Bibliothèque numérique‘HoumashParasha/HaftaraLectures des jours solennelsLes Cinq Méguilot

Office de Min’ha des jours de Jeûne public (Taanit tzibour) / תַּעֲנִית צִּבּוּר (מִנחָה)

(traduction Samuel Cahen, 1832, 1838 et 1843)

Les jours de jeûne public (taanit tzibour) sont les suivants : le jeûne de Guedalia (צוֹם גְּדַלְיָה), le 10 Tevet (עֲשָׂרָה בְּטֵבֵת), le jeûne d’Esther (תַּעֲנִית אֶסְתֵּר) et le 17 Tamouz (צוֹם תָּמוּז). Les mêmes lectures lors des offices de Sha’harit et de Min’ah ont lieu. Les lectures concernant le jeûne du 9 Av sont différentes (voir : Tisha beAv).

Première portion (32:11-14)

 

וַיְחַ֣ל מֹשֶׁ֔ה אֶת־פְּנֵ֖י יְהֹוָ֣ה אֱלֹהָ֑יו וַיֹּ֗אמֶר לָמָ֤ה יְהֹוָה֙ יֶחֱרֶ֤ה אַפְּךָ֙ בְּעַמֶּ֔ךָ אֲשֶׁ֤ר הוֹצֵ֙אתָ֙ מֵאֶ֣רֶץ מִצְרַ֔יִם בְּכֹ֥חַ גָּד֖וֹל וּבְיָ֥ד חֲזָקָֽה׃

32:11

Mosché implora l’Éternel son Dieu, et dit : pourquoi, ô Éternel ! ta colère s’enflammera-t-elle contre ton peuple que tu as fait sortir du pays d’Égypte avec une grande force et une main puissante ?

 

לָ֩מָּה֩ יֹאמְר֨וּ מִצְרַ֜יִם לֵאמֹ֗ר בְּרָעָ֤ה הֽוֹצִיאָם֙ לַהֲרֹ֤ג אֹתָם֙ בֶּֽהָרִ֔ים וּ֨לְכַלֹּתָ֔ם מֵעַ֖ל פְּנֵ֣י הָֽאֲדָמָ֑ה שׁ֚וּב מֵחֲר֣וֹן אַפֶּ֔ךָ וְהִנָּחֵ֥ם עַל־הָרָעָ֖ה לְעַמֶּֽךָ׃

32:12

Pourquoi les Égyptiens diraient-ils : « Il les a retirés pour le malheur, pour les tuer dans les montagnes, et pour les exterminer de dessus la terre ? » Reviens de l’ardeur de ta colère, et reviens sur le mal (annoncé) pour ton peuple.

 

זְכֹ֡ר לְאַבְרָהָם֩ לְיִצְחָ֨ק וּלְיִשְׂרָאֵ֜ל עֲבָדֶ֗יךָ אֲשֶׁ֨ר נִשְׁבַּ֣עְתָּ לָהֶם֮ בָּךְ֒ וַתְּדַבֵּ֣ר אֲלֵהֶ֔ם אַרְבֶּה֙ אֶֽת־זַרְעֲכֶ֔ם כְּכוֹכְבֵ֖י הַשָּׁמָ֑יִם וְכׇל־הָאָ֨רֶץ הַזֹּ֜את אֲשֶׁ֣ר אָמַ֗רְתִּי אֶתֵּן֙ לְזַרְעֲכֶ֔ם וְנָחֲל֖וּ לְעֹלָֽם׃

32:13

Souviens-toi d’Abrahame, de Iits’hak et d’Israël, tes serviteurs, à qui tu as fait serment par toi (même) en leur disant : je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, et je donnerai à votre postérité tout ce pays dont j’ai parlé ; ils l’hériteront à jamais.

 

וַיִּנָּ֖חֶם יְהֹוָ֑ה עַל־הָ֣רָעָ֔ה אֲשֶׁ֥ר דִּבֶּ֖ר לַעֲשׂ֥וֹת לְעַמּֽוֹ׃ {פ}

32:14

L’Éternel revint sur le mal qu’il avait résolu de faire à son peuple.

