ֖י כְּצִדְקָתִ֑י         כְּבֹרִ֖י לְנֶ֥גֶד עֵינָֽיו׃

22:25

Oui, le Seigneur m’a rémunéré selon ma droiture, Selon ma pureté, dont ses yeux sont témoins.

 

עִם־חָסִ֖יד תִּתְחַסָּ֑ד         עִם־גִּבּ֥וֹר תָּמִ֖ים תִּתַּמָּֽם׃

22:26

Tu te montres aimant pour qui t’aime, Loyal envers l’homme loyal,

 

עִם־נָבָ֖ר תִּתָּבָ֑ר         וְעִם־עִקֵּ֖שׁ תִּתַּפָּֽל׃

22:27

Sincère avec les cœurs purs, Mais artificieux avec les pervers !

 

וְאֶת־עַ֥ם עָנִ֖י תּוֹשִׁ֑יעַ         וְעֵינֶ֥יךָ עַל־רָמִ֖ים תַּשְׁפִּֽיל׃

22:28

Tu viens en aide à un peuple humilié, Et sous ton regard tu fais ployer les superbes.

 

כִּֽי־אַתָּ֥ה נֵירִ֖י יְהֹוָ֑ה         וַיהֹוָ֖ה יַגִּ֥יהַּ חׇשְׁכִּֽי׃

22:29

Oui, tu es mon flambeau, Seigneur ! L’Éternel illumine mes ténèbres.

 

כִּ֥י בְכָ֖ה אָר֣וּץ גְּד֑וּד         בֵּאלֹהַ֖י אֲדַלֶּג־שֽׁוּר׃

22:30

Soutenu par toi, j’attaque un bataillon ; Grâce à mon Dieu, j’escalade un rempart.

 

הָאֵ֖ל תָּמִ֣ים דַּרְכּ֑וֹ אִמְרַ֤ת יְהֹוָה֙ צְרוּפָ֔ה         מָגֵ֣ן ה֔וּא לְכֹ֖ל הַֽחֹסִ֥ים בּֽוֹ׃

22:31

Dieu puissant ! parfaite est sa voie ; La parole du Seigneur est infaillible, Il est le bouclier de quiconque espère en lui.

 

כִּ֥י מִי־אֵ֖ל מִבַּלְעֲדֵ֣י יְהֹוָ֑ה         וּמִ֥י צ֖וּר מִֽבַּלְעֲדֵ֥י אֱלֹהֵֽינוּ׃

22:32

Qui est Dieu, hormis l’Éternel ? Qui un rocher tutélaire, si ce n’est notre Dieu ?

 

הָאֵ֥ל מָֽעוּזִּ֖י חָ֑יִל         וַיַּתֵּ֥ר תָּמִ֖ים (דרכו) [דַּרְכִּֽי]׃

22:33

Ce Dieu est mon rempart invincible ; Il dégage complètement ma carrière.

 

מְשַׁוֶּ֥ה (רגליו) [רַגְלַ֖י] כָּאַיָּל֑וֹת         וְעַ֥ל בָּמֹתַ֖י יַעֲמִדֵֽנִי׃

22:34

Il rend mes pieds agiles comme ceux des biches, Et m’installe sur mes hauteurs.

 

מְלַמֵּ֥ד יָדַ֖י לַמִּלְחָמָ֑ה         וְנִחַ֥ת קֶשֶׁת־נְחוּשָׁ֖ה זְרֹעֹתָֽי׃

22:35

Il instruit mes mains aux combats, Mes bras à manier l’arc d’airain.

 

וַתִּתֶּן־לִ֖י מָגֵ֣ן יִשְׁעֶ֑ךָ וַעֲנֹתְךָ֖ תַּרְבֵּֽנִי׃        

22:36

Tu me prêtes le bouclier de ton secours, Ta bienveillance fait ma supériorité.

 

תַּרְחִ֥יב צַעֲדִ֖י תַּחְתֵּ֑נִי וְלֹ֥א מָעֲד֖וּ קַרְסֻלָּֽי׃

22:37

Tu donnes de l’aisance à mes pas, Et empêches mes talons de chanceler.

 

אֶרְדְּפָ֥ה אֹיְבַ֖י וָאַשְׁמִידֵ֑ם         וְלֹ֥א אָשׁ֖וּב עַד־כַּלּוֹתָֽם׃

22:38

Je poursuis mes ennemis, je les extermine ; Point de relâche que je ne les aie détruits.

 

וָאֲכַלֵּ֥ם וָאֶמְחָצֵ֖ם וְלֹ֣א יְקוּמ֑וּן         וַֽיִּפְּל֖וּ תַּ֥חַת רַגְלָֽי׃

22:39

Je les détruis, je les abats, ils ne se relèveront plus ; Ils gisent désormais à mes pieds !

