Bibliothèque numérique‘HoumashParasha/HaftaraLectures des jours solennelsLes Cinq Méguilot

Ḥoumaš en français | חומש בצרפתית

Parashat Beshala’h / פָּרָשַׁת בְּשַׁלַּח

Traduction Samuel Cahen (1831-1851)


וַיְהִ֗י בְּשַׁלַּ֣ח פַּרְעֹה֮ אֶת־הָעָם֒ וְלֹא־נָחָ֣ם אֱלֹהִ֗ים דֶּ֚רֶךְ אֶ֣רֶץ פְּלִשְׁתִּ֔ים כִּ֥י קָר֖וֹב ה֑וּא כִּ֣י ׀ אָמַ֣ר אֱלֹהִ֗ים פֶּֽן־יִנָּחֵ֥ם הָעָ֛ם בִּרְאֹתָ֥ם מִלְחָמָ֖ה וְשָׁ֥בוּ מִצְרָֽיְמָה׃

13:17

Or, lorsque Par’au renvoya le peuple, Dieu ne les conduisit pas par le chemin du pays des Pélichtime (Philistins), quoiqu’il fût proche, car Dieu dit : le peuple pourrait se repentir en voyant la guerre, et retourner en Égypte.

 

וַיַּסֵּ֨ב אֱלֹהִ֧ים ׀ אֶת־הָעָ֛ם דֶּ֥רֶךְ הַמִּדְבָּ֖ר יַם־ס֑וּף וַחֲמֻשִׁ֛ים עָל֥וּ בְנֵי־יִשְׂרָאֵ֖ל מֵאֶ֥רֶץ מִצְרָֽיִם׃

13:18

Dieu fit donc tourner le peuple par le chemin du désert de la mer des algues. Les enfants d’Israël montèrent armés du pays d’Égypte.

 

וַיִּקַּ֥ח מֹשֶׁ֛ה אֶת־עַצְמ֥וֹת יוֹסֵ֖ף עִמּ֑וֹ כִּי֩ הַשְׁבֵּ֨עַ הִשְׁבִּ֜יעַ אֶת־בְּנֵ֤י יִשְׂרָאֵל֙ לֵאמֹ֔ר פָּקֹ֨ד יִפְקֹ֤ד אֱלֹהִים֙ אֶתְכֶ֔ם וְהַעֲלִיתֶ֧ם אֶת־עַצְמֹתַ֛י מִזֶּ֖ה אִתְּכֶֽם׃

13:19

Mosché prit avec lui les ossements de Joseph ; car celui-ci avait conjuré les enfants d’Israël en disant : Dieu se souviendra de vous, alors vous ferez remonter d’ici mes ossements avec vous.

 

וַיִּסְע֖וּ מִסֻּכֹּ֑ת וַיַּחֲנ֣וּ בְאֵתָ֔ם בִּקְצֵ֖ה הַמִּדְבָּֽר׃

13:20

Ils partirent de Soucoth, et se campèrent à Eithame (Etham) au bout du désert.

 

וַֽיהֹוָ֡ה הֹלֵךְ֩ לִפְנֵיהֶ֨ם יוֹמָ֜ם בְּעַמּ֤וּד עָנָן֙ לַנְחֹתָ֣ם הַדֶּ֔רֶךְ וְלַ֛יְלָה בְּעַמּ֥וּד אֵ֖שׁ לְהָאִ֣יר לָהֶ֑ם לָלֶ֖כֶת יוֹמָ֥ם וָלָֽיְלָה׃

13:21

L’Éternel marchait devant eux le jour dans une colonne de nuée pour leur indiquer le chemin, et la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer, afin qu’ils marchassent jour et nuit.

 

לֹֽא־יָמִ֞ישׁ עַמּ֤וּד הֶֽעָנָן֙ יוֹמָ֔ם וְעַמּ֥וּד הָאֵ֖שׁ לָ֑יְלָה לִפְנֵ֖י הָעָֽם׃ {פ}

13:22

Il ne laissa pas s’écarter de devant le peuple, le jour la colonne de nuée et la nuit la colonne de feu.

 

וַיְדַבֵּ֥ר יְהֹוָ֖ה אֶל־מֹשֶׁ֥ה לֵּאמֹֽר׃

14:1

L’Éternel parla à Moshé en disant :

 

דַּבֵּר֮ אֶל־בְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵל֒ וְיָשֻׁ֗בוּ וְיַחֲנוּ֙ לִפְנֵי֙ פִּ֣י הַחִירֹ֔ת בֵּ֥ין מִגְדֹּ֖ל וּבֵ֣ין הַיָּ֑ם לִפְנֵי֙ בַּ֣עַל צְפֹ֔ן נִכְח֥וֹ תַחֲנ֖וּ עַל־הַיָּֽם׃

14:2

Parle aux enfants d’Israël, qu’ils se détournent et qu’ils campent devant Pi-Ha’hiroth, entre Migdole et la mer, devant Baâl-Tsephone ; vous camperez vis-à-vis de lui, près de la mer.

 

וְאָמַ֤ר פַּרְעֹה֙ לִבְנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֔ל נְבֻכִ֥ים הֵ֖ם בָּאָ֑רֶץ סָגַ֥ר עֲלֵיהֶ֖ם הַמִּדְבָּֽר׃

14:3

Par’au dira des enfants d’Israël : ils sont égarés dans le pays, le désert les a enfermés.

 

וְחִזַּקְתִּ֣י אֶת־לֵב־פַּרְעֹה֮ וְרָדַ֣ף אַחֲרֵיהֶם֒ וְאִכָּבְדָ֤ה בְּפַרְעֹה֙ וּבְכׇל־חֵיל֔וֹ וְיָדְע֥וּ מִצְרַ֖יִם כִּֽי־אֲנִ֣י יְהֹוָ֑ה וַיַּֽעֲשׂוּ־כֵֽן׃

14:4

Je renforcerai le cœur de Par’au ; il les poursuivra ; je serai glorifié en Par’au et en toute son armée, et les Égyptiens reconnaîtront que je suis l’Éternel. Ils firent ainsi.

 

וַיֻּגַּד֙ לְמֶ֣לֶךְ מִצְרַ֔יִם כִּ֥י בָרַ֖ח הָעָ֑ם וַ֠יֵּהָפֵ֠ךְ לְבַ֨ב פַּרְעֹ֤ה וַעֲבָדָיו֙ אֶל־הָעָ֔ם וַיֹּֽאמְרוּ֙ מַה־זֹּ֣את עָשִׂ֔ינוּ כִּֽי־שִׁלַּ֥חְנוּ אֶת־יִשְׂרָאֵ֖ל מֵעׇבְדֵֽנוּ׃

14:5

Lorsqu’il fut annoncé au roi d’Égypte que le peuple avait fui, le cœur de Par’au et de ses serviteurs fut changé à l’égard du peuple ; ils dirent : qu’avons-nous fait, d’avoir renvoyé Israël, pour ne plus nous servir ?

 

וַיֶּאְסֹ֖ר אֶת־רִכְבּ֑וֹ וְאֶת־עַמּ֖וֹ לָקַ֥ח עִמּֽוֹ׃

14:6

Il (Par’au) fit atteler son char, et emmena son peuple avec lui.

 

וַיִּקַּ֗ח שֵׁשׁ־מֵא֥וֹת רֶ֙כֶב֙ בָּח֔וּר וְכֹ֖ל רֶ֣כֶב מִצְרָ֑יִם וְשָׁלִשִׁ֖ם עַל־כֻּלּֽוֹ׃

14:7

Il emmena six cents chars choisis, toute la cavalerie d’Égypte, et des commandants sur tout.

 

וַיְחַזֵּ֣ק יְהֹוָ֗ה אֶת־לֵ֤ב פַּרְעֹה֙ מֶ֣לֶךְ מִצְרַ֔יִם וַיִּרְדֹּ֕ף אַחֲרֵ֖י בְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֑ל וּבְנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֔ל יֹצְאִ֖ים בְּיָ֥ד רָמָֽה׃

14:8

L’Éternel renforça le cœur de Par’au, roi d’Égypte ; il poursuivit les enfants d’Israël, mais les enfants d’Israël sortaient la main levée.

 

Deuxième portion (14:9–14)

 

וַיִּרְדְּפ֨וּ מִצְרַ֜יִם אַחֲרֵיהֶ֗ם וַיַּשִּׂ֤יגוּ אוֹתָם֙ חֹנִ֣ים עַל־הַיָּ֔ם כׇּל־סוּס֙ רֶ֣כֶב פַּרְעֹ֔ה וּפָרָשָׁ֖יו וְחֵיל֑וֹ עַל־פִּי֙ הַֽחִירֹ֔ת לִפְנֵ֖י בַּ֥עַל צְפֹֽן׃

14:9

Les Égyptiens les poursuivirent, et tous les chevaux des chariots de Par’au et son armée les atteignirent campés près de la mer, vers Pi-Ha’hiroth, devant Baâl Tsephone.