 

Deuxième portion (34:1-3)

 

וַיֹּ֤אמֶר יְהֹוָה֙ אֶל־מֹשֶׁ֔ה פְּסׇל־לְךָ֛ שְׁנֵֽי־לֻחֹ֥ת אֲבָנִ֖ים כָּרִאשֹׁנִ֑ים וְכָתַבְתִּי֙ עַל־הַלֻּחֹ֔ת אֶ֨ת־הַדְּבָרִ֔ים אֲשֶׁ֥ר הָי֛וּ עַל־הַלֻּחֹ֥ת הָרִאשֹׁנִ֖ים אֲשֶׁ֥ר שִׁבַּֽרְתָּ׃

34:1

L’Éternel dit à Mosché : taille-toi deux tables de pierre, comme les premières ; j’écrirai sur ces tables les paroles qui étaient sur les premières tables que tu as brisées.

 

וֶהְיֵ֥ה נָכ֖וֹן לַבֹּ֑קֶר וְעָלִ֤יתָ בַבֹּ֙קֶר֙ אֶל־הַ֣ר סִינַ֔י וְנִצַּבְתָּ֥ לִ֛י שָׁ֖ם עַל־רֹ֥אשׁ הָהָֽר׃

34:2

Sois prêt au matin ; tu monteras au matin sur la montagne de Sinaï ; attends-moi là sur le haut de la montagne.

 

וְאִישׁ֙ לֹֽא־יַעֲלֶ֣ה עִמָּ֔ךְ וְגַם־אִ֥ישׁ אַל־יֵרָ֖א בְּכׇל־הָהָ֑ר גַּם־הַצֹּ֤אן וְהַבָּקָר֙ אַל־יִרְע֔וּ אֶל־מ֖וּל הָהָ֥ר הַהֽוּא׃

34:3

Que personne ne monte avec toi, que personne non plus ne soit vu sur toute la montagne ; que ni les brebis, ni les bœufs ne paissent du côté de cette montagne.

 

Troisième portion (34:4-10)

 

וַיִּפְסֹ֡ל שְׁנֵֽי־לֻחֹ֨ת אֲבָנִ֜ים כָּרִאשֹׁנִ֗ים וַיַּשְׁכֵּ֨ם מֹשֶׁ֤ה בַבֹּ֙קֶר֙ וַיַּ֙עַל֙ אֶל־הַ֣ר סִינַ֔י כַּאֲשֶׁ֛ר צִוָּ֥ה יְהֹוָ֖ה אֹת֑וֹ וַיִּקַּ֣ח בְּיָד֔וֹ שְׁנֵ֖י לֻחֹ֥ת אֲבָנִֽים׃

34:4

Il (Mosché) tailla deux tables de pierre comme les premières, se leva de bon matin, monta sur la montagne de Sinaï, comme l’Éternel lui avait ordonné, et prit dans sa main les deux tables de pierre.

 

וַיֵּ֤רֶד יְהֹוָה֙ בֶּֽעָנָ֔ן וַיִּתְיַצֵּ֥ב עִמּ֖וֹ שָׁ֑ם וַיִּקְרָ֥א בְשֵׁ֖ם יְהֹוָֽה׃

34:5

L’Éternel descendit dans une nuée, se plaça là avec lui, et proclama le nom de l’Éternel.

 

וַיַּעֲבֹ֨ר יְהֹוָ֥ה ׀ עַל־פָּנָיו֮ וַיִּקְרָא֒ יְהֹוָ֣ה ׀ יְהֹוָ֔ה אֵ֥ל רַח֖וּם וְחַנּ֑וּן אֶ֥רֶךְ אַפַּ֖יִם וְרַב־חֶ֥סֶד וֶאֱמֶֽת׃

34:6

L’Éternel passa devant la face (de Mosché), et cria : Éternel, Éternel ! Dieu miséricordieux et compatissant, long (à se mettre) en colère, abondant en grâce et en vérité ;

 