 

וַתַּזְרֵ֥נִי חַ֖יִל לַמִּלְחָמָ֑ה         תַּכְרִ֥יעַ קָמַ֖י תַּחְתֵּֽנִי׃

22:40

C’est toi qui m’as armé de vaillance pour la guerre, Qui fais plier sous moi mes agresseurs ;

 

וְאֹ֣יְבַ֔י תַּ֥תָּה לִּ֖י עֹ֑רֶף מְשַׂנְאַ֖י וָאַצְמִיתֵֽם׃        

22:41

Mes ennemis, tu les fais fuir devant moi, Et mes adversaires, pour que j’en fasse justice.

 

יִשְׁע֖וּ וְאֵ֣ין מֹשִׁ֑יעַ אֶל־יְהֹוָ֖ה וְלֹ֥א עָנָֽם׃

22:42

Ils s’adressent, à bout de ressources, À l’Éternel… point de réponse !

 

וְאֶשְׁחָקֵ֖ם כַּעֲפַר־אָ֑רֶץ         כְּטִיט־חוּצ֥וֹת אֲדִקֵּ֖ם אֶרְקָעֵֽם׃

22:43

Je les écrase comme la poussière de la terre ; Comme la fange des rues je les broie et pulvérise.

 

וַֽתְּפַלְּטֵ֔נִי מֵרִיבֵ֖י עַמִּ֑י תִּשְׁמְרֵ֙נִי֙ לְרֹ֣אשׁ גּוֹיִ֔ם         עַ֥ם לֹא־יָדַ֖עְתִּי יַעַבְדֻֽנִי׃

22:44

Tu me fais triompher des factions de mon peuple ; Tu me réserves pour commander à des nations, Des peuplades inconnues deviennent mes tributaires,

 

בְּנֵ֥י נֵכָ֖ר יִתְכַּחֲשׁוּ־לִ֑י לִשְׁמ֥וֹעַ אֹ֖זֶן יִשָּׁ֥מְעוּ לִֽי׃        

22:45

Les fils d’un sol étranger me rendent hommage ; Au seul bruit de mon nom, ils se soumettent à moi.

 

בְּנֵ֥י נֵכָ֖ר יִבֹּ֑לוּ וְיַחְגְּר֖וּ מִמִּסְגְּרוֹתָֽם׃

22:46

Les fils de l’étranger perdent courage, Ils tremblent au fond de leurs retraites.

 

חַי־יְהֹוָ֖ה וּבָר֣וּךְ צוּרִ֑י         וְיָרֻ֕ם אֱלֹהֵ֖י צ֥וּר יִשְׁעִֽי׃

22:47

Vivant est le Seigneur, et béni mon Rocher ! Glorifié, le Dieu puissant qui me protège !

 

הָאֵ֕ל הַנֹּתֵ֥ן נְקָמֹ֖ת לִ֑י         וּמֹרִ֥יד עַמִּ֖ים תַּחְתֵּֽנִי׃

22:48

Ô Dieu, c’est toi qui me procures vengeance, Qui fais tomber des peuples à mes pieds ;

 

וּמוֹצִיאִ֖י מֵאֹֽיְבָ֑י וּמִקָּמַי֙ תְּר֣וֹמְמֵ֔נִי         מֵאִ֥ישׁ חֲמָסִ֖ים תַּצִּילֵֽנִי׃

22:49

Qui m’arraches à mes ennemis, Me fais triompher de mes agresseurs, Et échapper aux hommes de violence.

 

עַל־כֵּ֛ן אֽוֹדְךָ֥ יְהֹוָ֖ה בַּגּוֹיִ֑ם         וּלְשִׁמְךָ֖ אֲזַמֵּֽר׃

22:50

Je te rends donc grâce, Seigneur, à la face des peuples, Et je chante ta gloire ;

 

(מגדיל) [מִגְדּ֖וֹל] יְשׁוּע֣וֹת מַלְכּ֑וֹ וְעֹֽשֶׂה־חֶ֧סֶד לִמְשִׁיח֛וֹ         לְדָוִ֥ד וּלְזַרְע֖וֹ עַד־עוֹלָֽם׃ {פ}

22:51

Donjon du salut pour ton roi, Bienfaiteur de ton oint David Et de sa postérité à jamais !

 

Notes de la traduction du Rabbinat français

1« Amertume.

2« Amertume.

3Mes ennemis.

Sources
Traduction française
La Bible – traduite du texte original par les membres du Rabbinat français sous la direction de M. Zadoc Kahn Grand Rabbin. Paris (Durlacher) : Tome Ier (Pentateuque – Premiers Prophètes) [1899] et Tome II (Derniers Prophètes – Hagiographes) [1906].
Licence : domaine public.
Bibliographie
Voir notice complète.
Texte massorétique
Miqra according to the Mesorah (édition digitale du TaNaKh fondée en partie sur le Codex d’Alep). Version adaptée par Sefaria.
Licence : CC-BY-SA.
Police hébraïque
Ezra SIL.
Licence : Open Font License.