 

וּפַרְעֹ֖ה הִקְרִ֑יב וַיִּשְׂאוּ֩ בְנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֨ל אֶת־עֵינֵיהֶ֜ם וְהִנֵּ֥ה מִצְרַ֣יִם ׀ נֹסֵ֣עַ אַחֲרֵיהֶ֗ם וַיִּֽירְאוּ֙ מְאֹ֔ד וַיִּצְעֲק֥וּ בְנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֖ל אֶל־יְהֹוָֽה׃

14:10

Par’au s’approchait ; les enfants d’Israël levèrent les yeux, et voici que l’Égypte s’avançait derrière eux ; ils furent très effrayés, et les enfants d’Israël crièrent vers l’Éternel.

 

וַיֹּאמְרוּ֮ אֶל־מֹשֶׁה֒ הֲֽמִבְּלִ֤י אֵין־קְבָרִים֙ בְּמִצְרַ֔יִם לְקַחְתָּ֖נוּ לָמ֣וּת בַּמִּדְבָּ֑ר מַה־זֹּאת֙ עָשִׂ֣יתָ לָּ֔נוּ לְהוֹצִיאָ֖נוּ מִמִּצְרָֽיִם׃

14:11

Ils dirent à Mosché : est-ce parce qu’il n’y a pas de sépulcres en Égypte que tu nous as pris pour mourir dans le désert ? que nous as-tu fait en nous faisant sortir de l’Égypte ?

 

הֲלֹא־זֶ֣ה הַדָּבָ֗ר אֲשֶׁר֩ דִּבַּ֨רְנוּ אֵלֶ֤יךָ בְמִצְרַ֙יִם֙ לֵאמֹ֔ר חֲדַ֥ל מִמֶּ֖נּוּ וְנַֽעַבְדָ֣ה אֶת־מִצְרָ֑יִם כִּ֣י ט֥וֹב לָ֙נוּ֙ עֲבֹ֣ד אֶת־מִצְרַ֔יִם מִמֻּתֵ֖נוּ בַּמִּדְבָּֽר׃

14:12

N’est-ce pas ce que nous t’avons dit en Égypte savoir : laisse-nous, nous voulons servir l’Égypte ; car il vaut mieux pour nous de servir l’Égypte que de mourir dans le désert.

 

וַיֹּ֨אמֶר מֹשֶׁ֣ה אֶל־הָעָם֮ אַל־תִּירָ֒אוּ֒ הִֽתְיַצְּב֗וּ וּרְאוּ֙ אֶת־יְשׁוּעַ֣ת יְהֹוָ֔ה אֲשֶׁר־יַעֲשֶׂ֥ה לָכֶ֖ם הַיּ֑וֹם כִּ֗י אֲשֶׁ֨ר רְאִיתֶ֤ם אֶת־מִצְרַ֙יִם֙ הַיּ֔וֹם לֹ֥א תֹסִ֛פוּ לִרְאֹתָ֥ם ע֖וֹד עַד־עוֹלָֽם׃

14:13

Mosché dit au peuple : ne craignez rien, restez tranquilles, et voyez le secours que l’Éternel vous donnera aujourd’hui ; car tels que vous avez vu les Égyptiens aujourd’hui, vous ne les verrez plus jamais.

 

יְהֹוָ֖ה יִלָּחֵ֣ם לָכֶ֑ם וְאַתֶּ֖ם תַּחֲרִשֽׁוּן׃ {פ}

14:14

L’Éternel combattra pour vous ; et vous, taisez-vous !

 

Troisième portion (14:15–25)

 

וַיֹּ֤אמֶר יְהֹוָה֙ אֶל־מֹשֶׁ֔ה מַה־תִּצְעַ֖ק אֵלָ֑י דַּבֵּ֥ר אֶל־בְּנֵי־יִשְׂרָאֵ֖ל וְיִסָּֽעוּ׃

14:15

L’Éternel dit à Mosché : pourquoi cries-tu vers moi ? Parle aux enfants d’Israël ; qu’ils marchent.

 

וְאַתָּ֞ה הָרֵ֣ם אֶֽת־מַטְּךָ֗ וּנְטֵ֧ה אֶת־יָדְךָ֛ עַל־הַיָּ֖ם וּבְקָעֵ֑הוּ וְיָבֹ֧אוּ בְנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֛ל בְּת֥וֹךְ הַיָּ֖ם בַּיַּבָּשָֽׁה׃

14:16

Et toi, élève ton Bâton et étends ta main sur la mer, fends-la, et que les enfants d’Israël entrent au milieu de la mer à sec.

 

וַאֲנִ֗י הִנְנִ֤י מְחַזֵּק֙ אֶת־לֵ֣ב מִצְרַ֔יִם וְיָבֹ֖אוּ אַחֲרֵיהֶ֑ם וְאִכָּבְדָ֤ה בְּפַרְעֹה֙ וּבְכׇל־חֵיל֔וֹ בְּרִכְבּ֖וֹ וּבְפָרָשָֽׁיו׃

14:17

Quant à moi, je rendrai fort le cœur des Égyptiens pour qu’ils entrent après eux ; je serai glorifié en Par’au et en toute son armée, dans ses chariots et dans ses cavaliers.

 

וְיָדְע֥וּ מִצְרַ֖יִם כִּי־אֲנִ֣י יְהֹוָ֑ה בְּהִכָּבְדִ֣י בְּפַרְעֹ֔ה בְּרִכְבּ֖וֹ וּבְפָרָשָֽׁיו׃

14:18

Les Égyptiens sauront que je suis l’Éternel, quand j’aurai été glorifié en Par’au, dans ses chariots et dans ses cavaliers.

 

וַיִּסַּ֞ע מַלְאַ֣ךְ הָאֱלֹהִ֗ים הַהֹלֵךְ֙ לִפְנֵי֙ מַחֲנֵ֣ה יִשְׂרָאֵ֔ל וַיֵּ֖לֶךְ מֵאַחֲרֵיהֶ֑ם וַיִּסַּ֞ע עַמּ֤וּד הֶֽעָנָן֙ מִפְּנֵיהֶ֔ם וַיַּֽעֲמֹ֖ד מֵאַחֲרֵיהֶֽם׃

14:19

L’ange de Dieu qui allait devant le camp d’Israël partit et marcha derrière ; la colonne de nuée qui était devant eux se retira et se plaça derrière eux,

 

וַיָּבֹ֞א בֵּ֣ין ׀ מַחֲנֵ֣ה מִצְרַ֗יִם וּבֵין֙ מַחֲנֵ֣ה יִשְׂרָאֵ֔ל וַיְהִ֤י הֶֽעָנָן֙ וְהַחֹ֔שֶׁךְ וַיָּ֖אֶר אֶת־הַלָּ֑יְלָה וְלֹא־קָרַ֥ב זֶ֛ה אֶל־זֶ֖ה כׇּל־הַלָּֽיְלָה׃

14:20

Et vint entre le camp des Égyptiens et le camp d’Israël ; il y eut une nuée et une obscurité, et elle éclaira la nuit ; et toute la nuit l’un n’approcha pas de l’autre.

 

וַיֵּ֨ט מֹשֶׁ֣ה אֶת־יָדוֹ֮ עַל־הַיָּם֒ וַיּ֣וֹלֶךְ יְהֹוָ֣ה ׀ אֶת־הַ֠יָּ֠ם בְּר֨וּחַ קָדִ֤ים עַזָּה֙ כׇּל־הַלַּ֔יְלָה וַיָּ֥שֶׂם אֶת־הַיָּ֖ם לֶחָרָבָ֑ה וַיִּבָּקְע֖וּ הַמָּֽיִם׃

14:21

Mosché étendit sa main sur la mer ; l’Éternel poussa la mer toute la nuit par un violent vent d’orient, et il mit la mer à sec ; ainsi les eaux furent séparées.

 

וַיָּבֹ֧אוּ בְנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֛ל בְּת֥וֹךְ הַיָּ֖ם בַּיַּבָּשָׁ֑ה וְהַמַּ֤יִם לָהֶם֙ חוֹמָ֔ה מִֽימִינָ֖ם וּמִשְּׂמֹאלָֽם׃

14:22

Les enfants d’Israël entrèrent au milieu de la mer à sec, ayant l’eau pour mur, à droite et à gauche.

 

וַיִּרְדְּפ֤וּ מִצְרַ֙יִם֙ וַיָּבֹ֣אוּ אַחֲרֵיהֶ֔ם כֹּ֚ל ס֣וּס פַּרְעֹ֔ה רִכְבּ֖וֹ וּפָרָשָׁ֑יו אֶל־תּ֖וֹךְ הַיָּֽם׃

14:23

Les Égyptiens les poursuivirent et vinrent derrière eux ; tous les chevaux, les chariots et les cavaliers de Par’ au au milieu de la mer.