נֹצֵ֥רb חֶ֙סֶד֙ לָאֲלָפִ֔ים נֹשֵׂ֥א עָוֺ֛ן וָפֶ֖שַׁע וְחַטָּאָ֑ה וְנַקֵּה֙ לֹ֣א יְנַקֶּ֔ה פֹּקֵ֣ד ׀ עֲוֺ֣ן אָב֗וֹת עַל־בָּנִים֙ וְעַל־בְּנֵ֣י בָנִ֔ים עַל־שִׁלֵּשִׁ֖ים וְעַל־רִבֵּעִֽים׃

34:7

Gardant la miséricorde jusqu’à mille (générations), supportant l’iniquité, le crime et le péché ; pour innocent il n’innocente pas (le coupable) ; punissant l’iniquité des pères sur les enfants et les enfants des enfants, jusqu’à la troisième et la quatrième (génération).

 

וַיְמַהֵ֖ר מֹשֶׁ֑ה וַיִּקֹּ֥ד אַ֖רְצָה וַיִּשְׁתָּֽחוּ׃

34:8

Mosché se hâta, s’inclina à terre et se prosterna.

 

וַיֹּ֡אמֶר אִם־נָא֩ מָצָ֨אתִי חֵ֤ן בְּעֵינֶ֙יךָ֙ אֲדֹנָ֔י יֵֽלֶךְ־נָ֥א אֲדֹנָ֖י בְּקִרְבֵּ֑נוּ כִּ֤י עַם־קְשֵׁה־עֹ֙רֶף֙ ה֔וּא וְסָלַחְתָּ֛ לַעֲוֺנֵ֥נוּ וּלְחַטָּאתֵ֖נוּ וּנְחַלְתָּֽנוּ׃

34:9

Et dit : ô Seigneur ! je te prie, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, que le Seigneur marche au milieu de nous, car c’est un peuple au cou dur ; tu pardonneras nos iniquités et nos péchés, et prends-nous pour héritage.

 

וַיֹּ֗אמֶר הִנֵּ֣ה אָנֹכִי֮ כֹּרֵ֣ת בְּרִית֒ נֶ֤גֶד כׇּֽל־עַמְּךָ֙ אֶעֱשֶׂ֣ה נִפְלָאֹ֔ת אֲשֶׁ֛ר לֹֽא־נִבְרְא֥וּ בְכׇל־הָאָ֖רֶץ וּבְכׇל־הַגּוֹיִ֑ם וְרָאָ֣ה כׇל־הָ֠עָ֠ם אֲשֶׁר־אַתָּ֨ה בְקִרְבּ֜וֹ אֶת־מַעֲשֵׂ֤ה יְהֹוָה֙ כִּֽי־נוֹרָ֣א ה֔וּא אֲשֶׁ֥ר אֲנִ֖י עֹשֶׂ֥ה עִמָּֽךְ׃

34:10

Il répondit : voilà (que) je fais une alliance ; je ferai en présence de tout ton peuple des miracles qui n’ont point été faits sur toute la terre, dans aucune nation ; le peuple parmi lequel tu te trouves verra l’œuvre de l’Éternel ; terrible est ce que je ferai avec toi.

 

Haftara

 

Rites ashkénazes et ‘Habad (Isaïe 55:6–56:8)

 

דִּרְשׁ֥וּ יְהֹוָ֖ה בְּהִמָּֽצְא֑וֹ קְרָאֻ֖הוּ בִּֽהְיוֹת֥וֹ קָרֽוֹב׃

55:6

Recherchez *YHWH* pendant qu’il peut être trouvé, invoquez-le pendant qu’il est proche.

 

יַעֲזֹ֤ב רָשָׁע֙ דַּרְכּ֔וֹ וְאִ֥ישׁ אָ֖וֶן מַחְשְׁבֹתָ֑יו וְיָשֹׁ֤ב אֶל־יְהֹוָה֙ וִֽירַחֲמֵ֔הוּ וְאֶל־אֱלֹהֵ֖ינוּ כִּֽי־יַרְבֶּ֥ה לִסְלֽוֹחַ׃

55:7

Que l’impie abandonne sa voie et l’homme d’iniquité ses pensées ; qu’il retourne vers *YHWH*, qui en aura pitié, et vers notre Dieu, car il multiplie le pardon.

 

כִּ֣י לֹ֤א מַחְשְׁבוֹתַי֙ מַחְשְׁב֣וֹתֵיכֶ֔ם וְלֹ֥א דַרְכֵיכֶ֖ם דְּרָכָ֑י נְאֻ֖ם יְהֹוָֽה׃

55:8

Car mes pensées ne sont pas vos pensées, ni ma voie votre voie, dit *YHWH*.

 

כִּֽי־גָבְה֥וּ שָׁמַ֖יִם מֵאָ֑רֶץ כֵּ֣ן גָּבְה֤וּ דְרָכַי֙ מִדַּרְכֵיכֶ֔ם וּמַחְשְׁבֹתַ֖י מִמַּחְשְׁבֹֽתֵיכֶֽם׃

55:9

Car autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont au-dessus de vos voies et mes pensées de vos pensées.

 

כִּ֡י כַּאֲשֶׁ֣ר יֵרֵד֩ הַגֶּ֨שֶׁם וְהַשֶּׁ֜לֶג מִן־הַשָּׁמַ֗יִם וְשָׁ֙מָּה֙ לֹ֣א יָשׁ֔וּב כִּ֚י אִם־הִרְוָ֣ה אֶת־הָאָ֔רֶץ וְהוֹלִידָ֖הּ וְהִצְמִיחָ֑הּ וְנָ֤תַן זֶ֙רַע֙ לַזֹּרֵ֔עַ וְלֶ֖חֶם לָאֹכֵֽל׃

55:10

Car de même que la pluie et la neige descendent du ciel et n’y retournent qu’ils n’aient humecté la terre, l’aient fécondée, y aient fait germer, pousser la végétation, procuré de la semence au semeur et du pain pour nourriture,

 

כֵּ֣ן יִהְיֶ֤ה דְבָרִי֙ אֲשֶׁ֣ר יֵצֵ֣א מִפִּ֔י לֹא־יָשׁ֥וּב אֵלַ֖י רֵיקָ֑ם כִּ֤י אִם־עָשָׂה֙ אֶת־אֲשֶׁ֣ר חָפַ֔צְתִּי וְהִצְלִ֖יחַ אֲשֶׁ֥ר שְׁלַחְתִּֽיו׃

55:11

Ainsi est-il de ma parole, qui sort de ma bouche ; elle ne retourne pas vers moi sans fruit, qu’elle n’ait exécuté ce que j’ai voulu et fait prospérer ce à quoi je l’ai destinée.

 

כִּֽי־בְשִׂמְחָ֣ה תֵצֵ֔אוּ וּבְשָׁל֖וֹם תּוּבָל֑וּן הֶהָרִ֣ים וְהַגְּבָע֗וֹת יִפְצְח֤וּ לִפְנֵיכֶם֙ רִנָּ֔ה וְכׇל־עֲצֵ֥י הַשָּׂדֶ֖ה יִמְחֲאוּ־כָֽף׃

55:12

Certes ! vous sortirez avec joie et vous serez dirigés en paix. Les montagnes et les collines éclateront d’allégresse devant vous, et tous les arbres des champs battront des mains.

 

תַּ֤חַת הַֽנַּעֲצוּץ֙ יַעֲלֶ֣ה בְר֔וֹשׁ (תחת) [וְתַ֥חַת] הַסִּרְפַּ֖ד יַעֲלֶ֣ה הֲדַ֑ס וְהָיָ֤ה לַֽיהֹוָה֙ לְשֵׁ֔ם לְא֥וֹת עוֹלָ֖ם לֹ֥א יִכָּרֵֽת׃ {פ}

55:13

À la place des ronces, s’élèveront des cyprès et à la place de l’ortie poussera le myrte, et ce sera pour *YHWH* un renom, un signe éternel, impérissable.

 

כֹּ֚ה אָמַ֣ר יְהֹוָ֔ה שִׁמְר֥וּ מִשְׁפָּ֖ט וַעֲשׂ֣וּ צְדָקָ֑ה כִּֽי־קְרוֹבָ֤ה יְשׁוּעָתִי֙ לָב֔וֹא וְצִדְקָתִ֖י לְהִגָּלֽוֹת׃

56:1

Ainsi dit *YHWH* : Gardez le droit et pratiquez la justice, car la délivrance qui vient de moi s’approche, et ma bonté se manifeste.