 

וַֽיְהִי֙ בְּאַשְׁמֹ֣רֶת הַבֹּ֔קֶר וַיַּשְׁקֵ֤ף יְהֹוָה֙ אֶל־מַחֲנֵ֣ה מִצְרַ֔יִם בְּעַמּ֥וּד אֵ֖שׁ וְעָנָ֑ן וַיָּ֕הׇם אֵ֖ת מַחֲנֵ֥ה מִצְרָֽיִם׃

14:24

C’était vers la veille du matin : l’Éternel jeta un regard sur le camp d’Égypte à travers la colonne de feu, et mit en désordre le camp des Égyptiens ;

 

וַיָּ֗סַר אֵ֚ת אֹפַ֣ן מַרְכְּבֹתָ֔יו וַֽיְנַהֲגֵ֖הוּ בִּכְבֵדֻ֑ת וַיֹּ֣אמֶר מִצְרַ֗יִם אָנ֙וּסָה֙ מִפְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֔ל כִּ֣י יְהֹוָ֔ה נִלְחָ֥ם לָהֶ֖ם בְּמִצְרָֽיִם׃ {פ}

14:25

Dont il ôta les roues des chars, qu’il fit se traîner péniblement ; alors l’Égyptien dit : fuyons devant Israël, car l’Éternel combat pour eux contre l’Égypte.

 

Quatrième portion (14:26–15:26)

 

וַיֹּ֤אמֶר יְהֹוָה֙ אֶל־מֹשֶׁ֔ה נְטֵ֥ה אֶת־יָדְךָ֖ עַל־הַיָּ֑ם וְיָשֻׁ֤בוּ הַמַּ֙יִם֙ עַל־מִצְרַ֔יִם עַל־רִכְבּ֖וֹ וְעַל־פָּרָשָֽׁיו׃

14:26

L’Éternel dit à Mosché : étends ta main sur la mer : les eaux retourneront sur les Égyptiens, sur ses chariots et sur ses cavaliers.

 

וַיֵּט֩ מֹשֶׁ֨ה אֶת־יָד֜וֹ עַל־הַיָּ֗ם וַיָּ֨שׇׁב הַיָּ֜ם לִפְנ֥וֹת בֹּ֙קֶר֙ לְאֵ֣יתָנ֔וֹ וּמִצְרַ֖יִם נָסִ֣ים לִקְרָאת֑וֹ וַיְנַעֵ֧ר יְהֹוָ֛ה אֶת־מִצְרַ֖יִם בְּת֥וֹךְ הַיָּֽם׃

14:27

Mosché étendit sa main sur la mer ; la mer retourna, vers le matin, à son impétuosité, tandis que les Égyptiens coururent au-devant d’elle ; l’Éternel précipita les Égyptiens au milieu de la mer.

 

וַיָּשֻׁ֣בוּ הַמַּ֗יִם וַיְכַסּ֤וּ אֶת־הָרֶ֙כֶב֙ וְאֶת־הַפָּ֣רָשִׁ֔ים לְכֹל֙ חֵ֣יל פַּרְעֹ֔ה הַבָּאִ֥ים אַחֲרֵיהֶ֖ם בַּיָּ֑ם לֹֽא־נִשְׁאַ֥ר בָּהֶ֖ם עַד־אֶחָֽד׃

14:28

Les eaux revinrent et couvrirent les chariots et les cavaliers de toute l’armée de Par’au qui étaient entrés dans la mer après eux ; il ne resta d’entre eux pas un seul.

 

וּבְנֵ֧י יִשְׂרָאֵ֛ל הָלְכ֥וּ בַיַּבָּשָׁ֖ה בְּת֣וֹךְ הַיָּ֑ם וְהַמַּ֤יִם לָהֶם֙ חֹמָ֔ה מִֽימִינָ֖ם וּמִשְּׂמֹאלָֽם׃

14:29

Mais les enfants d’Israël marchèrent à sec dans la mer, ayant les eaux pour mur à droite et à gauche.

 

וַיּ֨וֹשַׁע יְהֹוָ֜ה בַּיּ֥וֹם הַה֛וּא אֶת־יִשְׂרָאֵ֖ל מִיַּ֣ד מִצְרָ֑יִם וַיַּ֤רְא יִשְׂרָאֵל֙ אֶת־מִצְרַ֔יִם מֵ֖ת עַל־שְׂפַ֥ת הַיָּֽם׃

14:30

L’Éternel délivra en ce jour Israël de la main des Égyptiens ; Israël vit l’Égypte morte sur le bord de la mer.

 

וַיַּ֨רְא יִשְׂרָאֵ֜ל אֶת־הַיָּ֣ד הַגְּדֹלָ֗ה אֲשֶׁ֨ר עָשָׂ֤ה יְהֹוָה֙ בְּמִצְרַ֔יִם וַיִּֽירְא֥וּ הָעָ֖ם אֶת־יְהֹוָ֑ה וַיַּֽאֲמִ֙ינוּ֙ בַּֽיהֹוָ֔ה וּבְמֹשֶׁ֖ה עַבְדּֽוֹ׃ {פ}

14:31

Israël vit la main puissante que l’Éternel avait déployée sur l’Égypte ; le peuple craignit l’Éternel ; ils crurent en l’Éternel et en Mosché son serviteur.

 

אָ֣ז יָשִֽׁיר־מֹשֶׁה֩ וּבְנֵ֨י יִשְׂרָאֵ֜ל אֶת־הַשִּׁירָ֤ה הַזֹּאת֙ לַֽיהֹוָ֔ה וַיֹּאמְר֖וּ לֵאמֹ֑ר         אָשִׁ֤ירָה לַֽיהֹוָה֙ כִּֽי־גָאֹ֣ה גָּאָ֔ה         ס֥וּס וְרֹכְב֖וֹ רָמָ֥ה בַיָּֽם׃        

15:1

Alors Mosché et les enfants d’Israël chantèrent ce cantique à l’Éternel, et dirent : je chante à l’Éternel, car il a glorieusement triomphé : le coursier et son cavalier, il (les) a précipités dans la mer.

 

עׇזִּ֤י וְזִמְרָת֙ יָ֔הּ וַֽיְהִי־לִ֖י לִֽישׁוּעָ֑ה         זֶ֤ה אֵלִי֙ וְאַנְוֵ֔הוּ         אֱלֹהֵ֥י אָבִ֖י וַאֲרֹמְמֶֽנְהוּ׃        

15:2

Ma victoire, mon chant, c’est Iâh ; c’est lui qui fut mon secours. Il est mon Dieu, je veux le glorifier, le Dieu de mon père, je veux l’exalter !

 

יְהֹוָ֖ה אִ֣ישׁ מִלְחָמָ֑ה יְהֹוָ֖ה שְׁמֽוֹ׃        

15:3

L’Éternel est maître de la guerre, Éternel est son nom.

 

מַרְכְּבֹ֥ת פַּרְעֹ֛ה וְחֵיל֖וֹ יָרָ֣ה בַיָּ֑ם         וּמִבְחַ֥ר שָֽׁלִשָׁ֖יו טֻבְּע֥וּ בְיַם־סֽוּף׃        

15:4

Il a lancé dans la mer les chariots de Par’au et son armée. L’élite de ses capitaines, il les a submergés dans la mer Souph.

 

תְּהֹמֹ֖ת יְכַסְיֻ֑מוּ יָרְד֥וּ בִמְצוֹלֹ֖ת כְּמוֹ־אָֽבֶן׃        

15:5

Les abîmes les ont couverts, ils sont descendus dans les profondeurs, comme une pierre.

 

יְמִֽינְךָ֣ יְהֹוָ֔ה נֶאְדָּרִ֖י בַּכֹּ֑חַ         יְמִֽינְךָ֥ יְהֹוָ֖ה תִּרְעַ֥ץ אוֹיֵֽב׃        

15:6

Ta droite, ô Éternel, est formidable par la force ; ta droite, ô Éternel, brise l’ennemi.

 

וּבְרֹ֥ב גְּאוֹנְךָ֖ תַּהֲרֹ֣ס קָמֶ֑יךָ         תְּשַׁלַּח֙ חֲרֹ֣נְךָ֔ יֹאכְלֵ֖מוֹ כַּקַּֽשׁ׃        

15:7

Par la grandeur de ta majesté, tu renverses tes adversaires, tu fais éclater ta colère, qui les consume comme de la paille.

 

וּבְר֤וּחַ אַפֶּ֙יךָ֙ נֶ֣עֶרְמוּ מַ֔יִם         נִצְּב֥וּ כְמוֹ־נֵ֖ד נֹזְלִ֑ים         קָֽפְא֥וּ תְהֹמֹ֖ת בְּלֶב־יָֽם׃        

15:8

Au souffle de tes narines les eaux se sont amoncelées, les courants se sont arrêtés comme un mur ; l’abîme s’est solidifié dans le milieu de la mer.