 

אַשְׁרֵ֤י אֱנוֹשׁ֙ יַֽעֲשֶׂה־זֹּ֔את וּבֶן־אָדָ֖ם יַחֲזִ֣יק בָּ֑הּ שֹׁמֵ֤ר שַׁבָּת֙ מֵֽחַלְּל֔וֹ וְשֹׁמֵ֥ר יָד֖וֹ מֵעֲשׂ֥וֹת כׇּל־רָֽע׃ {ס}

56:2

Heureux l’homme qui fait cela, et le fils de l’homme qui y tient, qui observe le sabbat et ne le profane pas, et qui veille sur sa main pour qu’elle ne fasse aucun mal.

 

וְאַל־יֹאמַ֣ר בֶּן־הַנֵּכָ֗ר הַנִּלְוָ֤ה אֶל־יְהֹוָה֙ לֵאמֹ֔ר הַבְדֵּ֧ל יַבְדִּילַ֛נִי יְהֹוָ֖ה מֵעַ֣ל עַמּ֑וֹ וְאַל־יֹאמַר֙ הַסָּרִ֔יס הֵ֥ן אֲנִ֖י עֵ֥ץ יָבֵֽשׁ׃ {פ}

56:3

Et que l’étranger qui s’attache à *YHWH* ne dise pas, savoir : « *YHWH* me séparera de son peuple, » et que l’eunuque ne dise pas : « Voilà que je suis un arbre desséché ! »

 

כִּי־כֹ֣ה ׀ אָמַ֣ר יְהֹוָ֗ה לַסָּֽרִיסִים֙ אֲשֶׁ֤ר יִשְׁמְרוּ֙ אֶת־שַׁבְּתוֹתַ֔י וּבָחֲר֖וּ בַּאֲשֶׁ֣ר חָפָ֑צְתִּי וּמַחֲזִיקִ֖ים בִּבְרִיתִֽי׃

56:4

Car ainsi dit *YHWH* : Les eunuques qui observent mes sabbats, qui choisissent ce qui me plaît et qui persévèrent dans mon alliance,

 

וְנָתַתִּ֨י לָהֶ֜ם בְּבֵיתִ֤י וּבְחֽוֹמֹתַי֙ יָ֣ד וָשֵׁ֔ם ט֖וֹב מִבָּנִ֣ים וּמִבָּנ֑וֹת שֵׁ֤ם עוֹלָם֙ אֶתֶּן־ל֔וֹ אֲשֶׁ֖ר לֹ֥א יִכָּרֵֽת׃ {ס}

56:5

Je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs une part et un nom préférables à des fils et des filles, je leur donnerai un nom éternel, qui ne périra pas.

 

וּבְנֵ֣י הַנֵּכָ֗ר הַנִּלְוִ֤ים עַל־יְהֹוָה֙ לְשָׁ֣רְת֔וֹ וּֽלְאַהֲבָה֙ אֶת־שֵׁ֣ם יְהֹוָ֔ה לִֽהְי֥וֹת ל֖וֹ לַעֲבָדִ֑ים כׇּל־שֹׁמֵ֤ר שַׁבָּת֙ מֵֽחַלְּל֔וֹ וּמַחֲזִיקִ֖ים בִּבְרִיתִֽי׃

56:6

Et les étrangers qui s’attachent à *YHWH* pour le servir et pour aimer le nom de *YHWH* et pour être ses serviteurs, quiconque garde le sabbat pour ne pas le profaner, et ceux qui persévèrent dans mon alliance.

 

וַהֲבִיאוֹתִ֞ים אֶל־הַ֣ר קׇדְשִׁ֗י וְשִׂמַּחְתִּים֙ בְּבֵ֣ית תְּפִלָּתִ֔י עוֹלֹתֵיהֶ֧ם וְזִבְחֵיהֶ֛ם לְרָצ֖וֹן עַֽל־מִזְבְּחִ֑י כִּ֣י בֵיתִ֔י בֵּית־תְּפִלָּ֥ה יִקָּרֵ֖א לְכׇל־הָעַמִּֽים׃

56:7

Je les amènerai sur ma montagne sainte et je les réjouirai dans ma maison de prière ; leurs holocaustes et leurs victimes seront agréés sur mon autel, car ma maison sera appelée MAISON DE PRIÈRE POUR TOUS LES PEUPLES.

 

נְאֻם֙ אֲדֹנָ֣י יֱהֹוִ֔ה מְקַבֵּ֖ץ נִדְחֵ֣י יִשְׂרָאֵ֑ל ע֛וֹד אֲקַבֵּ֥ץ עָלָ֖יו לְנִקְבָּצָֽיו׃

56:8

Le Seigneur *YHWH* parle, lui qui rassemble les repoussés d’Israël, je rassemble de nouveau avec lui ceux qui ont été précédemment rassemblés.

 

Rites séfarades (Osée 14 :2-10 et Michée 7:18-20)

 
Osée 14:2-10
 

שׁ֚וּבָה יִשְׂרָאֵ֔ל עַ֖ד יְהֹוָ֣ה אֱלֹהֶ֑יךָ כִּ֥י כָשַׁ֖לְתָּ בַּעֲוֺנֶֽךָ׃

14:2

Reviens, Israël, à *YHWH*, ton Dieu, car tu es tombé par ton iniquité.

 

קְח֤וּ עִמָּכֶם֙ דְּבָרִ֔ים וְשׁ֖וּבוּ אֶל־יְהֹוָ֑ה אִמְר֣וּ אֵלָ֗יו כׇּל־תִּשָּׂ֤א עָוֺן֙ וְקַח־ט֔וֹב וּֽנְשַׁלְּמָ֥ה פָרִ֖ים שְׂפָתֵֽינוּ׃

14:3

Portez des paroles avec vous et retournez à *YHWH* ; dites-lui : (Toi) qui pardonnes toute iniquité, accepte (notre) amélioration, et par nos lèvres nous remplacerons les taureaux.

 

אַשּׁ֣וּר ׀ לֹ֣א יוֹשִׁיעֵ֗נוּ עַל־סוּס֙ לֹ֣א נִרְכָּ֔ב וְלֹא־נֹ֥אמַר ע֛וֹד אֱלֹהֵ֖ינוּ לְמַעֲשֵׂ֣ה יָדֵ֑ינוּ אֲשֶׁר־בְּךָ֖ יְרֻחַ֥ם יָתֽוֹם׃

14:4

Aschour ne nous secourra pas, nous ne monterons pas sur un cheval, et nous n’appellerons plus Dieu les ouvrages de notre main ; en toi seul l’orphelin trouve miséricorde.

 

אֶרְפָּא֙ מְשׁ֣וּבָתָ֔ם אֹהֲבֵ֖ם נְדָבָ֑ה כִּ֛י שָׁ֥ב אַפִּ֖י מִמֶּֽנּוּ׃

14:5

Je guérirai leur égarement, je les aimerai volontiers, ma colère s’est détournée d’eux.

 

אֶהְיֶ֤ה כַטַּל֙ לְיִשְׂרָאֵ֔ל יִפְרַ֖ח כַּשּׁוֹשַׁנָּ֑ה וְיַ֥ךְ שׇׁרָשָׁ֖יו כַּלְּבָנֽוֹן׃

14:6

Je serai comme une rosée pour Israël, il fleurira comme un lis, ses racines se multiplieront comme le Libanone (Liban).

 

יֵֽלְכוּ֙ יֹֽנְקוֹתָ֔יו וִיהִ֥י כַזַּ֖יִת הוֹד֑וֹ וְרֵ֥יחַֽ ל֖וֹ כַּלְּבָנֽוֹן׃

14:7

Ses rameaux s’étendront, sa magnificence sera comme celle de l’olivier, et sa bonne odeur comme celle du Libanone.

 

יָשֻׁ֙בוּ֙ יֹשְׁבֵ֣י בְצִלּ֔וֹ יְחַיּ֥וּ דָגָ֖ן וְיִפְרְח֣וּ כַגָּ֑פֶן זִכְר֖וֹ כְּיֵ֥ין לְבָנֽוֹן׃

14:8

Ils reviendront encore s’asseoir sous son ombre, croîtront (comme) le froment et fleuriront comme la vigne, seront célèbres comme le vin du Libanone.