 

אָמַ֥ר אוֹיֵ֛ב אֶרְדֹּ֥ף אַשִּׂ֖יג         אֲחַלֵּ֣ק שָׁלָ֑ל תִּמְלָאֵ֣מוֹ נַפְשִׁ֔י         אָרִ֣יק חַרְבִּ֔י תּוֹרִישֵׁ֖מוֹ יָדִֽי׃        

15:9

L’ennemi dit : je poursuivrai, j’atteindrai, je distribuerai le butin, mon âme en sera assouvie ; je tirerai mon glaive, ma main les détruira.

 

נָשַׁ֥פְתָּ בְרוּחֲךָ֖ כִּסָּ֣מוֹ יָ֑ם         צָֽלְלוּ֙ כַּֽעוֹפֶ֔רֶת בְּמַ֖יִם אַדִּירִֽים׃        

15:10

Tu as soufflé de ton haleine, la mer les a couverts ; comme le plomb ils se sont enfoncés dans les eaux rapides.

 

מִֽי־כָמֹ֤כָה בָּֽאֵלִם֙ יְהֹוָ֔ה         מִ֥י כָּמֹ֖כָה נֶאְדָּ֣ר בַּקֹּ֑דֶשׁ         נוֹרָ֥א תְהִלֹּ֖ת עֹ֥שֵׂה פֶֽלֶא׃        

15:11

Qui est comme toi parmi les puissants, ô Éternel ! qui comme toi est magnifique en sainteté ; terrible à louer, auteur des prodiges ?

 

נָטִ֙יתָ֙ יְמִ֣ינְךָ֔ תִּבְלָעֵ֖מוֹ אָֽרֶץ׃        

15:12

Tu étendis ta droite, la terre les engloutit.

 

נָחִ֥יתָ בְחַסְדְּךָ֖ עַם־ז֣וּ גָּאָ֑לְתָּ         נֵהַ֥לְתָּ בְעׇזְּךָ֖ אֶל־נְוֵ֥ה קׇדְשֶֽׁךָ׃        

15:13

Tu conduis par ta grâce ce peuple que tu as délivré ; tu le diriges par ta puissance vers la demeure de ta sainteté.

 

שָֽׁמְע֥וּ עַמִּ֖ים יִרְגָּז֑וּן         חִ֣יל אָחַ֔ז יֹשְׁבֵ֖י פְּלָֽשֶׁת׃        

15:14

Les peuples l’apprennent et tremblent ; l’anxiété s’empare des habitants de Pelescheth (les Philistins).

 

אָ֤ז נִבְהֲלוּ֙ אַלּוּפֵ֣י אֱד֔וֹם         אֵילֵ֣י מוֹאָ֔ב יֹֽאחֲזֵ֖מוֹ רָ֑עַד         נָמֹ֕גוּ כֹּ֖ל יֹשְׁבֵ֥י כְנָֽעַן׃        

15:15

Alors s’épouvantent les aloufime (les chefs) d’Edome, un tremblement saisit les forts de Moab, ils s’évanouissent tous les habitants de Kenaâne.

 

תִּפֹּ֨ל עֲלֵיהֶ֤ם אֵימָ֙תָה֙ וָפַ֔חַד         בִּגְדֹ֥ל זְרוֹעֲךָ֖ יִדְּמ֣וּ כָּאָ֑בֶן         עַד־יַעֲבֹ֤ר עַמְּךָ֙ יְהֹוָ֔ה         עַֽד־יַעֲבֹ֖ר עַם־ז֥וּ קָנִֽיתָ׃        

15:16

Tombent sur eux la terreur et l’anxiété par la puissance de ton bras ; ils seront immobiles comme la pierre, jusqu’à ce que le peuple, ô Éternel, ait passé ; jusqu’à ce que ce peuple que tu as acquis soit passé.

 

תְּבִאֵ֗מוֹ וְתִטָּעֵ֙מוֹ֙ בְּהַ֣ר נַחֲלָֽתְךָ֔         מָכ֧וֹן לְשִׁבְתְּךָ֛ פָּעַ֖לְתָּ יְהֹוָ֑ה         מִקְּדָ֕שׁ אֲדֹנָ֖י כּוֹנְנ֥וּ יָדֶֽיךָ׃        

15:17

Tu les amèneras et tu les implanteras sur la montagne de ton héritage, lieu que tu as préparé pour ta demeure, ô Éternel ! sanctuaire, ô Seigneur ! que tes mains ont établi.

 

יְהֹוָ֥ה ׀ יִמְלֹ֖ךְ לְעֹלָ֥ם וָעֶֽד׃        

15:18

L’Éternel règnera à jamais et à perpétuité.

 

כִּ֣י בָא֩ ס֨וּס פַּרְעֹ֜ה בְּרִכְבּ֤וֹ וּבְפָרָשָׁיו֙ בַּיָּ֔ם         וַיָּ֧שֶׁב יְהֹוָ֛ה עֲלֵהֶ֖ם אֶת־מֵ֣י הַיָּ֑ם         וּבְנֵ֧י יִשְׂרָאֵ֛ל הָלְכ֥וּ בַיַּבָּשָׁ֖ה בְּת֥וֹךְ הַיָּֽם׃ {פ}

15:19

Car le cheval de Par’au est entré avec son chariot et ses cavaliers dans la mer, et l’Éternel a ramené sur eux les eaux de la mer ; mais les enfants d’Israël ont marché à (pied) sec au milieu de la mer.

 

וַתִּקַּח֩ מִרְיָ֨ם הַנְּבִיאָ֜ה אֲח֧וֹת אַהֲרֹ֛ן אֶת־הַתֹּ֖ף בְּיָדָ֑הּ וַתֵּצֶ֤אןָ כׇֽל־הַנָּשִׁים֙ אַחֲרֶ֔יהָ בְּתֻפִּ֖ים וּבִמְחֹלֹֽת׃

15:20

Miriame (Marie), la prophétesse, sœur d’Aharone, prit un tambourin en sa main, et toutes les femmes la suivirent avec des tambourins et des danses.

 

וַתַּ֥עַן לָהֶ֖ם מִרְיָ֑ם שִׁ֤ירוּ לַֽיהֹוָה֙ כִּֽי־גָאֹ֣ה גָּאָ֔ה ס֥וּס וְרֹכְב֖וֹ רָמָ֥ה בַיָּֽם׃ {ס}        

15:21

Miriame leur répondait : chantez à l’Éternel ; il a glorieusement triomphé ; le cheval, le cavalier, il (les) a précipités dans la mer.

 

וַיַּסַּ֨ע מֹשֶׁ֤ה אֶת־יִשְׂרָאֵל֙ מִיַּם־ס֔וּף וַיֵּצְא֖וּ אֶל־מִדְבַּר־שׁ֑וּר וַיֵּלְכ֧וּ שְׁלֹֽשֶׁת־יָמִ֛ים בַּמִּדְבָּ֖ר וְלֹא־מָ֥צְאוּ מָֽיִם׃

15:22

Mosché fit décamper les Israélites de la mer Souph (des algues), et ils tirèrent vers le désert Chour (Sur) ; ils marchèrent pendant trois jours dans le désert sans trouver de l’eau.

 

וַיָּבֹ֣אוּ מָרָ֔תָה וְלֹ֣א יָֽכְל֗וּ לִשְׁתֹּ֥ת מַ֙יִם֙ מִמָּרָ֔ה כִּ֥י מָרִ֖ים הֵ֑ם עַל־כֵּ֥ן קָרָֽא־שְׁמָ֖הּ מָרָֽה׃

15:23

Ils vinrent à Mara ; mais ils ne purent boire des eaux de Mara, parce qu’elles étaient amères. C’est pourquoi ce lieu fut nommé Mara (amer).

 

וַיִּלֹּ֧נוּ הָעָ֛ם עַל־מֹשֶׁ֥ה לֵּאמֹ֖ר מַה־נִּשְׁתֶּֽה׃

15:24

Le peuple murmura contre Mosché, en disant : que boirons-nous ?

 

וַיִּצְעַ֣ק אֶל־יְהֹוָ֗ה וַיּוֹרֵ֤הוּ יְהֹוָה֙ עֵ֔ץ וַיַּשְׁלֵךְ֙ אֶל־הַמַּ֔יִם וַֽיִּמְתְּק֖וּ הַמָּ֑יִם שָׁ֣ם שָׂ֥ם ל֛וֹ חֹ֥ק וּמִשְׁפָּ֖ט וְשָׁ֥ם נִסָּֽהוּ׃

15:25

Celui-ci cria à l’Éternel ; l’Éternel lui indiqua un (certain) bois qu’il jeta dans les eaux, et les eaux devinrent douces ; là il lui proposa un statut et un jugement, et là aussi il l’éprouva.

 

וַיֹּ֩אמֶר֩ אִם־שָׁמ֨וֹעַ תִּשְׁמַ֜ע לְק֣וֹל ׀ יְהֹוָ֣ה אֱלֹהֶ֗יךָ וְהַיָּשָׁ֤ר בְּעֵינָיו֙ תַּעֲשֶׂ֔ה וְהַֽאֲזַנְתָּ֙ לְמִצְוֺתָ֔יו וְשָׁמַרְתָּ֖ כׇּל־חֻקָּ֑יו כׇּֽל־הַמַּחֲלָ֞ה אֲשֶׁר־שַׂ֤מְתִּי בְמִצְרַ֙יִם֙ לֹא־אָשִׂ֣ים עָלֶ֔יךָ כִּ֛י אֲנִ֥י יְהֹוָ֖ה רֹפְאֶֽךָ׃ {ס}        

15:26

Il dit : si tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements, et si tu gardes tous ses statuts, toutes les maladies que j’ai mises sur l’Égypte, je ne les mettrai pas sur toi, car c’est moi l’Éternel qui te guérit.

 

Cinquième portion (15:27–16:10)

 

וַיָּבֹ֣אוּ אֵילִ֔מָה וְשָׁ֗ם שְׁתֵּ֥ים עֶשְׂרֵ֛ה עֵינֹ֥ת מַ֖יִם וְשִׁבְעִ֣ים תְּמָרִ֑ים וַיַּחֲנוּ־שָׁ֖ם עַל־הַמָּֽיִם׃

15:27

Ils vinrent à Eilime (Elim), où il y avait douze sources d’eau et soixante-dix palmiers ; ils campèrent là auprès des eaux.

 

וַיִּסְעוּ֙ מֵֽאֵילִ֔ם וַיָּבֹ֜אוּ כׇּל־עֲדַ֤ת בְּנֵֽי־יִשְׂרָאֵל֙ אֶל־מִדְבַּר־סִ֔ין אֲשֶׁ֥ר בֵּין־אֵילִ֖ם וּבֵ֣ין סִינָ֑י בַּחֲמִשָּׁ֨ה עָשָׂ֥ר יוֹם֙ לַחֹ֣דֶשׁ הַשֵּׁנִ֔י לְצֵאתָ֖ם מֵאֶ֥רֶץ מִצְרָֽיִם׃

16:1

Ils partirent d’Eilime, et toute la réunion des enfants d’Israël arriva au désert de Sine (Sin), qui est entre Eilime et Sinaï, le quinzième jour du second mois de leur sortie du pays d’Égypte.

 

(וילינו) [וַיִּלּ֜וֹנוּ] כׇּל־עֲדַ֧ת בְּנֵי־יִשְׂרָאֵ֛ל עַל־מֹשֶׁ֥ה וְעַֽל־אַהֲרֹ֖ן בַּמִּדְבָּֽר׃

16:2

Toute la réunion des enfants d’Israël murmura dans le désert contre Mosché et Aharone.

 

וַיֹּאמְר֨וּ אֲלֵהֶ֜ם בְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֗ל מִֽי־יִתֵּ֨ן מוּתֵ֤נוּ בְיַד־יְהֹוָה֙ בְּאֶ֣רֶץ מִצְרַ֔יִם בְּשִׁבְתֵּ֙נוּ֙ עַל־סִ֣יר הַבָּשָׂ֔ר בְּאׇכְלֵ֥נוּ לֶ֖חֶם לָשֹׂ֑בַע כִּֽי־הוֹצֵאתֶ֤ם אֹתָ֙נוּ֙ אֶל־הַמִּדְבָּ֣ר הַזֶּ֔ה לְהָמִ֛ית אֶת־כׇּל־הַקָּהָ֥ל הַזֶּ֖ה בָּרָעָֽב׃ {ס}        

16:3

À qui ils dirent : que ne sommes-nous morts par la main de l’Éternel au pays d’Égypte, quand nous étions assis près du pot à viande, quand nous mangions du pain à satiété ! car vous nous avez attirés dans le désert pour faire mourir de faim toute cette assemblée.

 

וַיֹּ֤אמֶר יְהֹוָה֙ אֶל־מֹשֶׁ֔ה הִנְנִ֨י מַמְטִ֥יר לָכֶ֛ם לֶ֖חֶם מִן־הַשָּׁמָ֑יִם וְיָצָ֨א הָעָ֤ם וְלָֽקְטוּ֙ דְּבַר־י֣וֹם בְּיוֹמ֔וֹ לְמַ֧עַן אֲנַסֶּ֛נּוּ הֲיֵלֵ֥ךְ בְּתוֹרָתִ֖י אִם־לֹֽא׃

16:4

L’Éternel dit à Mosché ; je vous ferai pleuvoir des cieux du pain ; le peuple sortira et en recueillera, au jour le jour, son nécessaire, afin que je l’éprouve, s’il suivra ma loi ou non.

 

וְהָיָה֙ בַּיּ֣וֹם הַשִּׁשִּׁ֔י וְהֵכִ֖ינוּ אֵ֣ת אֲשֶׁר־יָבִ֑יאוּ וְהָיָ֣ה מִשְׁנֶ֔ה עַ֥ל אֲשֶֽׁר־יִלְקְט֖וּ י֥וֹם ׀ יֽוֹם׃

16:5

Il arrivera qu’au sixième jour, quand ils apprêteront ce qu’ils auront apporté, ce sera le double de ce qu’ils recueilleront chaque jour.

 

וַיֹּ֤אמֶר מֹשֶׁה֙ וְאַהֲרֹ֔ן אֶֽל־כׇּל־בְּנֵ֖י יִשְׂרָאֵ֑ל עֶ֕רֶב וִֽידַעְתֶּ֕ם כִּ֧י יְהֹוָ֛ה הוֹצִ֥יא אֶתְכֶ֖ם מֵאֶ֥רֶץ מִצְרָֽיִם׃

16:6

Mosché et Aharone dirent à tous les enfants d’Israël : ce soir vous apprendrez que c’est l’Éternel qui vous a fait sortir de l’Égypte ;

 

וּבֹ֗קֶר וּרְאִיתֶם֙ אֶת־כְּב֣וֹד יְהֹוָ֔ה בְּשׇׁמְע֥וֹ אֶת־תְּלֻנֹּתֵיכֶ֖ם עַל־יְהֹוָ֑ה וְנַ֣חְנוּ מָ֔ה כִּ֥י (תלונו) [תַלִּ֖ינוּ] עָלֵֽינוּ׃

16:7

Et au matin vous verrez la gloire de l’Éternel, parce qu’il a entendu vos murmures contre l’Éternel ; mais nous, qu’y a-t-il que vous murmurez contre nous ?

 

וַיֹּ֣אמֶר מֹשֶׁ֗ה בְּתֵ֣ת יְהֹוָה֩ לָכֶ֨ם בָּעֶ֜רֶב בָּשָׂ֣ר לֶאֱכֹ֗ל וְלֶ֤חֶם בַּבֹּ֙קֶר֙ לִשְׂבֹּ֔עַ בִּשְׁמֹ֤עַ יְהֹוָה֙ אֶת־תְּלֻנֹּ֣תֵיכֶ֔ם אֲשֶׁר־אַתֶּ֥ם מַלִּינִ֖ם עָלָ֑יו וְנַ֣חְנוּ מָ֔ה לֹא־עָלֵ֥ינוּ תְלֻנֹּתֵיכֶ֖ם כִּ֥י עַל־יְהֹוָֽה׃

16:8

Mosché dit : (ce sera) lorsque ce soir l’Éternel vous aura donné à manger de la viande et au matin du pain pour vous rassasier ; l’Éternel a entendu vos murmures par lesquels vous avez murmuré contre lui ; car qui sommes-nous ? vos murmures ne sont pas contre nous, mais contre l’Éternel.

 

וַיֹּ֤אמֶר מֹשֶׁה֙ אֶֽל־אַהֲרֹ֔ן אֱמֹ֗ר אֶֽל־כׇּל־עֲדַת֙ בְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֔ל קִרְב֖וּ לִפְנֵ֣י יְהֹוָ֑ה כִּ֣י שָׁמַ֔ע אֵ֖ת תְּלֻנֹּתֵיכֶֽם׃

16:9

Mosché dit à Aharone : dis à toute la réunion des enfants d’Israël : approchez-vous devant l’Éternel, car il a entendu vos murmures.

 

וַיְהִ֗י כְּדַבֵּ֤ר אַהֲרֹן֙ אֶל־כׇּל־עֲדַ֣ת בְּנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֔ל וַיִּפְנ֖וּ אֶל־הַמִּדְבָּ֑ר וְהִנֵּה֙ כְּב֣וֹד יְהֹוָ֔ה נִרְאָ֖ה בֶּעָנָֽן׃ {פ}

16:10

Pendant qu’Aharone parlait à toute la réunion des enfants d’Israël, ils se tournèrent vers le désert, et voici que la gloire de l’Éternel parut dans un nuage.