 

אֶפְרַ֕יִם מַה־לִּ֥י ע֖וֹד לָעֲצַבִּ֑ים אֲנִ֧י עָנִ֣יתִי וַאֲשׁוּרֶ֗נּוּ אֲנִי֙ כִּבְר֣וֹשׁ רַעֲנָ֔ן מִמֶּ֖נִּי פֶּרְיְךָ֥ נִמְצָֽא׃

14:9

Éphraïme qu’a-t-il encore besoin d’idoles avec moi ? je l’ai exaucé et regardé favorablement, moi (je le rendrai) comme un cyprès vert ; de moi tu recevras ton fruit.

 

מִ֤י חָכָם֙ וְיָ֣בֵֽן אֵ֔לֶּה נָב֖וֹן וְיֵדָעֵ֑ם כִּֽי־יְשָׁרִ֞ים דַּרְכֵ֣י יְהֹוָ֗ה וְצַדִּקִים֙ יֵ֣לְכוּ בָ֔ם וּפֹשְׁעִ֖ים יִכָּ֥שְׁלוּ בָֽם׃

14:10

Qui est sage pour remarquer cela ? intelligent pour le reconnaître ? Car les voies de *YHWH* sont droites, les justes y marcheront, et les impies y tomberont.

 
Michée 7:18-20
 

מִי־אֵ֣ל כָּמ֗וֹךָ נֹשֵׂ֤א עָוֺן֙ וְעֹבֵ֣ר עַל־פֶּ֔שַׁע לִשְׁאֵרִ֖ית נַחֲלָת֑וֹ לֹֽא־הֶחֱזִ֤יק לָעַד֙ אַפּ֔וֹ כִּֽי־חָפֵ֥ץ חֶ֖סֶד הֽוּא׃

7:18

Qui est un Dieu comme toi, ôtant l’iniquité et passant par-dessus le péché du reste de son héritage ? Il ne conserve pas toujours sa colère, parce qu’il veut la miséricorde.

 

יָשׁ֣וּב יְרַחֲמֵ֔נוּ יִכְבֹּ֖שׁ עֲוֺנֹתֵ֑ינוּ וְתַשְׁלִ֛יךְ בִּמְצֻל֥וֹת יָ֖ם כׇּל־חַטֹּאותָֽם׃

7:19

De nouveau il aura compassion de nous, il vaincra notre iniquité ; tu jetteras dans les profondeurs de la mer tous leurs péchés.

 

תִּתֵּ֤ן אֱמֶת֙ לְיַֽעֲקֹ֔ב חֶ֖סֶד לְאַבְרָהָ֑ם אֲשֶׁר־נִשְׁבַּ֥עְתָּ לַאֲבֹתֵ֖ינוּ מִ֥ימֵי קֶֽדֶם׃

7:20

Tu donneras la vérité à Jacob, la piété à Abraham, comme tu l’as juré à nos pères dans les jours anciens.

 

Notes de l’édition du texte massorétique

bבספרי תימן נֹצֵ֥ר בנו״ן רגילה

Traduction française :  La Bible : traduction nouvelle avec l’hébreu en regard, accompagné des points-voyelles et des accents toniques (נגינהות) avec des notes philologiques, géographiques et littéraires et les principales variantes de la version des Septante et du texte samaritain ; dédiée à S. M. Louis-Philippe Ier, roi des Français, par Samuel Cahen. Paris (chez l’auteur) : Tome Second. ספר שמות – L’Exode [1832], Tome Neuvième. ספר ישעיהו – Ieschaïahou (Isaïe) [1838] et Tome Douzième. תרי עשר – Les Douze petits prophètes [1843]. [Version numérisée : Bibliothèque municipale de Lyon].

Texte massorétique : Miqra according to the Mesorah (édition digitale du TaNaKh fondée en partie sur le Codex d’Alep). Version adaptée par Sefaria. [Licence : CC-BY-SA].

Police hébraïque : Ezra SIL. [Open Font License].

Retour en haut