 

Sixième portion (16:11–36)

 

וַיְדַבֵּ֥ר יְהֹוָ֖ה אֶל־מֹשֶׁ֥ה לֵּאמֹֽר׃

16:11

L’Éternel parla ainsi à Mosché :

 

שָׁמַ֗עְתִּי אֶת־תְּלוּנֹּת֮ בְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵל֒ דַּבֵּ֨ר אֲלֵהֶ֜ם לֵאמֹ֗ר בֵּ֤ין הָֽעַרְבַּ֙יִם֙ תֹּאכְל֣וּ בָשָׂ֔ר וּבַבֹּ֖קֶר תִּשְׂבְּעוּ־לָ֑חֶם וִֽידַעְתֶּ֕ם כִּ֛י אֲנִ֥י יְהֹוָ֖ה אֱלֹהֵיכֶֽם׃

16:12

J’ai entendu les murmures des enfants d’Israël ; dis-leur, savoir : entre les deux soirs, vous mangerez de la viande, et au matin vous vous rassasierez de pain, et vous saurez que je suis l’Éternel votre Dieu.

 

וַיְהִ֣י בָעֶ֔רֶב וַתַּ֣עַל הַשְּׂלָ֔ו וַתְּכַ֖ס אֶת־הַֽמַּחֲנֶ֑ה וּבַבֹּ֗קֶר הָֽיְתָה֙ שִׁכְבַ֣ת הַטַּ֔ל סָבִ֖יב לַֽמַּחֲנֶֽה׃

16:13

Le soir il monta des cailles qui couvrirent le camp, et au matin il y eut une couche de rosée autour du camp.

 

וַתַּ֖עַל שִׁכְבַ֣ת הַטָּ֑ל וְהִנֵּ֞ה עַל־פְּנֵ֤י הַמִּדְבָּר֙ דַּ֣ק מְחֻסְפָּ֔ס דַּ֥ק כַּכְּפֹ֖ר עַל־הָאָֽרֶץ׃

16:14

Cette couche de rosée s’étant dissipée, il y eut sur la surface du désert quelque chose de menu, de graineux, menu comme la gelée blanche sur la terre.

 

וַיִּרְא֣וּ בְנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֗ל וַיֹּ֨אמְר֜וּ אִ֤ישׁ אֶל־אָחִיו֙ מָ֣ן ה֔וּא כִּ֛י לֹ֥א יָדְע֖וּ מַה־ה֑וּא וַיֹּ֤אמֶר מֹשֶׁה֙ אֲלֵהֶ֔ם ה֣וּא הַלֶּ֔חֶם אֲשֶׁ֨ר נָתַ֧ן יְהֹוָ֛ה לָכֶ֖ם לְאׇכְלָֽה׃

16:15

Les enfants d’Israël, l’ayant vu, se dirent l’un à l’autre : c’est une nourriture ; car ils ne savaient pas ce que c’était. Mosché leur dit : c’est là le pain que l’Éternel vous a donné à manger.

 

זֶ֤ה הַדָּבָר֙ אֲשֶׁ֣ר צִוָּ֣ה יְהֹוָ֔ה לִקְט֣וּ מִמֶּ֔נּוּ אִ֖ישׁ לְפִ֣י אׇכְל֑וֹ עֹ֣מֶר לַגֻּלְגֹּ֗לֶת מִסְפַּר֙ נַפְשֹׁ֣תֵיכֶ֔ם אִ֛ישׁ לַאֲשֶׁ֥ר בְּאׇהֳל֖וֹ תִּקָּֽחוּ׃

16:16

Mais voici ce que l’Éternel a ordonné : que chacun en recueille autant qu’il lui en faut pour manger ; un ômer par tête, selon le nombre de vos personnes ; chacun en prendra pour ceux de sa tente.

 

וַיַּעֲשׂוּ־כֵ֖ן בְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֑ל וַֽיִּלְקְט֔וּ הַמַּרְבֶּ֖ה וְהַמַּמְעִֽיט׃

16:17

Les enfants d’Israël firent ainsi ; les uns en recueillirent plus, les autres moins.

 

וַיָּמֹ֣דּוּ בָעֹ֔מֶר וְלֹ֤א הֶעְדִּיף֙ הַמַּרְבֶּ֔ה וְהַמַּמְעִ֖יט לֹ֣א הֶחְסִ֑יר אִ֥ישׁ לְפִֽי־אׇכְל֖וֹ לָקָֽטוּ׃

16:18

Ils le mesuraient par ômer ; celui qui en avait recueilli beaucoup n’avait rien de trop, et celui qui en avait recueilli moins n’en manquait pas ; chacun avait recueilli selon sa consommation.

 

וַיֹּ֥אמֶר מֹשֶׁ֖ה אֲלֵהֶ֑ם אִ֕ישׁ אַל־יוֹתֵ֥ר מִמֶּ֖נּוּ עַד־בֹּֽקֶר׃

16:19

Mosché leur dit : que personne n’en laisse jusqu’au matin.

 

וְלֹא־שָׁמְע֣וּ אֶל־מֹשֶׁ֗ה וַיּוֹתִ֨רוּ אֲנָשִׁ֤ים מִמֶּ֙נּוּ֙ עַד־בֹּ֔קֶר וַיָּ֥רֻם תּוֹלָעִ֖ים וַיִּבְאַ֑שׁ וַיִּקְצֹ֥ף עֲלֵהֶ֖ם מֹשֶֽׁה׃

16:20

Mais il y eut des hommes qui n’écoutèrent point Mosché, et qui en laissèrent jusqu’au matin ; il s’y engendra des vers, et il devint puant. Mosché se mit en colère contre eux.

 

וַיִּלְקְט֤וּ אֹתוֹ֙ בַּבֹּ֣קֶר בַּבֹּ֔קֶר אִ֖ישׁ כְּפִ֣י אׇכְל֑וֹ וְחַ֥ם הַשֶּׁ֖מֶשׁ וְנָמָֽס׃

16:21

Ainsi chacun recueillait chaque matin selon sa consommation. Aussitôt que le soleil commençait à chauffer, cela se fondait.

 

וַיְהִ֣י ׀ בַּיּ֣וֹם הַשִּׁשִּׁ֗י לָֽקְט֥וּ לֶ֙חֶם֙ מִשְׁנֶ֔ה שְׁנֵ֥י הָעֹ֖מֶר לָאֶחָ֑ד וַיָּבֹ֙אוּ֙ כׇּל־נְשִׂיאֵ֣י הָֽעֵדָ֔ה וַיַּגִּ֖ידוּ לְמֹשֶֽׁה׃

16:22

Le sixième jour, ils recueillirent de la nourriture au double, deux ômers pour chacun. Alors tous les principaux de l’assemblée vinrent et l’annoncèrent à Mosché.

 

וַיֹּ֣אמֶר אֲלֵהֶ֗ם ה֚וּא אֲשֶׁ֣ר דִּבֶּ֣ר יְהֹוָ֔ה שַׁבָּת֧וֹן שַׁבַּת־קֹ֛דֶשׁ לַֽיהֹוָ֖ה מָחָ֑ר אֵ֣ת אֲשֶׁר־תֹּאפ֞וּ אֵפ֗וּ וְאֵ֤ת אֲשֶֽׁר־תְּבַשְּׁלוּ֙ בַּשֵּׁ֔לוּ וְאֵת֙ כׇּל־הָ֣עֹדֵ֔ף הַנִּ֧יחוּ לָכֶ֛ם לְמִשְׁמֶ֖רֶת עַד־הַבֹּֽקֶר׃

16:23

Il leur dit : c’est ce que l’Éternel a ordonné : c’est demain un repos, un saint repos (consacré) à l’Éternel. Ce que vous avez à cuire, cuisez-le, faites bouillir, et mettez en dépôt jusqu’au matin ce qui vous en restera.

 

וַיַּנִּ֤יחוּ אֹתוֹ֙ עַד־הַבֹּ֔קֶר כַּאֲשֶׁ֖ר צִוָּ֣ה מֹשֶׁ֑ה וְלֹ֣א הִבְאִ֔ישׁ וְרִמָּ֖ה לֹא־הָ֥יְתָה בּֽוֹ׃

16:24

Ils le laissèrent jusqu’au matin comme Mosché l’avait ordonné ; il ne puait point et n’engendra pas de vers.

 

וַיֹּ֤אמֶר מֹשֶׁה֙ אִכְלֻ֣הוּ הַיּ֔וֹם כִּֽי־שַׁבָּ֥ת הַיּ֖וֹם לַיהֹוָ֑ה הַיּ֕וֹם לֹ֥א תִמְצָאֻ֖הוּ בַּשָּׂדֶֽה׃

16:25

Mosché dit : mangez-le aujourd’hui, car c’est aujourd’hui un jour de repos (consacré) à l’Éternel ; aujourd’hui vous n’en trouverez point dans les champs.

 

שֵׁ֥שֶׁת יָמִ֖ים תִּלְקְטֻ֑הוּ וּבַיּ֧וֹם הַשְּׁבִיעִ֛י שַׁבָּ֖ת לֹ֥א יִֽהְיֶה־בּֽוֹ׃

16:26

Pendant six jours vous le recueillerez ; le septième est un jour de repos, il n’y en aura point en ce jour.

 

וַֽיְהִי֙ בַּיּ֣וֹם הַשְּׁבִיעִ֔י יָצְא֥וּ מִן־הָעָ֖ם לִלְקֹ֑ט וְלֹ֖א מָצָֽאוּ׃ {ס}        

16:27

Il arriva que le septième jour quelques-uns du peuple sortirent pour recueillir, mais ils ne trouvèrent rien.

 

וַיֹּ֥אמֶר יְהֹוָ֖ה אֶל־מֹשֶׁ֑ה עַד־אָ֙נָה֙ מֵֽאַנְתֶּ֔ם לִשְׁמֹ֥ר מִצְוֺתַ֖י וְתוֹרֹתָֽי׃

16:28

L’Éternel dit à Mosché : jusques à quand refuserez-vous d’observer mes commandements et mes lois ?

 

רְא֗וּ כִּֽי־יְהֹוָה֮ נָתַ֣ן לָכֶ֣ם הַשַּׁבָּת֒ עַל־כֵּ֠ן ה֣וּא נֹתֵ֥ן לָכֶ֛ם בַּיּ֥וֹם הַשִּׁשִּׁ֖י לֶ֣חֶם יוֹמָ֑יִם שְׁב֣וּ ׀ אִ֣ישׁ תַּחְתָּ֗יו אַל־יֵ֥צֵא אִ֛ישׁ מִמְּקֹמ֖וֹ בַּיּ֥וֹם הַשְּׁבִיעִֽי׃

16:29

Considérez que l’Éternel vous a donné le jour de repos ; c’est pourquoi il vous donne le sixième jour de la nourriture pour deux jours ; que chacun reste à sa place, que personne sorte de son endroit le septième jour.

 

וַיִּשְׁבְּת֥וּ הָעָ֖ם בַּיּ֥וֹם הַשְּׁבִעִֽי׃

16:30

Le peuple se reposa le septième jour.

 

וַיִּקְרְא֧וּ בֵֽית־יִשְׂרָאֵ֛ל אֶת־שְׁמ֖וֹ מָ֑ן וְה֗וּא כְּזֶ֤רַע גַּד֙ לָבָ֔ן וְטַעְמ֖וֹ כְּצַפִּיחִ֥ת בִּדְבָֽשׁ׃

16:31

La maison d’Israël nomma cette nourriture manne ; elle était comme de la semence de coriandre blanche, et son goût ressemblait à (celui) de beignets au miel.

 

וַיֹּ֣אמֶר מֹשֶׁ֗ה זֶ֤ה הַדָּבָר֙ אֲשֶׁ֣ר צִוָּ֣ה יְהֹוָ֔ה מְלֹ֤א הָעֹ֙מֶר֙ מִמֶּ֔נּוּ לְמִשְׁמֶ֖רֶת לְדֹרֹתֵיכֶ֑ם לְמַ֣עַן ׀ יִרְא֣וּ אֶת־הַלֶּ֗חֶם אֲשֶׁ֨ר הֶאֱכַ֤לְתִּי אֶתְכֶם֙ בַּמִּדְבָּ֔ר בְּהוֹצִיאִ֥י אֶתְכֶ֖ם מֵאֶ֥רֶץ מִצְרָֽיִם׃

16:32

Mosché dit : voici ce que l’Éternel a commandé : qu’un ômer plein en soit gardé en dépôt pour vos âges futurs, afin qu’ils voient la nourriture que je vous ai fait manger dans le désert, lorsque je vous ai fait sortir d’Égypte.

 

וַיֹּ֨אמֶר מֹשֶׁ֜ה אֶֽל־אַהֲרֹ֗ן קַ֚ח צִנְצֶ֣נֶת אַחַ֔ת וְתֶן־שָׁ֥מָּה מְלֹֽא־הָעֹ֖מֶר מָ֑ן וְהַנַּ֤ח אֹתוֹ֙ לִפְנֵ֣י יְהֹוָ֔ה לְמִשְׁמֶ֖רֶת לְדֹרֹתֵיכֶֽם׃

16:33

Mosché dit à Aharone : prends un vase et mets-y un ômer plein de manne, et pose-le devant l’Éternel, qu’il soit gardé pour vos âges futurs.

 

כַּאֲשֶׁ֛ר צִוָּ֥ה יְהֹוָ֖ה אֶל־מֹשֶׁ֑ה וַיַּנִּיחֵ֧הוּ אַהֲרֹ֛ן לִפְנֵ֥י הָעֵדֻ֖ת לְמִשְׁמָֽרֶת׃

16:34

Ainsi que l’Éternel avait ordonné à Mosché, Aharone le mit en réserve devant l’assemblée.

 

וּבְנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֗ל אָֽכְל֤וּ אֶת־הַמָּן֙ אַרְבָּעִ֣ים שָׁנָ֔ה עַד־בֹּאָ֖ם אֶל־אֶ֣רֶץ נוֹשָׁ֑בֶת אֶת־הַמָּן֙ אָֽכְל֔וּ עַד־בֹּאָ֕ם אֶל־קְצֵ֖ה אֶ֥רֶץ כְּנָֽעַן׃

16:35

Les enfants d’Israël mangèrent la manne pendant quarante ans, jusqu’à leur arrivée dans un pays habité ; ils ont mangé la manne jusqu’à leur arrivée aux frontières du pays de Kenaâne.

 

וְהָעֹ֕מֶר עֲשִׂרִ֥ית הָאֵיפָ֖ה הֽוּא׃ {פ}

16:36

L’ômer est la dixième partie de l’épha.

 

Septième portion (17:1–16)

 

וַ֠יִּסְע֠וּ כׇּל־עֲדַ֨ת בְּנֵֽי־יִשְׂרָאֵ֧ל מִמִּדְבַּר־סִ֛ין לְמַסְעֵיהֶ֖ם עַל־פִּ֣י יְהֹוָ֑ה וַֽיַּחֲנוּ֙ בִּרְפִידִ֔ים וְאֵ֥ין מַ֖יִם לִשְׁתֹּ֥ת הָעָֽם׃

17:1

Toute la réunion des enfants d’Israël partit du désert de Sine, selon leurs marches, par l’ordre de l’Éternel ; ils campèrent à Rephidime, où il n’y eut pas d’eau à boire pour le peuple.

 

וַיָּ֤רֶב הָעָם֙ עִם־מֹשֶׁ֔ה וַיֹּ֣אמְר֔וּ תְּנוּ־לָ֥נוּ מַ֖יִם וְנִשְׁתֶּ֑ה וַיֹּ֤אמֶר לָהֶם֙ מֹשֶׁ֔ה מַה־תְּרִיבוּן֙ עִמָּדִ֔י מַה־תְּנַסּ֖וּן אֶת־יְהֹוָֽה׃

17:2

Le peuple se disputa avec Mosché ; ils dirent : donne-nous de l’eau pour boire. Mosché leur dit : pourquoi disputez-vous avec moi ? pourquoi tentez-vous l’Éternel ?

 

וַיִּצְמָ֨א שָׁ֤ם הָעָם֙ לַמַּ֔יִם וַיָּ֥לֶן הָעָ֖ם עַל־מֹשֶׁ֑ה וַיֹּ֗אמֶר לָ֤מָּה זֶּה֙ הֶעֱלִיתָ֣נוּ מִמִּצְרַ֔יִם לְהָמִ֥ית אֹתִ֛י וְאֶת־בָּנַ֥י וְאֶת־מִקְנַ֖י בַּצָּמָֽא׃

17:3

Le peuple ayant soif d’eau, le peuple murmura contre Mosché, et dit : pourquoi nous as-tu fait sortir de l’Égypte ? pour me faire périr de soif avec mes enfants et mes bestiaux ?

 

וַיִּצְעַ֤ק מֹשֶׁה֙ אֶל־יְהֹוָ֣ה לֵאמֹ֔ר מָ֥ה אֶעֱשֶׂ֖ה לָעָ֣ם הַזֶּ֑ה ע֥וֹד מְעַ֖ט וּסְקָלֻֽנִי׃

17:4

Mosché cria à l’Éternel en disant : que ferai-je à ce peuple ? peu s’en faut, et ils me lapideront !

 

וַיֹּ֨אמֶר יְהֹוָ֜ה אֶל־מֹשֶׁ֗ה עֲבֹר֙ לִפְנֵ֣י הָעָ֔ם וְקַ֥ח אִתְּךָ֖ מִזִּקְנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֑ל וּמַטְּךָ֗ אֲשֶׁ֨ר הִכִּ֤יתָ בּוֹ֙ אֶת־הַיְאֹ֔ר קַ֥ח בְּיָדְךָ֖ וְהָלָֽכְתָּ׃

17:5

L’Éternel dit à Mosché : passe devant le peuple, prends avec toi des anciens d’Israël, et en main le bâton avec lequel tu frapperas le fleuve, et marche.

 

הִנְנִ֣י עֹמֵד֩ לְפָנֶ֨יךָ שָּׁ֥ם ׀ עַֽל־הַצּוּר֮ בְּחֹרֵב֒ וְהִכִּ֣יתָ בַצּ֗וּר וְיָצְא֥וּ מִמֶּ֛נּוּ מַ֖יִם וְשָׁתָ֣ה הָעָ֑ם וַיַּ֤עַשׂ כֵּן֙ מֹשֶׁ֔ה לְעֵינֵ֖י זִקְנֵ֥י יִשְׂרָאֵֽל׃

17:6

Je vais me tenir devant toi, là sur un rocher à ‘Horeb ; tu frapperas le rocher, il en sortira de l’eau, et le peuple boira. Mosché fit ainsi aux yeux des anciens d’Israël.

 

וַיִּקְרָא֙ שֵׁ֣ם הַמָּק֔וֹם מַסָּ֖ה וּמְרִיבָ֑ה עַל־רִ֣יב ׀ בְּנֵ֣י יִשְׂרָאֵ֗ל וְעַ֨ל נַסֹּתָ֤ם אֶת־יְהֹוָה֙ לֵאמֹ֔ר הֲיֵ֧שׁ יְהֹוָ֛ה בְּקִרְבֵּ֖נוּ אִם־אָֽיִן׃ {פ}

17:7

Il appela cet endroit Massa et Mériba, à cause de la querelle des enfants d’Israël, et parce qu’ils avaient tenté l’Éternel, en disant : l’Éternel est-il au milieu de nous, ou non ?

 

וַיָּבֹ֖א עֲמָלֵ֑ק וַיִּלָּ֥חֶם עִם־יִשְׂרָאֵ֖ל בִּרְפִידִֽם׃

17:8

Amalek vint et combattit contre Israël à Rephidime.

 

וַיֹּ֨אמֶר מֹשֶׁ֤ה אֶל־יְהוֹשֻׁ֙עַ֙ בְּחַר־לָ֣נוּ אֲנָשִׁ֔ים וְצֵ֖א הִלָּחֵ֣ם בַּעֲמָלֵ֑ק מָחָ֗ר אָנֹכִ֤י נִצָּב֙ עַל־רֹ֣אשׁ הַגִּבְעָ֔ה וּמַטֵּ֥ה הָאֱלֹהִ֖ים בְּיָדִֽי׃

17:9

Mosché dit à Iehoschouâ (Josué) : choisis-nous des hommes, et sors, combats contre Amalek ; demain je me tiendrai sur le sommet du coteau, le bâton de Dieu en ma main.

 

וַיַּ֣עַשׂ יְהוֹשֻׁ֗עַ כַּאֲשֶׁ֤ר אָֽמַר־לוֹ֙ מֹשֶׁ֔ה לְהִלָּחֵ֖ם בַּעֲמָלֵ֑ק וּמֹשֶׁה֙ אַהֲרֹ֣ן וְח֔וּר עָל֖וּ רֹ֥אשׁ הַגִּבְעָֽה׃

17:10

Iehoschouâ fit comme lui avait dit Mosché, pour combattre contre Amalek ; Mosché, Aharone et ’Hour montèrent au sommet du coteau.

 

וְהָיָ֗ה כַּאֲשֶׁ֨ר יָרִ֥ים מֹשֶׁ֛ה יָד֖וֹ וְגָבַ֣ר יִשְׂרָאֵ֑ל וְכַאֲשֶׁ֥ר יָנִ֛יחַ יָד֖וֹ וְגָבַ֥ר עֲמָלֵֽק׃

17:11

Il advint que lorsque Mosché élevait la main, Israël était le plus fort, et quand il la laissait tomber, Amalek était le plus fort.

 

וִידֵ֤י מֹשֶׁה֙ כְּבֵדִ֔ים וַיִּקְחוּ־אֶ֛בֶן וַיָּשִׂ֥ימוּ תַחְתָּ֖יו וַיֵּ֣שֶׁב עָלֶ֑יהָ וְאַהֲרֹ֨ן וְח֜וּר תָּֽמְכ֣וּ בְיָדָ֗יו מִזֶּ֤ה אֶחָד֙ וּמִזֶּ֣ה אֶחָ֔ד וַיְהִ֥י יָדָ֛יו אֱמוּנָ֖ה עַד־בֹּ֥א הַשָּֽׁמֶשׁ׃

17:12

Les mains de Mosché étant devenues lourdes, ils prirent une pierre et la mirent sous lui, et il s’assit dessus. Aharone et ’Hour soutenaient ses mains, l’un de ça et l’autre de là ; ainsi ses mains furent fermes jusqu’au coucher du soleil.

 

וַיַּחֲלֹ֧שׁ יְהוֹשֻׁ֛עַ אֶת־עֲמָלֵ֥ק וְאֶת־עַמּ֖וֹ לְפִי־חָֽרֶב׃ {פ}

17:13

Iehoschouâ défit Amalek, et (passa) son peuple au fil de l’épée.

 

וַיֹּ֨אמֶר יְהֹוָ֜ה אֶל־מֹשֶׁ֗ה כְּתֹ֨ב זֹ֤את זִכָּרוֹן֙ בַּסֵּ֔פֶר וְשִׂ֖ים בְּאׇזְנֵ֣י יְהוֹשֻׁ֑עַ כִּֽי־מָחֹ֤ה אֶמְחֶה֙ אֶת־זֵ֣כֶר עֲמָלֵ֔ק מִתַּ֖חַת הַשָּׁמָֽיִם׃

17:14

L’Éternel dit à Mosché : écris ceci pour mémoire dans le livre, et mets-le aux oreilles de Iehoschouâ : car j’effacerai entièrement Amalek de dessous le ciel.

 

וַיִּ֥בֶן מֹשֶׁ֖ה מִזְבֵּ֑חַ וַיִּקְרָ֥א שְׁמ֖וֹ יְהֹוָ֥ה ׀ נִסִּֽי׃

17:15

Mosché construit un autel, et le nomma : L’Éternel, mon étendard.

 

וַיֹּ֗אמֶר כִּֽי־יָד֙ עַל־כֵּ֣ס יָ֔הּa מִלְחָמָ֥ה לַיהֹוָ֖ה בַּֽעֲמָלֵ֑ק מִדֹּ֖ר דֹּֽר׃ {פ}

17:16

il dit aussi : la main est levée sur le trône de l’Éternel ; l’Éternel aura guerre contre Amalek de génération à génération.

 

Maftir (17:14-16)

 

וַיֹּ֨אמֶר יְהֹוָ֜ה אֶל־מֹשֶׁ֗ה כְּתֹ֨ב זֹ֤את זִכָּרוֹן֙ בַּסֵּ֔פֶר וְשִׂ֖ים בְּאׇזְנֵ֣י יְהוֹשֻׁ֑עַ כִּֽי־מָחֹ֤ה אֶמְחֶה֙ אֶת־זֵ֣כֶר עֲמָלֵ֔ק מִתַּ֖חַת הַשָּׁמָֽיִם׃

17:14

L’Éternel dit à Mosché : écris ceci pour mémoire dans le livre, et mets-le aux oreilles de Iehoschouâ : car j’effacerai entièrement Amalek de dessous le ciel.

 

וַיִּ֥בֶן מֹשֶׁ֖ה מִזְבֵּ֑חַ וַיִּקְרָ֥א שְׁמ֖וֹ יְהֹוָ֥ה ׀ נִסִּֽי׃

17:15

Mosché construit un autel, et le nomma : L’Éternel, mon étendard.

 

וַיֹּ֗אמֶר כִּֽי־יָד֙ עַל־כֵּ֣ס יָ֔הּa מִלְחָמָ֥ה לַיהֹוָ֖ה בַּֽעֲמָלֵ֑ק מִדֹּ֖ר דֹּֽר׃ {פ}

17:16

il dit aussi : la main est levée sur le trône de l’Éternel ; l’Éternel aura guerre contre Amalek de génération à génération.

 

Notes de l’édition du texte massorétique

aבכתר ארם צובה היה כתוב כֵּ֣סְיָ֔הּ בתיבה אחת

Traduction française :  La Bible : traduction nouvelle avec l’hébreu en regard, accompagné des points-voyelles et des accents toniques (נגינהות) avec des notes philologiques, géographiques et littéraires et les principales variantes de la version des Septante et du texte samaritain ; dédiée à S. M. Louis-Philippe Ier, roi des Français, par Samuel Cahen. Tome Second – L’Exode / ספר שמות. Paris (chez l’auteur), 1832. [Version numérisée : Bibliothèque municipale de Lyon].

Texte massorétique : Miqra according to the Mesorah (édition digitale du TaNaKh fondée en partie sur le Codex d’Alep). Version adaptée par Sefaria. [Licence : CC-BY-SA].

Police hébraïque : Ezra SIL. [Open Font License].

Retour en haut